Publié le 29 Janvier 2015

Le 30 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 4, 26-34)

En ce temps-là,

Jésus disait aux foules :
« Il en est du règne de Dieu
comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour,
qu’il dorme ou qu’il se lève,
la semence germe et grandit,
il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe,
puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr,
il y met la faucille,
puisque le temps de la moisson est arrivé. »


Il disait encore :
« À quoi allons- nous comparer le règne de Dieu ?
Par quelle parabole pouvons- nous le représenter ?
Il est comme une graine de moutarde :
quand on la sème en terre,
elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée,
elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;
et elle étend de longues branches,
si bien que les oiseaux du ciel
peuvent faire leur nid à son ombre. »


Par de nombreuses paraboles semblables,
Jésus leur annonçait la Parole,
dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole,
mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

Le message

Jésus nous explique que Dieu est Le semeur du grain en nous, dans notre cœur. Si nous l’accueillions avec une grand joie, nous pouvons ressentir ses fruits, pas immédiatement, mais plus tard, comme une graine de moutarde. C’est Dieu qui travaille en nous, et notre travail ne ce que partager tout ce que nous avons reçu.

Puisque les fruits ne sont pas visibles immédiatement, nous avons besoin de persévérance et patience. Petit à petit ce grain va se grandir en nous, dans notre famille, dans notre quartier, dans notre société. C’est pourquoi nous ne devons pas nous décourager ou désespérer, car Dieu travaille en nous. Si notre coopération est positive, elle donnera les fruits cent, soixante ou quarante pourcent.

In English

Gospel text (Mc 4,26-34):

Jesus said, «In the kingdom of God it is like this. A man scatters seed upon the soil. Whether he is asleep or awake, be it day or night, the seed sprouts and grows, he knows not how. The soil produces of itself; first the blade, then the ear, then the full grain in the ear. And when it is ripe for harvesting they take the sickle for the cutting: the time for harvest has come».

Jesus also said, «What is the kingdom of God like? To what shall we compare it? It is like a mustard seed which, when sown, is the smallest of all the seeds scattered upon the soil. But once sown, it grows up and becomes the largest of the plants in the garden and even grows branches so big that the birds of the air can take shelter in its shade». Jesus used many such stories or parables, to proclaim the word to them in a way they would be able to understand. He would not teach them without parables; but privately to his disciples he explained everything.

The message

How to understand the Kingdom of God? I understand like this: It is God who puts the seed in our hearts and we don’t know how it gets root in us and grows in us. Like a mustard seed, once it gets rooted, it will give much fruit. The fruits are peace, joy, happiness, forgiveness, fraternity, etc.

Where ever this joy, peace and forgiveness are found, there we will find the sign of the presence of God’s Kingdom. It is because that Jesus has said to us, in Him God’s Kingdom gets its visibility par excellence.

The more we realize this truth, we will try to develop the talents that God has given to us, because through these talents that we will help the grain to grow in us and will get the visibility one day. Thus we need patience and perseverance working all time, even though we don't see the fruit of it, putting all hope in the Lord, who works in and through us.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 28 Janvier 2015

Le 29 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 4, 21-25)

En ce temps-là,

Jésus disait à la foule :
« Est- ce que la lampe est apportée
pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ?
N’est- ce pas pour être mise sur le lampadaire ?
Car rien n’est caché,
sinon pour être manifesté ;
rien n’a été gardé secret,
sinon pour venir à la clarté.
Si quelqu’un a des oreilles pour entendre,
qu’il entende ! »
Il leur disait encore :
« Faites attention à ce que vous entendez !
La mesure que vous utilisez
sera utilisée aussi pour vous,
et il vous sera donné encore plus.
Car celui qui a,
on lui donnera ;
celui qui n’a pas,
on lui enlèvera même ce qu’il a. »

Le message

Puisque Jésus est la Lumière du Monde, et nous sommes les enfants de son Père, nous devons devenir sa réflexion, la réflexion de la vraie Lumière. C’est pourquoi nous sommes invités à devenir les lumières du monde. Nous devons vivre notre vie de telle manière qu’elle soit sur le lampadaire et qu’elle enlève toute sorte de ténèbres et qu’elle révèle la vérité.

