Publié le 8 Juin 2014

Le 9 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 5, 1-12)

Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent.
Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »

Le message

Aujourd’hui nous rentrons encore fois au temps dit ordinaire. Immédiatement après le temps de Pâques, cette lecture des béatitudes nous oriente vers un chemin du bonheur dont l’homme cherche dans sa vie quotidienne.

Dieu veut que nous soyons heureux et content. Les béatitudes nous aident à vivre notre vie dans ce bonheur dont nous voudrions l’avoir. Dieu n’enlève pas les problèmes du jour, mais Il nous assure sa présence et son accompagnement. C’est dans cette présence et assurance que Dieu nous propose un chemin nouveau dans l’amour sur lequel si nous marchons, nous retrouverons le bonheur promis.

In English

Gospel text (Mt 5,1-12):

When Jesus saw the crowds, He went up the mountain. He sat down and his disciples gathered around him. Then he spoke and began to teach them: «Fortunate are those who are poor in spirit, for theirs is the kingdom of heaven. Fortunate are those who mourn, they shall be comforted. Fortunate are the gentle, they shall possess the land. Fortunate are those who hunger and thirst for justice, for they shall be satisfied. Fortunate are the merciful, for they shall find mercy. Fortunate are those with a pure heart, for they shall see God. Fortunate are those who work for peace, they shall be called children of God. Fortunate are those who are persecuted for the cause of justice, for theirs is the kingdom of heaven. Fortunate are you, when people insult you and persecute you and speak all kinds of evil against you because you are my followers. Be glad and joyful, for a great reward is kept for you in God. This is how this people persecuted the prophets who lived before you».

The message

Easter season has helped us to renew our lives, like an annual retreat which re-energizes our spirit. Today we are starting the liturgical ordinary time with beatitudes, which are the simple way of living our daily lives in happiness and joy.

Fortunate and happy will be all those who listen these beatitudes and make them as the norm of their daily lives. It is in this simple execution of the Word of God that we can have the joy of being Christian and taste the fruit of the Holy Spirit, who accompanies us in our march towards the Father.

The feast of Pentecost has already given us the hope of God’s presence in our lives. The Beatitudes give us the very much daily orientation and guidance that the human being longs to hear from the creator of the universe. Are we listening…………………………….?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 8 Juin 2014

Le 8 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 20, 19-23)

C'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint.
Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. »

Homélie

Aujourd’hui nous célébrerons la fête de Pentecôte. C’est une fête de la communauté, la fête de la naissance de l’Eglise du Seigneur. C’est une fête de l’accomplissement de la promesse de Jésus aux disciples. Nous savons que les fêtes de Pâques et la pentecôtes sont les fêtes païennes et de l’agriculteur que nous les avons transformées comme une fête religieuse. La fête de pentecôte restera toujours comme une fête de transformation et de nouveauté.

L’évangile du jour nous dit, «Il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint » Bibliquement ce n’est pas la première fois que Dieu souffle son Esprit aux hommes. Par la puissance de l’Esprit issu du Christ ressuscité, un monde nouveau commence et un nouvel Israël s’inaugure.

Grâce à l’Esprit Saint, les peurs des disciples sont disparues et désormais la porte de la maison restera ouverte. Courageusement ils s’adressent au people et ils annoncent la réconciliation, le pardon. Le jour de pentecôte, les disciples se trouvaient réunir ensembles. Nous sommes appelés à vivre notre vie ensembles et laissons nos portes ouverte. La fête de Pentecôte est un signe de l’unité dans la diversité.

Aujourd’hui nous nous unions en particulièrement avec notre saint Père François en prier pour la paix dans ce monde. En ce jour de Pentecôte, nous aurons à cœur d’inviter nos communautés chrétiennes à se joindre à cette prière du Saint Père François. Que l’Esprit de Pentecôte soutienne les efforts des « amis de la paix », nous écrit Mgr. Pontier.

En relisant évangile du jour nous apprenons que les disciples sont envoyés par le Seigneur, comme Il était envoyé par le Père pour une mission, la mission du Père. Rempli de l’Esprit Saint les disciples du Seigneur s’avancent vers le people de Dieu. Ils annoncent le pardon du pêché et la Paix sur la terre.

