Publié le 23 Octobre 2013

Le 24 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 12, 49-53)

Jésus disait à ses disciples :
« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et comme il m'en coûte d'attendre qu'il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Le message

Le feu et la division du Seigneur, nous devons les comprendre par cette Parole, « Je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour le sauver. »

Le baptême du Seigneur, nous devons le comprendre par le baptême proposé par le Seigneur aux Jacques et Jean.

Jésus avait un projet, un projet pour le salut du monde et il le savait qu’il n’avait pas beaucoup de temps pour les accomplir. Aujourd’hui il y a une anxiété de la part du Seigneur, et elle est compréhensible.

In English

Gospel text (Lc 12,49-53):

Jesus said to his disciples, «I have come to bring fire upon the earth and how I wish it were already kindled; but I have a baptism to undergo and what anguish I feel until it is over! Do you think that I have come to bring peace on earth? No, I tell you, but rather division. From now on, in one house five will be divided; three against two, and two against three. They will be divided, father against son and son against father; mother against daughter and daughter against mother; mother-in-law against her daughter-in-law, and daughter-in-law against her mother-in-law».

The message

Jesus expresses his messianic zeal and desire to accomplish the mission of the Father: save the world through the Holy Cross. The fire and the division, we have to understand them with this background of longing to do the will of the Father and save the people who are faithful to the Word of God, the Word which gives life, filled with love and charity.

The baptism which the Lord is longing to undergo is the same baptism that the Lord has once proposed to Jacque and John, which they were willing to undergo like the Lord. This is not to get purified Himself, but to purify the World filled and contaminated with sin. We the disciples of Jesus, are we ready to drink this cup and participate this baptism?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 22 Octobre 2013

Le 23 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 12, 39-48)

Jésus disait à ses disciples : « Vous le savez bien : si le maître de maison connaissait l'heure où le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts : c'est à l'heure où vous n'y penserez pas que le Fils de l'homme viendra. »
Pierre dit alors : « Seigneur, cette parabole s'adresse-t-elle à nous, ou à tout le monde ? »
Le Seigneur répond : « Quel est donc l'intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de ses domestiques pour leur donner, en temps voulu, leur part de blé ?
Heureux serviteur, que son maître, en arrivant, trouvera à son travail. Vraiment, je vous le déclare : il lui confiera la charge de tous ses biens.
Mais si le même serviteur se dit : 'Mon maître tarde à venir', et s'il se met à frapper serviteurs et servantes, à manger, à boire et à s'enivrer, son maître viendra le jour où il ne l'attend pas et à l'heure qu'il n'a pas prévue ; il se séparera de lui et le mettra parmi les infidèles.
Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n'a pourtant rien préparé, ni accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups.
Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n'en recevra qu'un petit nombre. À qui l'on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l'on a beaucoup confié, on réclamera davantage. »

Le message

Le Seigneur nous invite à la plénitude de la sainteté de Dieu : vivre une vie saine auprès du Seigneur. C’est ici qu’on puisse connaitre la volonté du Père. Or la volonté du Père ce que nous connaissions lui et l’aimions. Comment pouvons-nous aimer Dieu, sans pouvoir aimer nos frères et sœurs ? Voilà la pratique et le chemin sur lequel on est invité à marcher.

Notre vocation baptismale n’est pas une vie partiale ou un travail mi-temps, mais elle comprend la vie toute entière. C’est ici que le Seigneur souhaite nous rencontrer et par lequel le Seigneur apportera le bonheur aux autres.

In English

Gospel text (Lc 12,39-48): Jesus said to his disciples, «Pay attention to this: If the master of the house had known at what time the thief would come, he would not have let his house be broken into. You also must be ready, for the Son of Man will come at an hour you do not expect».

Peter said, «Lord, did you tell this parable only for us, or for everyone?». And the Lord replied, «Imagine, then, the wise and faithful steward whom the master sets over his other servants to give them food rations at the proper time. Fortunate is this servant if his master on coming home finds him doing his work. Truly, I say to you, the master will put him in charge of all his property. But it may be that the steward thinks: ‘My Lord delays in coming’, and he begins to abuse the menservants and the servant girls, eating and drinking and getting drunk. Then the master will come on a day he does not expect him and at an hour he doesn't know. He will discharge his servant and number him among the unreliable.