Tout ce que nous avons reçu du Seigneur, est appartient au Seigneur. C’est pourquoi le Seigneur nous demande de partager tout gratuitement, et nous recevrons encore plus.

In English

Gospel text (Mc 4,21-25):

Jesus also said to the crowd, «When the light comes, is it to be put under a tub or a bed? Surely it is put on a lampstand. Whatever is hidden will be disclosed, and whatever is kept secret will be brought to light. Listen then, if you have ears!».

And he also said to them, «Pay attention to what you hear. In the measure you give, so shall you receive and still more will be given to you. For to the one who produces something, more will be given, and from him who does not produce anything, even what he has will be taken away from him».

The message

Every Christian is called to be a light which merits to be on a lampstand. This exigency though seems to be little hard, it is exactly our vocation we have received from our baptism. Since God has accepted us in Christ as His children we are called to be like Him: give life to others. It is in giving that we will receive. The more we give the more we will receive. The more we shine in the world, the more our light will be multiplied. All that we are asked to do is, put all our trust in the Lord and march ahead like our father Abraham.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 27 Janvier 2015

Le 28 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint

Marc 4,1-20.


En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer de Galilée. Une foule très nombreuse se rassembla auprès de lui, si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit. Il était sur la mer, et toute la foule était près de la mer, sur le rivage.
Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et dans son enseignement il leur disait :
« Écoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer.
Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin ; les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé.
Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux, où il n’avait pas beaucoup de terre ; il a levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde ;
et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé et, faute de racines, il a séché.
Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l’ont étouffé, et il n’a pas donné de fruit.
Mais d’autres grains sont tombés dans la bonne terre ; ils ont donné du fruit en poussant et en se développant, et ils ont produit trente, soixante, cent, pour un. »
Et Jésus disait : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »
Quand il resta seul, ceux qui étaient autour de lui avec les Douze l’interrogeaient sur les paraboles.
Il leur disait : « C’est à vous qu’est donné le mystère du royaume de Dieu ; mais à ceux qui sont dehors, tout se présente sous forme de paraboles.
Et ainsi, comme dit le prophète : Ils auront beau regarder de tous leurs yeux, ils ne verront pas ; ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles, ils ne comprendront pas ; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon. »
Il leur dit encore : « Vous ne saisissez pas cette parabole ? Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ?
Le semeur sème la Parole.
Il y a ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée : quand ils l’entendent, Satan vient aussitôt et enlève la Parole semée en eux.
Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence dans les endroits pierreux : ceux-là, quand ils entendent la Parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie ;
mais ils n’ont pas en eux de racine, ce sont les gens d’un moment ; que vienne la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils trébuchent aussitôt.
Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces : ceux-ci entendent la Parole,
mais les soucis du monde, la séduction de la richesse et toutes les autres convoitises les envahissent et étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.
Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre : ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent, et ils portent du fruit : trente, soixante, cent, pour un. »

Le message

Aujourd’hui Église célèbre la fête d’un grand théologien et philosophe. Nous avons besoin de théologiens pour nous expliquer et nous éclairer sur les sujets de foi et de la pensée de l’Eglise.

Dieu nous a donné assez d’intelligence et même si nous n’arrivons pas donner 100 pour cent, nous pouvons pourtant donner les fruits selon notre capacité.

Pour donner les fruits nous devons accueillir la Parole de Dieu et laisser la murir dans notre cœur. Nous devons Lui donner le temps pour la maturation en nous.

In English

Gospel text (Mc 4,1-20):

Jesus began to teach by the lake, but such a large crowd gathered about him that He got into a boat and sat in it on the lake while the crowd stood on the shore. He taught them many things through stories or parables. In his teaching he said, «Listen! The sower went out to sow. As he sowed, some of the seed fell along a path and the birds came and ate it up. Some of the seed fell on rocky ground where it had little soil; it sprang up immediately because it had no depth; but when the sun rose and burned it, it withered because it had no roots. Other seed fell among thornbushes and the thorns grew and choked it, so it didn't produce any grain. But some seed fell on good soil, grew and increased and yielded grain; some produced thirty times as much, others sixty and others one hundred times as much». And Jesus added, «Listen then, if you have ears».