L’Esprit Saint qui demeure en nous, nous purifie et renouvelle le cœur de l’homme. La pentecôte est une fête de l’Alliance avec ce nouveau peuple de Dieu, l’Eglise de Dieu, où Dieu renouvelle la face de la terre. Cette fête nous affirme que l’Eglise est universelle avec la diversité des langues, des cultures et des peuples, elle est pourtant un seul peuple. Jésus est sa tête et nous sommes membres de ce corps du Christ. Cette Eglise est en mission, envoyé par Jésus dans ce monde pour annoncer la Bonne Nouvelle. Ouvrons nos cœurs au souffle du Seigneur et laissons l’Esprit Saint pénétrer en nous. Avec lui nous apprendrons à nous aimer et à nous pardonner. Rendons grâce au Seigneur pour ce Don de l’Esprit Saint qui nous renouvelle chaque jour. Amen.

In English

Gospel text (Jn 20,19-23):

On the evening of that day, the first day after the Sabbath, the doors were locked where the disciples were, because of their fear of the Jews, but Jesus came and stood in their midst. He said to them, «Peace be with you»; then He showed them his hands and his side. The disciples kept looking at the Lord and were full of joy. Again Jesus said to them, «Peace be with you. As the Father has sent me, so I send you». After saying this He breathed on them and said to them, «Receive the Holy Spirit; for those whose sins you forgive, they are forgiven; for those whose sins you retain, they are retained».

Homily

Today we celebrate the feast of Pentecost. It is a community celebration where we sense the birth of the Lord's Church. It is a celebration of the fulfillment of the promise of Jesus to the disciples. We know that Easter and Pentecost are pagan festivals of the farmer community that we have transformed as a religious fest. The feast of Pentecost will always remain as a moment of transformation and novelty. The Holy Spirit who came down on the disciples, do continue to descend up on us to renew us, to inspire us, to guide us.
The Gospel of the day says, "He spread them on his breath and said," , "Receive the Holy Spirit Biblically this is not the first time that God breathes his Spirit to men. By the power of the Spirit from the Risen Christ, a new world begins and a new Israel is inaugurated.
Through the Holy Spirit, the disciples’ fears are gone and now the door of the house will remain open. Bravely they go to the people and they announce reconciliation, forgiveness. The day of Pentecost, the disciples were together. We are called to live our life together and leave our doors open. The feast of Pentecost is a sign of unity in diversity.
Today we are united in prayer in union with our Holy Father Francis who has invited the heads of states (Palestine et Israel) to pray for peace in this world. May the Spirit of Pentecost support the efforts of "friends of peace". We need very many such initiatives in our society. We are called the children of the Prince of Peace. Let us announce this Peace of the risen Lord to the entire universe.

Rereading Gospel of the day we learn that the disciples are sent by the Lord, as He was sent by the Father for a mission, the mission of the Father. Filled with the Holy Spirit, the Lord's disciples advance toward the people of God. They announce the forgiveness of sin and peace on earth.
The Holy Spirit who dwells in us, purifies and renews the heart of man. Pentecost is a celebration of the Alliance with the new people of God, the Church of God, where God renews the face of the earth. This feast tells us that the Church is universal with the diversity of languages, cultures and peoples, yet it is one people. Jesus is the head and we are members of the body of Christ. This church is on a mission, sent by Jesus into the world to proclaim the Good News. Open our hearts to the breath of the Lord and let the Holy Spirit enter us. With him we learn to love us and forgive us. Let us thank the Lord for this gift of the Holy Spirit, who renews us each day. Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 7 Juin 2014

Le 8 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 21, 20-25)

Jésus ressuscité venait d'annoncer à Pierre par quel genre de mort il rendrait gloire à Dieu. En se retournant, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. (C'est lui qui, pendant le repas, s'était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »)
Pierre, voyant ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond : « Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Mais toi, suis-moi. »
Ainsi se répandit parmi les frères l'idée que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n'avait pas dit à Pierre : « Il ne mourra pas », mais : « Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? »

C'est lui, le disciple qui rend témoignage de tout cela, et qui l'a rapporté par écrit, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d'autres choses que Jésus a faites ; et s'il fallait rapporter chacune d'elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l'on écrirait ainsi.

Le message

Saint Jean nous apprend à découvrir le rôle de Pierre comme un bon pasteur qui n’a pas oublié son compagnon Jean, « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus invite Pierre à participer à sa mission, non pas par obligation mais par amour.

