Publié le 9 Novembre 2012

Le 10 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus disait à ses disciples : « Faites-vous des amis avec l'Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. Celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est trompeur dans une petite affaire est trompeur aussi dans une grande. Si vous n'avez pas été dignes de confiance avec l'Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n'avez pas été dignes de confiance pour des biens étrangers, le vôtre, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s'attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent. »

Les pharisiens, eux qui aimaient l'argent, entendaient tout cela, et ils ricanaient à son sujet. Il leur dit alors : « Vous êtes, vous, ceux qui se présentent comme des justes aux yeux des hommes, mais Dieu connaît vos cœurs, car ce qui est prestigieux chez les hommes est une chose abominable aux yeux de Dieu. »

Le message

« Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » La richesse est un des moyens dont l’homme se sert parfois pour se faire des amis. L’argent - outil inventé par l’homme doit être mis au service de l’homme. A quoi sert cet argent si on ne l’utilise pas pour construire un monde rempli d’amour et de pardon.

L’argent doit, dans nos vies, rester un moyen et non pas une fin. Reconnaissons tout ce que nous avons reçu des autres, et comme saint Paul, n’oublions pas d’ajouter, « Je peux tout supporter avec celui qui me donne la force » , y compris , la pauvreté.

La prière du missel

Dieu qui ne laisse pas les puissances du mal prévaloir contre ton Eglise fondée sur le roc inébranlable des Apôtres, fais qu’à la prière du pape saint Léon, elle reste ferme dans la vérité et, sous ta garde, soit pour toujours en paix.

In English

Luke 16: 9 - 15

________________________________________

9 And I tell you, make friends for yourselves by means of unrighteous mammon, so that when it fails they may receive you into the eternal habitations.

10 "He who is faithful in a very little is faithful also in much; and he who is dishonest in a very little is dishonest also in much.

11 If then you have not been faithful in the unrighteous mammon, who will entrust to you the true riches?

12 And if you have not been faithful in that which is another's, who will give you that which is your own?

13 No servant can serve two masters; for either he will hate the one and love the other, or he will be devoted to the one and despise the other. You cannot serve God and mammon."

14 The Pharisees, who were lovers of money, heard all this, and they scoffed at him.

15 But he said to them, "You are those who justify yourselves before men, but God knows your hearts; for what is exalted among men is an abomination in the sight of God.

________________________________________

Le message

The wealth in this world is one of means God has given to us, to vie our life fully and happily. The friends are essential for the life in the society. Why not spent this wealth to find friends in this world? The wealth is to be shared, at least let us use it to look for good friends in life.

We have to define also our priorities in our lives. Let us not make the means as the finality of our lives. It may lead us to a wrong direction, which may provide us temporary pleasures of life, instead of eternal joy.

The Prayer

Lord, help us to prioritize things in our lives. We do realize that we need money, but without YOU, all our wealth will become a burden for the society. Let us know you and love you. Let us see you and serve you. Let us listen to you and proclaim the truth to the world. Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 8 Novembre 2012

Le 9 Novembre

Évangile de Jésus christ selon saint Jean

Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem.

Il trouva installés dans le Temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.

Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »

Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture : L'amour de ta maison fera mon tourment.

Les Juifs l'interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? »

Jésus leur répondit : « Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. »

Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais ! »

Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps.

Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

Le message

« Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. » Et Saint Paul nous affirme que nous sommes le temple où demeure le Seigneur de l’univers. C’est pourquoi il nous dit que nous sommes sacrés.

Selon la tradition ancienne, le temple est un lieu habité de la présence de Dieu. Si nous sommes ce temple de Dieu, la demeure de Dieu doit se trouver en nous. Respectons les hommes dans notre vie et nous respecterons les lieux sacrés où demeure le Seigneur de l’univers.

L’Eglise universelle fête aujourd’hui la fête de la dédicace de la basilique du Latran. Que notre église et les lieux sacrés rendent visibles la présence de Dieu en ce monde.

La prière du missel

Dieu qui choisi des pierres vivantes pour bâtir la demeure éternelle de ta gloire, fais abonder dans ton Eglise les fruits de l’Esprit que tu lui as donné : que le peuple qui t’appartient ne cesse pas de progresser pour l’édification de la Jérusalem céleste.

In English

John 2: 13 - 22

________________________________________

13 The Passover of the Jews was at hand, and Jesus went up to Jerusalem.

14 In the temple he found those who were selling oxen and sheep and pigeons, and the money-changers at their business.

15 And making a whip of cords, he drove them all, with the sheep and oxen, out of the temple; and he poured out the coins of the money-changers and overturned their tables.