When the crowd went away, some who were around him with the Twelve asked about the parables. He answered them, «The mystery of the kingdom of God has been given to you. But for those outside, everything comes in parables, so that the more they see, they don't perceive; the more they hear, they don't understand; otherwise they would be converted and pardoned».

Jesus said to them, «Don't you understand this parable? How then will you understand any of the parables? What the sower is sowing is the word. Those along the path where the seed fell are people who hear the word, but as soon as they do, Satan comes and takes away the word that was sown in them. Other people receive the word like rocky ground. As soon as they hear the word, they accept it with joy, but they have no roots so it lasts only a little while. No sooner does trouble or persecution come because of the word, than they fall. Others receive the seed as among thorns. After they hear the word, they are caught up in the worries of this life, false hopes of riches and other desires. All these come in and choke the word so that finally it produces nothing. And there are others who receive the word as good soil. They hear the word, take it to heart and produce: some thirty, some sixty and some one hundred times as much».

The message

Today the mother Church is celebrating the great theologian and philosopher; Saint Thomas Aquinas. We need such people to understand the Christian faith and the way Church thinks.

God has given us enough intelligence to interpret Church teachings. Though we find it difficult to give 100 percent fruits, we can however give 40 and 60 percent. God will be content with what we give, all that we can give.

To give the fruits, we have to welcome the Word in our hearts and allow it to get matured in us. We should give sufficient time to get the full maturation for a better fruit.

Do we really understand the mystery of God’s work in us?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 26 Janvier 2015

Le 27 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 31-35)

En ce temps-là,

comme Jésus était dans une maison,
arrivent sa mère et ses frères.
Restant au- dehors, ils le font appeler.
Une foule était assise autour de lui ;
et on lui dit :
« Voici que ta mère et tes frères sont là dehors :
ils te cherchent. »
Mais il leur répond :
« Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? »
Et parcourant du regard
ceux qui étaient assis en cercle autour de lui,
il dit :
« Voici ma mère et mes frères.
Celui qui fait la volonté de Dieu,
celui- là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Le message

Jésus n’est plus appartient à la famille de Joseph et Marie, Il est appartient à la famille large, du peuple de Dieu, à ceux et celles qui écoutent la Parole de Dieu et qui font la volonté du Père.

Marie qui a dit OUI à l’ange, est le premier membre de cette famille dont Jésus nous parle. C’est pourquoi Jésus nous offre sa Mère comme notre mère. Même si Marie est en dehors de la maison où Jésus enseigne, en vérité elle est à l’intérieur de ce cercle qui entoure Jésus et de ceux et celles qui écoutent la Parole de Dieu et qui font la volonté du Père.

In English

Gospel text (Mc 3,31-35):

Jesus' mother and brothers came. As they stood outside, they sent someone to call him. The crowd sitting around Jesus told him, «Your mother and your brothers are outside asking for you». He replied, «Who are my mother and my brothers?». And looking around at those who sat there he said, «Here are my mother and my brothers. Whoever does the will of God is brother and sister and mother to me».

The message

Jesus doesn’t belong to the family of Joseph and Mary, rather to the large family of the people of God, particularly to the family of those who listen to the word of God and put into practice. Mary stands high and first in the list of this family. She has listen to the word of God and said courageously YES to this call to become the mother of God.

We are called to be members of this wonderful family and our baptism gives us the free access to this family. It is our duty and obligation to live our life in dignity as worthy members of this family. Are we ready to become the brother and sister of Jesus?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 25 Janvier 2015

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 22-30)

En ce temps-là,

les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient :
« Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ;
c’est par le chef des démons
qu’il expulse les démons. »
Les appelant près de lui,
Jésus leur dit en parabole :
« Comment Satan peut-il expulser Satan ?
Si un royaume est divisé contre lui-même,
ce royaume ne peut pas tenir.
Si les gens d’une même maison se divisent entre eux,
ces gens ne pourront pas tenir.
Si Satan s’est dressé contre lui- même, s’il est divisé,
il ne peut pas tenir ;
c’en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort
et piller ses biens,
s’il ne l’a d’abord ligoté.
Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis :
Tout sera pardonné aux enfants des hommes :
leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés.
Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint,
il n’aura jamais de pardon.
Il est coupable d’un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit :
« Il est possédé par un esprit impur. »

Le message

Même les gens intelligents ne sont pas capables de reconnaitre la présence de Dieu en Jésus Christ. Puisque leurs cœurs sont contaminés par les pensées mauvaises, même en Jésus ils trouvent la présence de Belzébul et ils vivent pleinement dans les ténèbres.