»The servant who knew his master's will, but did not prepare to do what his master wanted, will be punished with sound blows; but the one who did what deserved a punishment without knowing it shall receive fewer blows. Much will be required of the one who has been given much, and more will be asked of the one entrusted with more».

The message

All of us are the servants of the Lord and this world is given to us so that the humanity may live. Jesus is asking us to be responsible while profiting from this world, keeping in mind that each and every one of us is responsible for the perseverance of this universe.

As Christians, this responsibility takes its spiritual dimension, because we see God in this creation and particularly in human being. Since God has revealed Himself to us as the loving and merciful Father, the higher responsibility is expected from us, as the children of God.

Thus our vocation to respond positively to this call to holiness or fullness in God is not a apart time exercise, but it takes the life in its totality. That why Jesus is asking us to be prepared all time, because we don’t know at what time the Lord will come to us.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 21 Octobre 2013

Le 22 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 12, 35-38)

Jésus disait à ses disciples :
« Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.
Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte.
Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour.
S'il revient vers minuit ou plus tard encore et qu'il les trouve ainsi, heureux sont-ils ! »

Le message

Lors de notre baptême, nous avons déjà promis à l’Eglise du Seigneur que nous garderons cette Lampe du ressuscitée toujours allumée. C’est une lampe qui représente le Seigneur, le Seigneur qui est humble, qui a pris la Croix pour la rémission du péché. C’est par cette Lampe que le Seigneur va nous reconnaitre comme les enfants de Dieu.

Un des moyens de la garder allumé, est de nous mettre au service de son peuple, le peuple que le Seigneur aime. Que nous soyons vigilants et attentif de la garder allumée, en particulier quand il fait ombre dans notre vie quotidienne.

In English

Gospel text (Lc 12,35-38):

Jesus said to his disciples, «Be ready, dressed for service, and keep your lamps lit, like people waiting for their master to return from the wedding. As soon as he comes and knocks, they will open to him. Happy are those servants whom the master finds wide-awake when he comes. Truly, I tell you, he will put on an apron and have them sit at table and he will wait on them. Happy are those servants if he finds them awake when he comes at midnight or daybreak!».

The message

‘We are the light of the world’ said the Lord to us. We all have to remember this illuminating aspect of our Christian life and the vocation of all the baptized to illuminate the whole world. The light which we have received right from the baptism illuminates not only our personal spiritual life, but also it should be a light for the others in their spiritual journey.

One of the means to keep this lamp always remain alive is by our service to the people of God, the people God holds very dear to Him. How wonderful it will be, when the Lord visits us and finds us keeping this light very much alive in our lives! He will say to us, happy my faithful servant, you have proved that you merit to be called child of God, come enter and participated in the joy of the Father. Let us not allow the external affairs to decide the durability of this light in our lives.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 20 Octobre 2013

Le 21 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 12, 13-21)

Du milieu de la foule, un homme demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. »
Jésus lui répondit : « Qui m'a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages ? »
Puis, s'adressant à la foule : « Gardez-vous bien de toute âpreté au gain ; car la vie d'un homme, fût-il dans l'abondance, ne dépend pas de ses richesses. »
Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont les terres avaient beaucoup rapporté.
Il se demandait : 'Que vais-je faire ? Je ne sais pas où mettre ma récolte.' Puis il se dit : 'Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j'en construirai de plus grands et j'y entasserai tout mon blé et tout ce que je possède. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà avec des réserves en abondance pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l'existence.'
Mais Dieu lui dit : 'Tu es fou : cette nuit même, on te redemande ta vie. Et ce que tu auras mis de côté, qui l'aura ?'
Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d'être riche en vue de Dieu. »

Le message

Dieu créa le monde et le trouva bon. C’est dans cette bonté du Seigneur qu’on est invité à participer. Si tout le monde arrive à comprendre cette participation à la bonté du Seigneur, il découvrira qu’il est le locataire sur la terre et il est un entendant à qui le Seigneur à confié ses richesses et évidement qu’il est un serviteur de Dieu. Ce jour là il reconnaitra tout ce qu’il a reçu et il le saura ce que tout ce qu’il a reçu, est appartient au Seigneur, au service de son peuple.