Saint Jean nous assure qu’il y en a encore beaucoup, mais dans son discernement il a choisis tout ce qui est important pour approfondir notre foi. Le dernier jour du temps de Pâques, Jean nous invite à continuer la mission du Seigneur jusqu’à la finalité : que le monde soit sauver.

Comme Pierre nous devons prendre ce relais dans cette Eglise du Seigneur qui est besoin de notre témoignage en tant qu’un peuple qui s’aime les uns les autres. Prenons soins de nos frères et sœurs pour qu’ils voient en nous l’espérance promise par le Seigneur.

In English

Gospel text (Jn 21,20-25):

Peter looked back and saw that the disciple Jesus loved was following as well, the one who had reclined close to Jesus at the supper and had asked him, « Lord, who is to betray you?». On seeing him, Peter asked Jesus, «Lord, what about him?». Jesus answered, «If I want him to remain until I come, does that concern you? Follow me». Because of this the rumor spread in the community that this disciple would not die. Yet Jesus had not said to Peter, «He will not die», but «suppose I want him to remain until I come».

It is this disciple who testifies about the things he has recorded here and we know that his testimony is true. But Jesus did many other things; if all were written down, the world itself would not hold the books recording them.

The message

The last day of Easter season Saint John present Peter as a good pastor in the image of Jesus, the pastor par excellence, and we find Peter, who takes the initiative to press the Lord to reveal the future plan of his companion, John.

John has become the best witness of Jesus death and resurrection through this gospel and he is inviting us to follow the Lord as Peter and he is exhorting us to live an exemplary Christian life. The last discourse of Jesus at the end of this gospel do gives us an ample explanation on how our Christian life should be on this earth.

The present Church is very much in need of this witnessing Christian life and our Holy Father is calling us to live a simple and joy filled life in Christ. May the Holy Spirit help us to live this life according to the will of the Father.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 5 Juin 2014

Le 6 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 21, 15-19)

Après le repas au bord du lac, Jésus ressuscité dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »

Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m'aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m'aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c'est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t'emmener là où tu ne voudrais pas aller. »
Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Puis il lui dit encore : « Suis-moi. »

Le message

Quand nous disons, « Seigneur, nous t’aimons», nous acceptons tout ce que le Seigneur nous demander de faire et nous nous engageons à l’accomplissement de la Volonté du Père.

En tant que chrétiens nous participons à la mission confiée à Pierre, sois le berger de mes agneaux. » Nous ne pouvons plus Lui répondre comme Caïn. Tous les frères et sœurs de ce monde mérite notre amour et notre pardon. Nous reconnaissons que Dieu demeure en eux et nous servons le Seigneur en nous mettant au service de ce peuple, en particulier les opprimés, les affamés, etc.

C’est ainsi nous deviendrons les disciples du Seigneur et nous pouvons dignement de le suivre.

In English

Gospel text (Jn 21,15-19):

After Jesus and his disciples had finished breakfast, Jesus said to Simon Peter, «Simon, son of John, do you love me more than these?». He answered, «Yes, Lord, you know that I love you». And Jesus said, «Feed my lambs». A second time Jesus said to him, «Simon, son of John, do you love me?». And Peter answered, «Yes, Lord, you know that I love you». Jesus said to him, «Look after my sheep».

And a third time He said to him, «Simon, son of John, do you love me?». Peter was saddened because Jesus asked him a third time, «Do you love me?», and he said, «Lord, you know everything; you know that I love you». Jesus then said, «Feed my sheep. Truly, I say to you, when you were young you put on your belt and walked where you liked. But when you grow old, you will stretch out your hands and another will put a belt around you and lead you where you do not wish to go». Jesus said this to make known the kind of death by which Peter was to glorify God. And He added, «Follow me».

The message

Jesus is asking each and every one of us the same question that He asked once to Peter. “Do you love me more than these?” Our spontaneous response is a big YES. But when we give an affirmative response, what exactly do we communicate to the Lord?

Loving demands knowing, understanding and accepting. It is in knowing the will of the Father in Jesus that Peter discovers the great mission that the lord has confined to him, “Feed my lambs and Look after my sheep.” He understands the need of human cooperation in the mission of God and he accepts the demand of Jesus.