16 And he told those who sold the pigeons, "Take these things away; you shall not make my Father's house a house of trade."

17 His disciples remembered that it was written, "Zeal for thy house will consume me."

18 The Jews then said to him, "What sign have you to show us for doing this?"

19 Jesus answered them, "Destroy this temple, and in three days I will raise it up."

20 The Jews then said, "It has taken forty-six years to build this temple, and will you raise it up in three days?"

21 But he spoke of the temple of his body.

22 When therefore he was raised from the dead, his disciples remembered that he had said this; and they believed the scripture and the word which Jesus had spoken.

________________________________________

The message

« Do you not know that you are God's temple and that God's Spirit dwells in you?” is the question we have to ask to ourselves. Many of us don’t realize that God dwells in us. It is precisely because of this ignorance that we are not able to live dignifiedly as children of God.

Let us respect each and every human being born or yet to be born and see God in them and the world the kingdom of God fill find it expression on this earth,…………. today itself.

The saying

Perfect love leads a man on to perfect fear. Such a man fears and keeps to God's will, not from fear of punishment, not to avoid condemnation, but because he has tasted the sweetness of being with God; he fears he may fall away from it.

-- St. Dorotheos of Gaza

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 7 Novembre 2012

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l'écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! »

Alors Jésus leur dit cette parabole : « Si l'un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ? Quand il l'a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !' Je vous le dis : C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.

Ou encore, si une femme a dix pièces d'argent et en perd une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison, et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? Quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines et leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce d'argent que j'avais perdue !' De même, je vous le dis : Il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. »

Le message

La miséricorde de Dieu dépasse la sagesse de l’homme et Jésus nous représente ce Dieu de miséricorde, qui accueille tout le monde. Nous cherchons ce Dieu dans notre vie et nous souhaitons qu’il soit miséricordieux dans la vie qui nous attend. Voulons-nous perdre tout ce que nous avons pour le trouver ? Pour saint Paul, la connaissance du Christ et sa conversion étaient sa joie et sa vie. Pouvons-nous, à l’image de Saint Paul, trouver notre joie dans la connaissance du Seigneur et la conversion ?

La prière du missel

Assiste tes enfants, Seigneur, et montre à ceux qui t’implorent ton inépuisable bonté ; c’est lieur fierté de t’avoir pour Créateur et Providence : restaure pour eux ta création, et l’ayant renouvelée, protège-la.

In Englsih

Luke 15: 1 - 10

________________________________________

1 Now the tax collectors and sinners were all drawing near to hear him.

2 And the Pharisees and the scribes murmured, saying, "This man receives sinners and eats with them."

3 So he told them this parable:

4 "What man of you, having a hundred sheep, if he has lost one of them, does not leave the ninety-nine in the wilderness, and go after the one which is lost, until he finds it?

5 And when he has found it, he lays it on his shoulders, rejoicing.

6 And when he comes home, he calls together his friends and his neighbors, saying to them, `Rejoice with me, for I have found my sheep which was lost.'

7 Just so, I tell you, there will be more joy in heaven over one sinner who repents than over ninety-nine righteous persons who need no repentance.

8 "Or what woman, having ten silver coins, if she loses one coin, does not light a lamp and sweep the house and seek diligently until she finds it?

9 And when she has found it, she calls together her friends and neighbors, saying, `Rejoice with me, for I have found the coin which I had lost.'

10 Just so, I tell you, there is joy before the angels of God over one sinner who repents."

________________________________________

Le message

Today’s readings speak about the joy. Seeing the conversion of his children, the Father is overwhelmed with the joy. Saint speaks about his joy of knowing Jesus and his conversion. Let us look in to our own joy.

The gospel shows us the priority of Jesus for the sinners and excluded of society. Are we able to make this choice in our life and be able to find the same joy of Jesus?

The merciful Lord is asking us to be merciful.

The Prayer

Lord, whenever we come back to you, you are filled with Joy and you welcome us with your hearts open. We find difficult to have the same behavior towards others. Give us the grace to look for the lost sheep and bring them back to you. Let us be always united in you and give us the same joy of yours, when we find these lost ones in our lives.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 6 Novembre 2012

le 7 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ne peut pas être mon disciple.