Aujourd’hui le Seigneur nous invite à partager les biens que nous avons reçus et protéger la création par qui Dieu nous aime. Que notre dépendance soit dan la providence du Seigneur, non pas dans la richesse du monde. C’est mieux de nous attacher au Seigneur que à la richesse que Dieu nous donne, car la richesse un jour disparaitra, non pas le Seigneur.

In English

Gospel text (Lc 12,13-21):

Someone in the crowd spoke to Jesus, «Master, tell my brother to share with me the family inheritance». He replied, «My friend, who has appointed me as your judge or your attorney?». Then Jesus said to the people, «Be on your guard and avoid every kind of greed, for even though you have many possessions, it is not that which gives you life».

And Jesus continued with this story, «There was a rich man and his land had produced a good harvest. He thought: ‘What shall I do? For I am short of room to store my harvest. So this is what he planned: I will pull down my barns and build bigger ones to store all this grain, which is my wealth. Then I may say to myself: My friend, you have a lot of good things put by for many years. Rest, eat, drink and enjoy yourself’. But God said to him: ‘You fool! This very night your life will be taken from you; tell me who shall get all you have put aside?’. This is the lot of the one who stores up riches instead of amassing for God».

The message

Jesus is inviting us to look in to the source of our life and all that which is capable of nourishing it. God has created the world and handed it over to man, but He remains the only source of life available for man, because He is the giver of life. It is possible that man get confused with the things which nourishes and protects the biological body and the essential need of human life, which is invisible. Can a material good nourish the life which is immaterial and spiritual?

Jesus reminds us once again in this gospel that the wealth and all that it can afford to human being is a gift from God and it is for the well being of all the creation. Thus sharing and living an inclusive community life is essential for the well being of the humanity. Only by this sharing and inclusiveness that God’s creation will find its perfection and the accomplishment of the finality of its existence. Let us not stand against the will of the creator, while living in this world, given to us as a gift from God.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 19 Octobre 2013

Le 20 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 18, 1-8)

Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu'il faut toujours prier sans se décourager :
« Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes.
Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : 'Rends-moi justice contre mon adversaire.' Longtemps il refusa ; puis il se dit : 'Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m'ennuyer : je vais lui rendre justice pour qu'elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête.' »
Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu'il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »

Homélie

« Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » Une parole de découragement et désespérément. Devant cet échec quotidien, les lectures du jour nous invitent à la prière, une prière qui nous met en relation avec Dieu, une prière qui nous donne l’espérance, et une prière qui nous nourri notre foi.

C’est dans cette prière que tous les saints du monde ont trouvé leur force et leur énergie apostolique. Ils se nourrissaient par ce bonheur quotidien. C’est dans cette prière qu’ils ont approfondi leur relation d’alliance avec le Seigneur. C’est dans cette prière encore qu’ils ont découvert ce Dieu d’amour et de pardon. Ce Dieu veut que ses fidèles vivent en paix et que la joie éternelle demeure chez-nous. Comment peut-on retrouver ce bonheur et cette joie en dehors du Seigneur ? C’est pourquoi Jésus nous invite à le joindre dans la prière, « il faut toujours prier sans se décourager » nous dit le Seigneur.

Si nous sommes fatigué et découragé, c’est parce que nous ne ressentons pas la présence du Seigneur dans notre vie. Devant les violences et les catastrophes naturelles qui nous agacent habituellement, il y a un vide qui nous dérange et nos prières se tombent dans ces vides. Le Seigneur est-il toujours au milieu de nous ?

Lorsque les doutes nous envahissent, la Parole du Seigneur et les écritures spirituelles peuvent nous aider à retrouver notre foi et notre joie. Saint Paul a donné un très bon conseil à Timothée, « grâce à la Parole du Seigneur inspiré, qui se trouve dans les écritures sacré, l'homme de Dieu sera bien armé, il sera pourvu de tout ce qu'il faut pour faire un bon travail. »

Dans cette parabole du jour, Jésus nous invite à faire confiance en Dieu avec patience et persévérance dans notre prière, comme Moïse. Egalement il aborde aussi, le sujet de la justice, qui est nôtre. La justice sans Charité et patience ne peut pas donner un bon résultat. La patience et la charité de cette femme envers ce juge de la parabole se trouve dans sa propre confiance dans cet homme, qu’il est capable de me faire la justice, même si son comportement était juste au contraire.