Si nous n’arrivons pas à reconnaitre la vérité, ce n’est pas grave, mais si nous témoignons contre la vérité, encore contre Dieu, nous ne pouvons pas recevoir le pardon, car le pardon vient de Dieu.

Ne jugeons pas, sinon nous serons jugés.

In English

Gospel text (Mc 3,22-30):

The teachers of the Law who had come from Jerusalem said, «He is possessed by Beelzebul: the chief of the demons helps him to drive out demons». Jesus called them to him and began teaching them by means of stories or parables, «How can Satan drive out Satan? If a nation is divided by civil war, that nation cannot stand. If a family divides itself into groups, that family will not survive. In the same way, if Satan has risen against himself and is divided, he will not stand; he is finished. No one can break into the house of the Strong one in order to plunder his goods, unless he first ties up the Strong one. Then indeed, he can plunder his house. Truly, I say to you, every sin will be forgiven humankind, even insults to God, however numerous. But whoever slanders the Holy Spirit will never be forgiven: he carries the guilt of his sin forever».This was their sin when they said, «He has an evil spirit in him».

The message

To know the truth, we should be close to the truth. This proximity is very important in all the relationship. As Jesus has asked the disciples of John Baptist to “come and see”, He invites these teachers of the Law to come closer to Jesus.

Sadly these teachers needed to be taught and Jesus doesn’t hesitate to invite them to learn from Him. From Jesus we will learn the importance of knowing the truth and witness this truth.

A counter witness to the truth will provoke tragedy in life, because by rejecting the truth, we will reject God. When we do this willfully, we will not be pardoned, because by rejecting God, we will make ourselves incapable of receiving pardon from God.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 23 Janvier 2015

Le 24 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 20-21)

En ce temps- là,
Jésus revint à la maison,
où de nouveau la foule se rassembla,
si bien qu’il n’était même pas possible de manger.
Les gens de chez lui, l’apprenant,
vinrent pour se saisir de lui,
car ils affirmaient :
« Il a perdu la tête. »

Le message

Nous trouvons Jésus avec les autres. Comme son Père qui travaille sans arrêt, Jésus travaille en ignorant la nourriture. Pour Lui l’accomplissement de la volonté du Père, est la vraie nourriture. Les gens de chez-lui, n’arrivent pas à le comprendre et ils pensent que Jésus a perdu la tête. Dommage !

Très souvent on se fatigue par plusieurs activités. Une seule chose est nécessaire : Ecouter la Parole de Dieu. Comme cette foule, pouvons-nous nous rassembler autour Jésus ?

In English

Gospel text (Mc 3,20-21):

They went home. The crowd began to gather again and they couldn’t even have a meal. Knowing what was happening his relatives came to take charge of him: «He is out of his mind», they said.

The message

If a man works without eating, we will call him ‘mad’. Today’s gospel says that Jesus’ family people think that Jesus has gone out of His mind, because they look at Him, just like any other extraordinary man, a son in the family.

Jesus is not just a son in the family, but son of the Humanity, who will raise the humanity to its lost glory. It is always possible, if we are so rooted in God, our personal needs will take the secondary place. We have many such examples on our own families.