Quel est celui d'entre vous qui veut bâtir une tour, et qui ne commence pas par s'asseoir pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi aller jusqu'au bout ? Car, s'il pose les fondations et ne peut pas achever, tous ceux qui le verront se moqueront de lui : 'Voilà un homme qui commence à bâtir et qui ne peut pas achever !' Et quel est le roi qui part en guerre contre un autre roi, et qui ne commence pas par s'asseoir pour voir s'il peut, avec dix mille hommes, affronter l'autre qui vient l'attaquer avec vingt mille ? S'il ne le peut pas, il envoie, pendant que l'autre est encore loin, une délégation pour demander la paix.

De même, celui d'entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

Le message

Être le disciple de Dieu, c’est une invitation ouverte à tout le monde, mais cet engagement a ses exigences. Soit on l’est totalement, soit on ne l’est pas.

Saint Paul exhorte le peuple de Philippiens à reconnaitre la présence de Dieu en eux et qu’ils vivent leur vie dignement, une vie irréprochable à l’image de celle de Dieu.

Appliquons notre intelligence reçue du Seigneur et acceptons nos croix quotidiennes pour vivre notre vie pleinement dans le Seigneur. Sans la croix, nous ne verrons pas la résurrection.

La prière du missel

Tu protèges, Seigneur, ceux qui comptent sur toi ; sans toi rien n’est fort et rien n’est saint : multiplie pour nous tes gestes de miséricorde afin que, sous ta conduite, en faisant un bon usage des bien qui passent, nous puissions déjà nous attacher à ceux qui demeurent.

In English

Luke 14: 25 - 33

________________________________________

25 Now great multitudes accompanied him; and he turned and said to them,

26 "If any one comes to me and does not hate his own father and mother and wife and children and brothers and sisters, yes, and even his own life, he cannot be my disciple.

27 Whoever does not bear his own cross and come after me, cannot be my disciple.

28 For which of you, desiring to build a tower, does not first sit down and count the cost, whether he has enough to complete it?

29 Otherwise, when he has laid a foundation, and is not able to finish, all who see it begin to mock him,

30 saying, `This man began to build, and was not able to finish.'

31 Or what king, going to encounter another king in war, will not sit down first and take counsel whether he is able with ten thousand to meet him who comes against him with twenty thousand?

32 And if not, while the other is yet a great way off, he sends an embassy and asks terms of peace.

33 So therefore, whoever of you does not renounce all that he has cannot be my disciple.

________________________________________

The message

All the baptized Christians wish to be a disciple of Christ. To be a disciple of Christ, we have to live in him, by accepting our daily crosses. By living in Him, we will become a Christ for others, thus, our existence loses its identity by taking the identity of Jesus in us.

Saint Paul is asking us to realize this identity we have received by our Faith and he is exhorting us to live it fully in Jesus. Let us use our wisdom received from God, to know all the exigencies requested by our faith.

The saying

As long as a single passion reigns in our hearts, though all the others should have been overcome, the soul will never enjoy peace.

-- St. Joseph Calasanctius

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 5 Novembre 2012

Le 6 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! » Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. À l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : 'Venez, maintenant le repas est prêt.' Mais tous se mirent à s'excuser de la même façon. Le premier lui dit : 'J'ai acheté un champ, et je suis obligé d'aller le voir ; je t'en prie, excuse-moi.' Un autre dit : 'J'ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t'en prie, excuse-moi.' Un troisième dit : 'Je viens de me marier, et, pour cette raison, je ne peux pas venir.' À son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Plein de colère, le maître de maison dit à son serviteur : 'Dépêche-toi d'aller sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.' Le serviteur revint lui dire : 'Maître, ce que tu as ordonné est fait, et il reste de la place.' Le maître dit alors au serviteur : 'Va sur les routes et dans les sentiers, et insiste pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne profitera de mon dîner.' »

Le message

Dieu nous invite au repas divin, et il souhaite que sa maison soit remplie d’invités. La parabole des invités remplacés par les pauvres, semble être une parabole étrangère, pourtant en réfléchissant à notre vie passée, nous pouvons reconnaitre combien d’invitations nous avons ratées dans notre vie quotidienne.

Si nous parvenons à nous ouvrir aux autres et à partager nos petits bonheurs avec ceux qui nous invitent, notre joie sera nourrie de la joie divine. Sans participer au repas du Seigneur qui est ouvert à tout le monde, nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume de Dieu.

La prière du missel

Sois favorable à tes fidèles, Seigneur, et multiplie les dons de ta grâce : entretiens en eux la foi, l’espérance et la charité, pour qu’ils soient attentifs à garder tes commandements.

In English

Luke 14: 15 - 24

________________________________________

15 When one of those who sat at table with him heard this, he said to him, "Blessed is he who shall eat bread in the kingdom of God!"