Every Christian is called to participate in this mission of Peter, the mission of God the Father, delegated to Jesus and continues in each and every one of us. We discover the mission and the presence of God in each individual and we accept them as they are. Thus we become the true disciples of Jesus, who are ready to give even our lives to spread this message of love.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 4 Juin 2014

Le 4 juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 17, 20-26)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi :
« Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi.
Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde.
Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

Le message

Jésus continue à prier pour es disciples à son Père. La prière est concentrée sur l’amour, l’unité et la connaissance du Père. Jésus veut que cette union soit parfaite à l’image de son union avec son Père.

Puisqu’Il nous invite à participer à son amour et à vivre en lui, son exigence de la perfection est compréhensible.

Grâce à l’Esprit Saint nous sommes assurés que cette perfection de l’amour et de l’unité sont accessibles à tous ceux et celles qui accueilleront la Parole. Sommes-nous accueillants ?

In English

Gospel text (Jn 17,20-26):

Jesus said, «I pray not only for these but also for those who through their word will believe in me. May they all be one as you Father are in me and I am in you. May they be one in us; so the world may believe that you have sent me. I have given them the Glory you have given me, that they may be one as we are one: I in them and you in me. Thus they shall reach perfection in unity and the world shall know that you have sent me and that I have loved them just as you loved me.

»Father, since you have given them to me, I want them to be with me where I am and see the Glory you gave me, for you loved me before the foundation of the world. Righteous Father, the world has not known you but I have known you, and these have known that you have sent me. As I revealed your Name to them, so will I continue to reveal it, so that the love with which you loved me may be in them and I also may be in them».

The message

Last week we were busy with theological discourse of Jesus in the form of final adieu to His disciples. This week we will have the same in the form of a prayer. Through this prayer Jesus invites us to participate in His holiness by living in Him.

His exigency of perfection in this union is born form the truth that we are children of God and God’s children are called to live in holiness. Jesus has revealed to us this identity and the only way to live up to this is by listening the Word of God and putting all that Jesus says to us in practice.

Jesus seems to suggest us that the best way available to us to achieve this perfection is in Love, divine love. Realize God’s love in us and respond to Him by loving our brothers and sisters in our lives.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 28 Mai 2014

Le 29 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 28, 16-20)

Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.
Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »

Homélie

Après avoir célébré la Pâques avec une grande joie, nous célébrons encore une fête importante ; l’Ascension. « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel. » Nous fixons encore nos regards vers le ciel et nous attendons ce jour promis avec l’espérance de la deuxième arrivée du Seigneur qui sera pour la définitive et finale.

Si nous prenons une image imaginaire, c’est un moment de digestion pour les Apôtres du Seigneur. Ils ont vécu avec lui, ils ont entendu sa Parole, et dès maintenant ils commencent à revivre tout cela d’une manière différente.

Les témoignages des femmes, des disciples d’Emmaüs, les repas partagés avec le Seigneur après la résurrection et en particulier ses discours aux Apôtres nous aident à revivre leur expérience comme la nôtre.

Si le commandement d’amour était un appel à vivre notre vie dans le Seigneur, le commandement d’annoncer la bonne nouvelle et de baptiser le monde au nom du Père, et du Fils et de l’Esprit Saint était un appel à partager ce bonheur quotidien dont nous vivons dans le Seigneur.

Notre saint père François nous invite à vivre ce bonheur dans la communauté où nous sommes. Que les autres sachent que nous sommes les chrétiens heureux et joyeux. Malgré nos incrédulités comme saint Thomas, malgré notre peur de gens comme les disciples d’Emmaüs, malgré notre impatience comme saint Pierre et malgré notre passé comme saint Paul, Jésus nous invite à participer à sa mission, celle du Père. Dieu a envoyé son Fils dans le monde, ce n’est pas pour le juger mais par Lui que le monde sait sauver.

Commençons notre vie en acceptant les uns les autres tels qu’ils sont sans aucun jugement. Puisque nous avons participé au baptême du Seigneur, il nous invite à participer un autre baptême, un baptême qui se donne, même la vie pour le Seigneur. C’est en donnant notre vie pour nos frères et sœurs que nous pouvons participer à la éternelle. Comme le ressuscité qui a accompagner ses disciples après la résurrection, nous devons accompagner les autres et en particulièrement les faibles et les affamé.

Que cette fête de l’Ascension soit un nouveau commencement de la vie qui nous invite à devenir les missionnaires dans la maison où nous sommes. Annonçons la Bonne Nouvelle et préparons nous à accueillir l’Esprit Saint dans nos cœurs. Amen.