Généralement nous disons que Dieu ne m’écoute pas, il ne m’entende pas. En vérité, n’est-ce pas nous qui ne l’écoutons pas ? N’est-ce pas nous qui n’arrivons pas avoir un dialogue avec lui afin que nous puissions de le comprendre ? Ne perdons pas notre confiance en Dieu, ne perdons pas notre courage, et notre foi. C’est Jésus qui nous a promis, « il leur fera justice » mais trouvera-t-il la foi chez-nous ?

In English

Gospel text (Lc 18,1-8):

Jesus told his disciples a parable to show them that they should pray continually and not lose heart. He said, «In a certain town there was a judge who neither feared God nor people. In the same town was a widow who kept coming to him, saying: ‘Defend my rights against my opponent’. For a time he refused, but finally he thought: ‘Even though I neither fear God nor care about people, this widow bothers me so much I will see that she gets justice; then she will stop coming and wearing me out’».


And Jesus explained, «Listen to what the evil judge says. Will God not do justice for his chosen ones who cry to him day and night even if He delays in answering them? I tell you, He will speedily do them justice. Yet, when the Son of Man comes, will He find faith on earth?».

Homily

Since two Sundays we are meditating about faith and the gospel of the day once again addresses this subject with justice. In this parable Jesus invites us to trust in God with patience and perseverance in prayer, like Moses.

Today, men, women and children cry out to God for justice and mercy. It is the cry of the sick, the persecuted, the hungry, all those who are victims of men , hatred , violence , contempt , divorce and separation without any solution possible. There are many in our society, those who know the misery and suffering, we may be one among them. We are tempted to ask this question habitually in front of many violence and injustice, “does God exists”.

Mother Teresa of Calcutta asked the same question when she saw the poor dying and children abandoned in the street. The gospel of the day is an answer to this question of the presence of God and his justice with charity. If we wish to get an answer, we have go back to the Lord in our prayers. It is in this prayer that Mother Theresa received the answer.


Justice should accompany with charity and patience. Without these the justice will remain incomplete. Patience and perseverance of this woman towards the judge of the parable is born from her own confidence in this man, he is capable of doing justice, even though his behavior was just the opposite. Every human relationship should be build on this foundation of being good and capable of doing good.
Very often we do not have enough patience and very soon we are tempted easily to take violence to respond injustice. Prayer and dialogue are capable of doing miracles in our society. Since we are living in a fast-food culture, the politics of the day is not an exception to this lack of patience on behalf of the democracy and security. It is true that the world does not understand that justice is with charity and patience of God. We wish and pray that our God be a God of mercy when he meets us and desire that He may be a God of justice for others.

Usually we say that God does not listen to me, he does not hear me . It's not that we who refuse to listen to Him? It's not that we do not enter in a healthy dialogue with Him so that we can understand it and love Him? Let us not lose our trust in God, nor lose our courage and our faith. It is Jesus who has promised us , " he will do us justice" but when He comes, will he find faith in us?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 19 Octobre 2013

Le 19 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 12, 8-12)

Jésus disait à ses disciples :
« Je vous le déclare : Celui qui se sera prononcé pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme se prononcera aussi pour lui devant les anges de Dieu.
Mais celui qui m'aura renié en face des hommes sera renié en face des anges de Dieu.
Et celui qui dira une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu'un blasphème contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.
Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler.
Car l'Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu'il faudra dire. »

Le message

Jésus nous assure l’Esprit Saint, qui va nous accompagne sur le chemin de l’annonce de l’évangile. Il nous affirme que notre chemin sera toujours difficile, pourtant avec l’Esprit Saint, nous pouvons confronter le monde qui nous appose.

C’est pourquoi nous avons besoin de nous affirmer que nous sommes toujours avec le Seigneur et dans le Seigneur. C’est dans cette assurance de la présence du Seigneur que nous sommes appelés à annoncer la Bonne Nouvelle.

Est-il possible pour un missionnaire d’être éloigné du Seigneur ? Voilà la logique qui s’applique dans l’enseigneur du Seigneur dans cet évangile du jour.