16 But he said to him, "A man once gave a great banquet, and invited many;

17 and at the time for the banquet he sent his servant to say to those who had been invited, `Come; for all is now ready.'

18 But they all alike began to make excuses. The first said to him, `I have bought a field, and I must go out and see it; I pray you, have me excused.'

19 And another said, `I have bought five yoke of oxen, and I go to examine them; I pray you, have me excused.'

20 And another said, `I have married a wife, and therefore I cannot come.'

21 So the servant came and reported this to his master. Then the householder in anger said to his servant, `Go out quickly to the streets and lanes of the city, and bring in the poor and maimed and blind and lame.'

22 And the servant said, `Sir, what you commanded has been done, and still there is room.'

23 And the master said to the servant, `Go out to the highways and hedges, and compel people to come in, that my house may be filled.

24 For I tell you, none of those men who were invited shall taste my banquet.'"

________________________________________

The message

Lord is inviting all of us for a banquet and many of us don’t realize this invitation. Since we are very much occupied with little things around us, we are not able to see great things out side of us.

Even though the invitation is open to all, if we are not humble and fail to see great things in others, we will never appreciate the wonderful things proposed by other to us.

Jesus humbled himself for us and let us learn from Him to be humble and accept the invitation proposed by God through others in our daily lives.

The Prayer

How many opportunities we have lost in our daily life? You call us for a banquet and we don’t realize this invitation. We have lots of excuses and you accept us without any conditions. Give us your grace Lord and we become humble like your son. Let us recognize your invitation for the daily bread and give us the courage to respond to this invitation positively. Amen

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 4 Novembre 2012

Le 5 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus disait aussi à celui qui l'avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi t'inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue.

Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; et tu seras heureux, parce qu'ils n'ont rien à te rendre : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Le message

Nous voulons être aimables et charitables pour que notre vie devienne utile et que les autres disent du bien de nous. Une reconnaissance de nos actes, au moins par un mot de remerciement semble être la moindre des choses.

Pourtant notre Seigneur le voit autrement. Que nous ne nous forcions pas à être aimables ou charitables, mais que nos actes soient enracinés dans l’amour et dans le partage. Ecoutons la voix du Seigneur à jamais et laissons l’Esprit du Seigneur travailler en nous, ainsi deviendrons-nous aimables et charitables inconsciemment et notre être sera plongé en l’être divin.

In English

Luke 14:12-14

12 He said also to the man who had invited him, "When you give a dinner or a banquet, do not invite your friends or your brothers or your kinsmen or rich neighbors, lest they also invite you in return, and you be repaid. 13 But when you give a feast, invite the poor, the maimed, the lame, the blind, 14 and you will be blessed, because they cannot repay you. You will be repaid at the resurrection of the just."

The message

We invite many people for a meal and this invitation is always reciprocated by the other. Today Jesus is asking us to look little further about the recipients of our invitations and our priorities in these invitations.

Jesus invites all those who are in need of Him and His graces. Let us also imitate Jesus and invite not only our friends, but all those who are in need of us. Let our actions be rooted in the love of God and of our neighbors. Let us be generous towards the poor and needy, who can’t return to us this generosity.

The Prayer

Lord, give us a heart which can welcome all without any conditions. Let our thoughts and deeds be rooted in your unconditional love for the humanity. May our neighbors find the generous God through us. Open our eyes and let us see all the suffering people around us. We offer you this week and let all of our meetings of dear ones be an opening invitation for the uninvited people in the society. Amen

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 3 Novembre 2012

Le 4 Homélie

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Un scribe s'avança vers Jésus pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? »

Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »

Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l'Unique et qu'il n'y en a pas d'autre que lui. L'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. »

Jésus, voyant qu'il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n'osait plus l'interroger.

L’homélie

« Quel est le premier de tous les commandements? » ….. »Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. » Comment pouvons-nous aimer Dieu? Combien d’entre nous sont-ils capables de dire qu’ils connaissent Dieu ? Comment pouvons-nous aimer un Dieu inconnu?

Ces questions peuvent nous déranger en tant que chrétien, pourtant ce sont les questions que nous devons nous poser tous les jours si nous voulons vivre pleinement notre foi chrétienne et si nous souhaitons rendre visible ce Dieu inconnu au monde.

Aimer Dieu, c’est aimer Jésus son Fils, envoyé du Père, car nous connaissons le Père en Jésus Christ. Aimer Jésus c’est aimer tous nos frères et sœurs donnés par Jésus pour nous aimer.