In English

Gospel text (Jn 16,16-20): Jesus said to his disciples, «A little while and you will see me no more; and then a little while, and you will see me». Some of the disciples wondered, «What does he mean by: ‘A little while and you will not see me, and then a little while and you will see me’? And why did He say: ‘I go to the Father’?». And they said to one another, «What does he mean by ‘a little while’? We don't understand». Jesus knew that they wanted to question him; so He said to them, «You are puzzled because I told you that in a little while you will see me no more, and then a little while later you will see me. Truly, I say to you, you will weep and mourn while the world rejoices. You will be sorrowful, but your sorrow will turn to joy».

The message

Saint John always keeps his auditors with lots of internal questions and misunderstandings. It is in this misunderstandings and questions that Jesus responds to the theological longings of the humanity.

Today is that appointed time to reveal His future adventure where He will be betrayed by His own to save the whole world. The sorrow and the mourning of His disciples of today will be of the people of God where these apostles in turn will console and encourage them with the same words of Jesus.

Jesus seems to assure us that if we remain faithful to His call and engage our lives to love and forgive, our temporary sorrows will turn in the joy. The Holy Spirit will guide us and give us the energy to live our faith fully. With the divine discernment and response, we will be glad and we can glorify the Lord through our good deeds.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 26 Mai 2014

Le 27 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 16, 5-11)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son père, il disait à ses disciples : « Je m'en vais maintenant auprès de celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande : 'Où vas-tu ?'
Mais, parce que je vous ai parlé ainsi, votre cœur est plein de tristesse.
Pourtant, je vous dis la vérité : c'est votre intérêt que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai.
Quand il viendra, il dénoncera l'erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation.
Il montrera où est le péché, car l'on ne croit pas en moi.
Il montrera où est le bon droit, car je m'en vais auprès du Père, et vous ne me verrez plus.
Il montrera où est la condamnation, car le prince de ce monde est déjà condamné. »

Le message

Jésus qui connait le cœur des hommes, comprend la raison de la tristesse de ses disciples. La tristesse s’appui à la sensation et à la réalité, mais Jésus nous invite à connaitre la vérité. Nous ne pouvons seulement nous arrêter en fixant nos regards sur la réalité, mais la sagesse qui nous amène vers la vérité.

Humainement il est difficile de connaitre la vérité. C’est pourquoi Jésus nous envoi l’Esprit Saint, l’enseignant par excellence qui nous enseignera à discerner les choses correctement et à découvrir la vérité. Cette vérité nous sauvera.

In English

Gospel text (Jn 16,5-11):

Jesus said to his disciples, «But now I am going to the One who sent me and none of you asks me where I am going; instead you are overcome with grief because of what I have said. Indeed believe me: It is better for you that I go away, because as long as I do not leave, the Helper will not come to you. But if I go away, it is to send him to you, and when He comes, He will vindicate the truth in face of the world with regard to sin, to the way of righteousness, and to the Judgment. What has been the sin? They did not believe in me. What is the way of righteousness? I am on the way to the Father, meanwhile you will not see me. What Judgment? The Ruler of this world has himself been condemned».

The message

Human being depends very often on the visible realities, but fails radically to understand the invisible truth, which theses realities systematically lead us. To go beyond these visible realities, we need the spiritual gift from the Holy Spirit, who will help us to discern these invisible truths hidden in these realities.

Sadness is born of these realities, but the wisdom will help us to know the truth and rediscover the joy that these sad moments can offer to us. The temporary visible absence of Jesus after Ascension though may evoke a deep sadness in the heart of the disciples, Jesus seems to remind them that this ascension will allow the Holy Spirit to descend upon them, who will remain in their heart to guide and help them to do all that Jesus has asked them to do.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 25 Mai 2014

Le 26 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 15, 26-27; 16, 1-4)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d4auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement.
Je vous dis tout cela pour que vous ne risquiez pas de tomber.
On vous exclura de la synagogue. Et même, l'heure vient où tous ceux qui vous tueront s'imagineront offrir ainsi un sacrifice à Dieu.
Ils le feront parce qu'ils ne connaissent ni le Père ni moi.
Mais voici pourquoi je vous dis tout cela : quand cette heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l'avais dit. Je ne vous l'ai pas dit dès le commencement, parce que j'étais avec vous. »

Le message

Avant qu’Il ne parte, Il prépare ses disciples à l’avenir. Il les assure la présence de la Trinité par la présence de l’Esprit de vérité qui procédera du Père.

