Le 12 Février

Publié le 11 Février 2015

Le 12 Février

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

(Mc 7, 24-30)

En ce temps-là,

Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr.
Il était entré dans une maison,
et il ne voulait pas qu’on le sache,
mais il ne put rester inaperçu :
une femme entendit aussitôt parler de lui ;
elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ;
elle vint se jeter à ses pieds.
Cette femme était païenne, syro- phénicienne de naissance,
et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille.
Il lui disait :
« Laisse d’abord les enfants se rassasier,
car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
et de le jeter aux petits chiens. »
Mais elle lui répliqua :
« Seigneur, les petits chiens, sous la table,
mangent bien les miettes des petits enfants ! »
Alors il lui dit :
« À cause de cette parole, va :
le démon est sorti de ta fille. »
Elle rentra à la maison,
et elle trouva l’enfant étendue sur le lit :
le démon était sorti d’elle.

Le message

Si le salut est universel, ce comportement du Seigneur n’est pas cohérant. Tout ce qui est important, ce n’est pas le comportement du Seigneur, mais la foi de cette mère étrangère.

Pourquoi le Seigneur aborde ce sujet ? Je pense qu’il veule nous communiquer qu’il n’a pas abandonné ce peuple de Dieu.

Je me mets devant le Seigneur et je lui demande une explication pour son comportement. Son regard me dira une autre histoire : combien Il s’aime cette femme et sa petite fille. Si nous regardons cet événement avec un regard de foi, peut-être nous serons capables de comprendre le Seigneur. Comme Marie, gardons tout dans notre cœur et méditons.

In English

Scripture: Mark 7:24-30

24 And from there he arose and went away to the region of Tyre and Sidon. And he entered a house, and would not have any one know it; yet he could not be hid. 25 But immediately a woman, whose little daughter was possessed by an unclean spirit, heard of him, and came and fell down at his feet. 26 Now the woman was a Greek, a Syrophoenician by birth. And she begged him to cast the demon out of her daughter. 27 And he said to her, "Let the children first be fed, for it is not right to take the children's bread and throw it to the dogs." 28 But she answered him, "Yes, Lord; yet even the dogs under the table eat the children's crumbs." 29 And he said to her, "For this saying you may go your way; the demon has left your daughter." 30 And she went home, and found the child lying in bed, and the demon gone.

The message

Nowhere in the gospel have we found that someone with a sincere demand is rejected by the Lord. Even today, she is not rejected. What is the place and importance of these exchanges little hard to understand? Gospel doesn’t give an explanation and like Mary let us keep this mind and meditate.

I love to keep myself in front of Jesus and ask Him an explication, but I will ask Him with love and patience, without any demand. Being with Him and look at Him with Faith, may help me to understand the meaning of these exchanges.

I will love to look into myself and the way I pray to God. I will ask, do I have such deep faith in the Lord? Perseverance, is not a virtue to be mastered and practiced in our spiritual life? Do I have the courage to rest my discouragements and disappointments, and walk with confidence in the providence of the Lord?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article