We should have courage to remain with Jesus. Let us take the place of this crowd and listen carefully what Jesus is telling us. Let us ask Him: Lord what you want me to do now? We should give Him time to respond to us and have little patience to listen to Him.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 22 Janvier 2015

Le 23 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 13-19)

En ce temps-là,

Jésus gravit la montagne,
et il appela ceux qu’il voulait.
Ils vinrent auprès de lui,
et il en institua douze
pour qu’ils soient avec lui
et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle
avec le pouvoir d’expulser les démons.
Donc, il établit les Douze :
Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –,
Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques
– il leur donna le nom de « Boanerguès »,
c’est- à- dire : « Fils du tonnerre » –,
André, Philippe, Barthélemy, Matthieu,
Thomas, Jacques, fils d’Alphée,
Thaddée, Simon le Zélote,
et Judas Iscariote, celui- là même qui le livra.

Le message

La montagne est un lieu sacré, un lieu de rencontre avec Dieu. « Gravit la montagne » est une démarche vers Dieu, une élévation de l’humanité vers la divinité.

L’appel se passe dans la solitude, seul avec Dieu. Dieu nous appelle individuellement pour une mission commune. Dieu nous confit une mission commune pourtant une demande particulière. Les disciples sont invités à écouter, écouter la Parole de Dieu, et La mettre en pratique.

La place de Judas Iscariote parmi les élus, nous étonne, pourtant Jésus nous enseigne que la porte du Royaume de Dieu est ouverte à tous, même Judas Iscariote est appelé à répondre positivement. On est libre.

In English

Gospel text (Mc 3,13-19):

Jesus went up into the hill country and called those He wanted and they came to him. So He appointed twelve to be with him; and he called them apostles. He wanted to send them out to preach, and He gave them authority to drive out demons. These are the Twelve: Simon, to whom he gave the name Peter; James, son of Zebedee, and John his brother, to whom he gave the name Boanerges, which means “men of thunder”; Andrew, Philip, Bartholomew, Matthew, Thomas, James son of Alpheus, Thaddeus, Simon the Cananean and Judas Iscariot, the one who betrayed him.

The message

God needs us to continue His mission and we need God to respond to Him positively. It is in this search for the divine presence in human that God encounters the humanity. Jesus is elevating some of His disciples to be close to Him.

Since mountain is a sacred place were very often God encounter men, Jesus by climbing up to the hill, raises the humanity towards the holiness of God. By incarnation God participates in our humanity and the humanity partakes in the divine.

It is in this participation that Jesus shares His authority with His Apostles and through them we participate in this divine authority. This authority is for a mission, common, but with a particular importance attached with our talents and gifts God has showered up on us. Without realizing the gifts we have received from God, we cannot put them in good use for the mission.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 21 Janvier 2015

Le 22 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 7-12)

En ce temps- là,
Jésus se retira avec ses disciples près de la mer,
et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie,
et de la région de Tyr et de Sidon
vinrent aussi à lui une multitude de gens
qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition
pour que la foule ne l’écrase pas.
Car il avait fait beaucoup de guérisons,
si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal
se précipitaient sur lui pour le toucher.
Et lorsque les esprits impurs le voyaient,
ils se jetaient à ses pieds et criaient :
« Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Le message

Une journée vraiment fatigante et le Seigneur est avec ses disciples. Vivre ensemble est une vocation. Dans cette année de la vie consacrée, demandons au Seigneur qu’Il nous envoie les ouvriers pour moissonner.

Que nous devenions missionnaires qui annoncent la Bonne Nouvelle par une écoute, par une présence, par un petit geste ou par un simple silence. Comme Jésus qui est enraciné en son Père, que nous nous enracinions en Christ. Laissons-nous toucher par la Grâce du Seigneur pour que nous soyons guéris.

In English

Gospel text (Mc 3,7-12):

Jesus and His disciples withdrew to the lakeside and a large crowd from Galilee followed Him. A great number of people also came from Judea, Jerusalem, Idumea, Transjordan and from the region of Tyre and Sidon, for they had heard of all that He was doing. Because of the crowd, Jesus told His disciples to have a boat ready for Him, to prevent the people from crushing Him. He healed so many that all who had diseases kept pressing towards Him to touch Him. Even the people who had evil spirits, whenever they saw Him, would fall down before Him and cry out, «You are the Son of God». But He warned them sternly not to tell anyone who he was.

The message

It is important that we follow Christ. Our life should be touched by Him so that we could be transformed by the divine touch.