In English

Gospel text (Lc 12,8-12): Jesus said to his disciples, «I tell you, whoever acknowledges me before people, the Son of Man will also acknowledge before the angels of God. But the one who denies me before others will be denied before the angels of God. There will be pardon for the one who criticizes the Son of Man, but there will be no pardon for the one who slanders the Holy Spirit.

»When you are brought before the synagogues, governors and rulers, don’t worry about how you will defend yourself or what to say. For the Holy Spirit will teach you at that time what you have to say».

The message

Jesus is reminding us that the witnessing the gospel in our daily life is essential to understand the presence of the Lord and it is very important for all christens to live his or her faith fully.

Jesus doesn’t promise us a life with roses, but He is assuring us that His presence will accompany us and if we allow the Holy Spirit to work in us, He will speak for us and protect us.

It is in this presence of the Lord that we are called to proclaim the Good News and witness His presence in our lives by the love we share with in our community members.

Let us have faith in the Holy Spirit and allow Him to penetrate in the inner most part of our being.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 18 Octobre 2013

Le 18 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 10, 1-9)

Parmi ses disciples,
le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route.
Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison.' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le règne de Dieu est tout proche de vous.' »

Le message

Il les envoie deux par deux, c'est-à-dire l’annonce de l’évangile est une affaire communautaire, non pas une affaire personnelle. Même si nous sommes appelés à annoncés la Bonne Nouvelle, nous le faisons au nom de la communauté.

La vocation est pour moissonner tout ce que le Seigneur a semé. La foi est un don donné par le Saint Esprit et nous ne devons que l’annoncer et faire confiance dans la générosité du Seigneur. Puisque nous représentons le Seigneur, que les politesses comme les salutations ne nous préoccupent pas.

On est invité à annoncer la Paix sur la terre, et par la présence de cette Paix que nous allons découvrir le peuple de Dieu. La Paix est un signe de la présence du Seigneur par laquelle le peuple découvrira le règne de Dieu.

In English

Gospel text (Lc 10,1-9): The Lord appointed seventy-two other disciples and sent them two by two ahead of him to every town and place, where He himself was to go. And He said to them, «The harvest is rich, but the workers are few. So you must ask the Lord of the harvest to send workers to his harvest. Courage! I am sending you like lambs among wolves. Set off without purse or bag or sandals; and do not stop at the homes of those you know.

»Whatever house you enter, first bless them saying: ‘Peace to this house’. If a friend of peace lives there, the peace shall rest upon that person. But if not, the blessing will return to you. Stay in that house eating and drinking at their table, for the worker deserves to be paid. Do not move from house to house. When they welcome you in any town, eat what they offer you. Heal the sick who are there and say to them: ‘The kingdom of God has drawn near to you’».

The message

What a joy to harvest what the Lord has worked for the humanity. He wishes that the community by her witnessing life announces the Good News. The good News is the presence of the Lord and by our presence in the society let the people discover the loving and merciful presence of the Lord.

Since we called and sent by the Lord, it is quite normal and correct that we depend fully in the providence and in the generosity of the Lord. The Lord who has called us will give us all that we are in need to announce the Kingdom of God.

All that we are asked to announce is the Peace, the peace as the fruit of the Kingdom of God. Peace is the external sign of the Kingdom of God. It is precisely because of this symbolic presence of the Peace, that the disciples are asked not to verify the fruit of their works, because those who live in the Lord will accept the Peace proposed and live in Joy and happiness. The rejection of this Peace will be at the dismay of the person who rejects it.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 16 Octobre 2013

Le 17 Octobre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 11, 47-54)

Jésus disait aux docteurs de la Loi :
« Malheureux êtes-vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C'est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d'autres. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde, depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie, qui a péri entre l'autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : cette génération devra en rendre compte.
Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n'êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d'entrer, vous les en avez empêchés. »
Après que Jésus fut parti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement, et ils le harcelaient de questions ; ils étaient à l'affût pour s'emparer d'une de ses paroles.

Le message

Dieu nous aime et dans cet amour que nous sommes appelés à témoigner. La foi en Jésus Christ, nous enracine dans cet amour divin et elle nous donne le sens de la vie. Si nous notre vie est remplie de cet amour divin, si elle rende témoignage à cet amour dans ce monde, la société actuelle deviendra un paradis à vivre.

