La Veillée / The Mid Night mass

Publié le 24 Décembre 2012

La Veillée / The Mid Night mass

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 2, 1-14)

En ces jours-là, parut un édit de l'empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre — ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. —

Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine.

Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David.

Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte.

Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter.

Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune.

Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.

L'ange du Seigneur s'approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d'une grande crainte,

mais l'ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple :

Aujourd'hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur.

Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. »

Et soudain, il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.

nous allons échanger nos cadeaux et nous allons partager ce bonheur avec nos parents, nos enfants, nos frères et sœurs. Certains d’entre nous avons le plaisir d’accueillir nos petits enfants. Quelle joie ce rassemblement familial nous apporte-t-il en ce jour de fête ! Un partage du bonheur que nos enfants apprennent aujourd’hui.

Homélie

Depuis quatre semaines nous nous préparons à accueillir ce enfant qui se trouve emmailloté et couché dans une mangeoire et voici le jour de fête, crions avec joie « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. »

Noël, c’est une bonne nouvelle pour « le peuple qui marchait dans les ténèbres » Nous aussi, nous sommes ce peuple envahi par les ténèbres, les peurs, les précarités de la vie et les incertitudes quotidiennes.

Quelle joie d’entendre l’annonce de l’ange du Seigneur aux bergers, « Vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. » Les prophètes l’attendaient, les prêtres d’un grand temple se préparaient à l’accueillir, pourtant la bonne nouvelle est annoncée aux bergers.

Comment pouvons-nous exprimer nos sentiments de joie et d’espérance ? Voilà comme les bergers, nous sommes ensemble avec les uns, les autres en chantant et en priant. La fête de Noël, est une fête familiale et sociale qui rassemble tout le monde. Ce jour de fête nous rappelons non seulement le partage divin, mais aussi la participation de Dieu à la vie d’homme. Par l’incarnation Dieu participe au bonheur et aussi à la souffrance de l’humanité.

L’enfant qui va nous sauver, nous demande de le sauver. Même si cela apparaît comme une contradiction et une incohérence de la définition d’un sauveur, cependant est une réalité du jour. Si nous ne protégeons pas nos sauveurs sur la terre, qui peut nous sauver ? Protégeons bien le bonheur et la joie que la fête de Noël nous apporte. Apprenons à nos enfants à les partager.

L’enfant dans sa fragilité partage avec nous son petit bonheur dans son sourire magnifique. Dans son silence il nous communique de la manière la plus forte possible l’amour de son Père. Mes amis, la Noël est une rencontre divine qui nous apprend à aimer et partager. Que nos jeunes vivent leur vie dans l’amour. Que les couples nous apprennent à aimer. Que nos foyers deviennent une école d’amour et de partage. Que nos enfants apprennent à aimer de leurs parents. Je vous souhaite une bonne fête. Joyeux Noël, Amen.

In English

Dear friends, since four weeks we prepare ourselves to welcome the new born child, not only in our homes, but also in our hearts. Today is the day and we can join the angles and sing with joy "Glory to God in the highest heaven, and on earth peace to men.’

Christmas is good news for "the people that walked in darkness" says prophet Isaiah. We too, are a people walking in darkness, fears, insecurities of life and daily uncertainties. What a joy and consolation to hear the announcement of the angel of the Lord to the shepherds, "Be not afraid; for behold, I bring you good news of a great joy which will come to all the people; for to you is born this day in the city of David a Savior, who is Christ the Lord.”

"The prophets waited for him, a large number of priests in the temple were preparing to welcome him, however the good news is proclaimed to the shepherds, who were awakening to protect their sheep. They are filled with the light and the joy.

How can we express our feelings of joy and hope? Just like the shepherds, we are together now in singing and praying. Christmas brings together the families and society. On this day we recall not only how God shares with us His divinity in Jesus Christ, but also the participation of God in the daily life of man. Through the incarnation God participate not only in the happiness but also in the suffering of mankind.

The child mighty child, who is our savior, is asking us today to save Him. While this seems like a contradiction and inconsistency in the definition of a savior, however, this is a reality of our day. If we do not protect our saviors now, who can come to save us? Christmas brings us the hope and joy in this child. Teach our children to share this joy with others.

The new born child in its fragility shares with us his little happiness in a simple but beautiful smile. In his silence he communicates to us, how God loves us. My friends, Christmas is a divine encounter that teaches us to love and share. Let our younger generation live their lives in love. May our young couples teach us to love one another. Let our homes become a school of love and sharing. Let our children learn to love from their parents. I wish you a merry Christmas, Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article