Nous sommes appelés à rendre témoignage de la présence de Dieu dans note vie par une vie seine et pure remplie d’amour et de pardon.

Les persécutions et les rejets vont nous suivre fidèlement, mais avec la présence de l’Esprit Saint, nous pouvons nous rappeler tout ce que nous avons entendu du Seigneur et cet Esprit de vérité nous donnera le courage et l’énergie pour les mettre en pratique.

In English

Gospel text (Jn 15,26—16,4):

Jesus said to his disciples, «From the Father, I will send you the Spirit of truth. When this Helper has come from the Father, He will be my witness, and you, too, will be my witnesses for you have been with me from the beginning. I tell you all this to keep you from stumbling and falling away. They will put you out of the Jewish communities. Still more, the hour is coming when anyone who kills you will claim to be serving God; they will do this because they have not known the Father or me. I tell you all these things now so that when the time comes you may remember that I told you. I did not tell you about this in the beginning because I was with you».

The message

Christian life is a witnessing life. Witnessing the living presence of God in our lives and the presence of the guiding Holy Spirit, who remains invisible to the world, but very much the source of our existence.

It is in this divine presence that we find the energy to withstand all the persecutions and the courage to love even our enemies.

Jesus is preparing His disciples towards a troubled future, but a growing sense of God’s presence in the world. He is asking each and every one of us to accept the Holy Spirit in us who will help us to be this living witness in this world.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 25 Mai 2014

Le 25 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 14, 15-21)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements.
Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : c'est l'Esprit de vérité. Le monde est incapable de le recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas ; mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure auprès de vous, et qu'il est en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
D'ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous.
Celui qui a reçu mes commandements et y reste fidèle, c'est celui-là qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père ; moi aussi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui. »

Homélie

La foi chrétienne nous invite à vivre notre vie avec nos frères et sœurs et la vivre en communion avec les autres communautés. La première lecture nous raconte une telle occasion où les apôtres prennent soin de la nouvelle communauté et ils s’engagent ensemble à l’annonce de la Bonne Nouvelle.

Vivre ensemble une vie qui rende témoignage à l’amour divin (que nous avons reçu du Seigneur), n’est seulement un devoir chrétien, mais également le fondement de notre foi. D’être fidèle au commandement de l’amour, et accepter ce monde qui n’a aucun respect ni à la dignité humaine, ni à la réconciliation et qui rejette le dialogue en accueillant la violence comme un moyen de la paix et de la tranquillité, et l’aimer ce n’est pas facile. Saint Paul nous rappelle dans la deuxième lecture, « Vous devez toujours être prêts à vous expliquer devant tous ceux qui vous demandent de rendre compte de l'espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect. » Nous avons besoin de ce Défenseur promis par le Seigneur et de cette communauté qui s’aime les uns les autres de vivre notre foi pleinement.

Jésus nous propose une nouvelle communauté en Trinité, le Père qui nous aime, le Fils qui est fidèle à la volonté du Père, et le Saint Esprit qui sanctifie. Le Père qui a envoyé Jésus Christ, nous enverra le Paraclet, le Consolateur qui va nous accompagner jusqu’à la fin de la vie. Jésus qui a vaincu la mort, nous ferra participer à sa résurrection. C’est pourquoi la mort n’aura aucun pouvoir en nous, car nous sommes les enfants du Ressuscité.

Ce n’est pas pour la première fois qu’on entend de l’Esprit Saint. Les Ecriture nous révèlent déjà de sa présence. Le prophète Ezékiel nous a dit, « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. »

Saint Jean nous insiste encore une fois l’importance de la fidélité à l’amour divin. C’est dans cet amour que ses disciples sont invités à se ressourcer par lequel ils rendront témoignage de la présence de Dieu dans leur vie. Ils ont devenu fous pour cet amour.

Même si ce discours est un dernier au revoir du Seigneur, Il nous invite au bonheur promis. Vivre notre vie dans la joie, et la partager avec nos frères et sœurs, est un appel ouvert à tous les chrétiens.

Demandons au Seigneur qu’Il nous envoie l’Esprit Saint notre Défenseur à nous accompagner toute notre vie, Amen.