Let us not keep the light of our hope and joy in a closed room, rather they should be outside by our witnessing life, so that they may shine and others should profit from this light, the Light.

Jesus is asking us not to be too much taken up by this crowd and excitement, but little away from these human glory, fully depending in the providence of the Lord.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 21 Janvier 2015

Le 21 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 3, 1-6)

En ce temps- là,
Jésus entra de nouveau dans une synagogue ;
il y avait là un homme dont la main était atrophiée.
On observait Jésus
pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat.
C’était afin de pouvoir l’accuser.
Il dit à l’homme qui avait la main atrophiée :
« Lève- toi, viens au milieu. »
Et s’adressant aux autres :
« Est- il permis, le jour du sabbat,
de faire le bien ou de faire le mal ?
de sauver une vie ou de tuer ? »
Mais eux se taisaient.
Alors, promenant sur eux un regard de colère,
navré de l’endurcissement de leurs cœurs,

il dit à l’homme :
« Étends la main. »
Il l’étendit, et sa main redevint normale.


Une fois sortis,
les pharisiens se réunirent en conseil avec les partisans d’Hérode
contre Jésus,
pour voir comment le faire périr.

Le message

« Est- il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ?, de sauver une vie ou de tuer ? » Que cette parole du Seigneur soit une règle de la vie. Portons attentions sur le regard des hommes et comment Jésus regarde l’humanité qui souffre dans cet homme. Si le monde l’aurait l’imité…………………… !

In English

Gospel text (Mc 3,1-6):

Again Jesus entered the synagogue. A man who had a paralyzed hand was there and some people watched Jesus: Would he heal the man on the sabbath? If he did they could accuse him. Jesus said to the man with the paralyzed hand, «Stand here in the center». Then he asked them, «What does the Law allow us to do on the sabbath? To do good or to do harm? To save life or to kill?». But they were silent. Then Jesus looked around at them with anger and deep sadness because they had closed their minds. And he said to the man, «Stretch out your hand». He stretched it out and his hand was healed. But as soon as the Pharisees left, they met with Herod's supporters, looking for a way to destroy Jesus.

The message

Let us look into this gospel with an eye of a simple child of God. First the way Jesus is looking, which we are called to imitate, and the judgmental approach the people look, which we should avoid.

The second is the teaching of Jesus: do always good, even to your enemies. «What does the Law allow us to do on the sabbath? To do good or to do harm? To save life or to kill?». Let this wonderful teaching of Jesus be our guide and force of our daily life.

The third one is very important: the role of this paralyzed man. Simple obedience to the word of God is the wise decision. When we are confused, let us fall back to the teaching of Jesus and we will be saved.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 19 Janvier 2015

Le 20 Janvier

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,23-28.


Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »
Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.
Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

Le message

La Bonne Nouvelle est ce que Jésus va détruire toute sorte de loi et Il va construire un mode nouveau, un monde où l’amour sera le roi. : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. » L’homme sera désormais le maître de tout, de tout en Christ, l’homme par excellence. Jésus n’est pas venu détruire la tradition, mais pour établir une nouvelle tradition, une tradition voulue par le Seigneur. Voulons-nous participer à cette tradition ?

In English

Gospel text (Mc 2,23-28):

One sabbath Jesus was walking through grainfields. As his disciples walked along with him, they began to pick the heads of grain and crush them in their hands. Then the Pharisees said to Jesus, «Look! they are doing what is forbidden on the sabbath!». And He said to them, «Have you never read what David did in his time of need, when he and his men were very hungry? He went into the house of God when Abiathar was High Priest and ate the bread of offering, which only the priests are allowed to eat, and he also gave some to the men who were with him». Then Jesus said to them, «The sabbath was made for man, not man for the sabbath. So the Son of Man is master even of the sabbath».

The message

How many of us wish to be faithful to the law of the society and ignore many good people who don’t find a place under our social system. Jesus is introducing a new law: love. Jesus is not against la tradition, rather wishes to establish a new tradition based in divine love, as wished by His Father.

All that we should know is, when this Love starts to take root in our existence, all judgment or reproach or accusation, will give way to this Love. It is because of this truth that we are called to work with Christ so that this Loves becomes the source of our life.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0