Si Jésus est en colère, c’est parce que les hommes qui sont appelés à témoigner cet amour divin, ont rendu un contre témoignage au nom de la loi divine, manipuler par les hommes.

Les hommes à qui le Seigneur à confié tant de sagesse et d’intelligence ont les garder d’entre eux-mêmes sans les partager avec les autres, en particulier à ceux qui ont besoin de ces informations, les pauvres et les faibles.

La vie donnée et reçue, et qu’elle donne la vie aux autres et qu'elle soit partagée.

In English

Gospel text (Lc 11,47-54):

Jesus said to the Pharisees, «A curse is on you, for you build memorials to the prophets your ancestors killed. So you approve and agree with what your ancestors did. Is it not so? They got rid of the prophets, and now you can build!. The Wisdom of God also said, ‘I will send prophets and apostles and this people will kill and persecute some of them’. But the present generation will have to answer for the blood of all the prophets that has been shed since the foundation of the world, from the blood of Abel to the blood of Zechariah, who was murdered between the altar and the sanctuary. Yes, I tell you, the people of this time will have to answer for them all. A curse is on you, teachers of the Law, for you have taken the key of knowledge. You yourselves have not entered, and you prevented others from entering».

As Jesus left that place, the teachers of the Law and the Pharisees began to harass him, asking him endless questions, setting traps to catch him in something he might say.

The message

Jesus is exceptionally angry once again. His anger is generated by the behavior of the ones who are called to represent the loving image of the Father, who cares and protects His Father. His anger finds its justification in the counter witness of these people whose hearts are filled with evil thoughts and malice.

The situation of the time of Jesus does continue in our own time, but in a manner totally different. God has entrusted some people with lots of talents and gifts, so that His people may profit. The rich and the powerful manipulate this wisdom as a private property in the name paten and rights, keep it unreachable to the common people, especially those who are in need of theses information, in name of protecting the world.

These people with lots of intelligence and knowledge do pose lots of question, in the name of laws and regulations, formulated by them, for their own favor to the innocents and poor and to the various NGOs who work for a balanced development of the society.

Jesus is taking position and asking us to do the same and fight for the equilibrium of the creation as a whole.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 12 Octobre 2013

Mes amis il y aura pas les commentaire aujourd'hui et demain.

Dear friends there will not the commentary today and tomorrow. Terry

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 11 Octobre 2013

Le 12 Ocotbre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 11, 27-28)

Comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t'a porté dans ses entrailles, et qui t'a nourri de son lait ! »
Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

Le message

Jésus nous affirme que si sa mère est heureuse et bénie de Dieu, ce n’est seulement parce qu’elle est sa mère, mais parce qu’elle a entendu la Parole de Dieu et elle a dit OUI à l’ange qui lui annonça la bonne nouvelle. Jésus nous assure que sa Mère est heureuse parce qu’elle est bénie. Elle a pu dire ‘que Ta volonté soit faite. » Combien d’entre nous sommes capable de pouvoir dire au Seigneur, tout le temps de notre vie ‘que Ta volonté soit faite.’ ? Elle est notre modèle et marchons sur les pas de la Vierge Marie afin que notre vie soit d’une vie heureuse celle qui la ressemble.

In English

Gospel text (Lc 11,27-28):

As Jesus was speaking, a woman spoke from the crowd and said to him, «Blessed is the one who bore you and nursed you!». Jesus replied, «Surely blessed are those who hear the word of God and keep it as well».

The message

This innocent lady witnesses what she has seen in reality, the way human being measure the happiness or pride of a mother, but Jesus is taking her further towards the invisible, mystical aspect of His mother, the Truth behind her happiness, as seen by Mary and Jesus. Her faithfulness to the Word of God and her fidelity to the ‘YES’ pronounced to the angel of the Lord, have given her immense happiness and pride, which made her humble and gentile before the mystery of revelation in her own Son.

Let us listen the Word of the Lord, be faithful to the promise we have given in our baptism, and live our lives according the value system of the Lord, then we will have the same happiness of the mother of Jesus. Lord wishes that we should be happy et let us be happy.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0