In English

Gospel text (Jn 14,15-21):

Jesus said to his disciples, «If you love me, you will keep my commandments; and I will ask the Father and he will give you another Helper to be with you forever, that Spirit of truth whom the world cannot receive because it neither sees him nor knows him. But you know him for he is with you and will be in you. I will not leave you orphans, I am coming to you. A little while and the world will see me no more, but you will see me because I live and you will also live. On that day you will know that I am in my Father and you in me, and I in you. Whoever keeps my commandments is the one who loves me. If he loves me, he will also be loved by my Father; I too shall love him and show myself clearly to him».

Homily

The Christian faith calls us to live our life with our brothers and sisters and live in communion with the other communities. The first reading tells us such an opportunity where the apostles take care of the new community and they announce the Good News together.
Live together a life that bear witness to divine love (which we have received from the Lord ) is not only a Christian duty , but also the foundation of our faith. To be faithful to the commandment of love, and accept this world that has no respect for human dignity or reconciliation and rejects the dialogue by violence as a means of peace and tranquility and to remain in love with this ambiance is not easy. Saint Paul reminds us in the second reading , " You must always be prepared to make a defense to anyone who calls you to account for the hope that is in you ; but do it with gentleness and respect. " We need this Advocate promised by the Lord and the community that loves each other to live our faith fully . Every Christian faith should build new communities, in this divine love.
Jesus offers us a new community in Trinity, the Father who loves us , the Son who is faithful to the will of the Father, and the Holy Spirit who sanctifies . The Father who sent Jesus Christ , we will send the Paraclete , the Comforter who will accompany us until the end of life. Jesus who has conquered death, will make us to participate in his resurrection. Thus death will have no power in us because we are the children of the Risen Christ.
This is not the first time we have heard of the Holy Spirit . The Old Testament already reveals His presence. The prophet Ezekiel told us , "I give you a new heart , I will put a new spirit. Take out of your flesh the heart of stone, I give you a heart of flesh. I will put my spirit within you , I will cause you to walk in my statutes, and ye shall keep my statutes and be faithful to them. "


John insists once again the importance of fidelity to the divine love. It is in this love that his disciples are invited to resource by which they should bear witness to God's presence in their lives. They became fools for this love.
Although this discourse is the final goodbye of the Lord which naturally evokes a deep sadness because of the death and absence of Jesus, in truth, it invites us to happiness promised to the people of God. Live our lives with joy and share it with our brothers and sisters, is an open call to all Christians .
Ask the Lord that He will send us the Holy Spirit our Defender to accompany us throughout our lives , Amen .

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 22 Mai 2014

Le 23 Mai

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

(Jn 15, 12-17)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.

Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera.

Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. »

Le message

Jn 15, 12-17

Nous aimerions d’être les disciples du Seigneur, mais Il nous élève comme ses amis. Puisque nous sommes ses amis, il n’est pas assez de faire notre devoir ou faire du bien dans notre vie quotidienne, mais devenir les christs pour nos frères et sœurs, c'est-à-dire faire goûter l’amour du Père, à travers notre vie quotidienne, comme Jésus l’avait fait pour nous.

Même si Jésus nous élève comme ses amis, si nous n’acceptions pas cette invitation, nous ne pouvons pas devenir ses amis. C’est pourquoi Il nous invite à nous aimer les uns les autres. C’est dans cet amour que nous seront capable de donner notre vie pour nos amis.

In English

Gospel text (Jn 15,12-17): Jesus said to his disciples, «This is my commandment: love one another as I have loved you. There is no greater love than this, to give one's life for one's friends; and you are my friends if you do what I command you. I shall not call you servants any more, because servants do not know what their master is about. Instead I have called you friends, since I have made known to you everything I learned from my Father. You did not choose me; it was I who chose you and sent you to go and bear fruit, fruit that will last. And everything you ask the Father in my name, he will give you. This is my command, that you love one another».

The message

Jesus has raised us from a mere discipleship to friendship, where He will share His joy with us and will give His life. He invites each and every one of us to participate in this joy of being with the Lord and He wishes that we accept this invitation to intimate friendship.

All that He is asking us today is, “This is my command, that you love one another.” If we don’t know to love one another, we can look up Him and learn from Him, how He loved His Father. By doing all that His Father asked Him to do, even the Cross, He has showed us not only how much God loves us but also the manner we are invited to love God.

There is one more important message that we can’t ignore is, our call to be witness of this love. He has called us to love our brothers and sisters. It is the basic responsibility of every Christian and the vocation. Are we faithful to this call?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0