Comment Jésus a-t-il aimé son Père ? Il l’a écouté tout le temps. Il s’est rendu devant son Père volontairement pour faire sa volonté. Quand le monde nous aime, aimer ce monde est facile. Quand le monde ne nous aime plus, aimer encore ce peuple, n’est pas facile. Quand nous avons une difficulté pour nous aimer les uns, les autres, regardons le visage de Jésus sur la croix. Un visage plein d’amour et plein de pardon. Nous devons l’imiter devant nos oppresseurs. Nous devons avoir ce regard de Jésus. Il a regardé tous les hommes comme les enfants de Dieu.

Si nous voulons aimer Jésus nous devons l’écouter en portant une attention particulière aux béatitudes. Il nous faut mettre en pratique dans notre vie quotidienne tout ce que nous avons entendu du Seigneur. « Aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. » nous affirme le Seigneur à travers ce scribe.

Comment aimer son prochain ? Et qui est mon prochain ? Tous ceux et celles qui ont besoin de moi sont mes prochains. Nous devons les connaitre, et répondre positivement à leurs besoins. C’est dans cette connaissance que l’amour et le pardon peuvent trouver une place juste et une manière concrète. C’est ainsi que nous pouvons aimer nos prochains.

Tous nos actes doivent trouver leur source dans l’amour divin qui s’exprime dans le Christ à la Croix. La passion du Seigneur, c’est essentiellement une passion d’amour. Le Seigneur nous invite à participer à cet amour. La célébration de l’Eucharistie est une commémoration de l’amour divin. Vivions pleinement cette eucharistie dans notre famille et dans notre société. Que notre maison devienne une école de l’amour et du pardon. Amen.

In English

Mark 12: 28 - 34

________________________________________

28 And one of the scribes came up and heard them disputing with one another, and seeing that he answered them well, asked him, "Which commandment is the first of all?"

29 Jesus answered, "The first is, `Hear, O Israel: The Lord our God, the Lord is one;

30 and you shall love the Lord your God with all your heart, and with all your soul, and with all your mind, and with all your strength.'

31 The second is this, `You shall love your neighbor as yourself.' There is no other commandment greater than these."

32 And the scribe said to him, "You are right, Teacher; you have truly said that he is one, and there is no other but he;

33 and to love him with all the heart, and with all the understanding, and with all the strength, and to love one's neighbor as oneself, is much more than all whole burnt offerings and sacrifices."

34 And when Jesus saw that he answered wisely, he said to him, "You are not far from the kingdom of God." And after that no one dared to ask him any question.

________________________________________

Homily

"Which is the first commandment of all? "..... "Thou shall love the Lord thy God with all thy heart, and with all thy soul, and with all your mind and with all your strength. "How can we love God? How many of us are able to say that we know God? How can we love a God unknown?

These questions may disturb us as a Christian, yet these are the questions we must ask ourselves every day if we want to live our Christian faith fully and if we want to make visible this God known to us to the world.

To love God is to love His Son Jesus, sent by the Father, because we know the Father through Jesus Christ. Let us learn from him how He loved his Father while He was with His disciples. He listened to the Father all the time. He reserved some privileged time with His Father in prayer. He understood the love of His Father for his people. He went voluntarily to do His Father’s will.

When the world around us loves us, to return this world with the same love is easy. When the world does not love us anymore, to love the people around us continually people, is not easy. When we have a challenge for us to love all around us, and when we find difficult to do this without any condition, let us raise our face and look the face of Jesus on the cross. A look filled with love and forgiveness. We need to imitate this look of Jesus to work against our adversaries. Jesus looked at all men as children of God.

If we love Jesus we must listen and give attention to the beatitudes. We must put them into practice in our daily lives. "Love your neighbor as yourself is better than all offerings and sacrifices. "The Lord tells us through this scribe.

How to love your neighbor? And who is my neighbor? All those who need of me are my neighbors. We must know their needs and respond positively and promptly. It is this knowing and caring that love and forgiveness can just find a place and give an expression in a concrete manner. Thus we can say that we love our neighbors.

All our actions must be rooted in God's love expressed in Christ on the Cross. The passion of the Lord, it was essentially a passion of love. The Lord invites us to participate in this love. The celebration of the Eucharist is a commemoration of the divine love. Live fully this Eucharistic love in our family in our society. Let our homes become a school of love and forgiveness. Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 2 Novembre 2012

Le 3 Novembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et on l'observait.

Remarquant que les invités choisissaient les premières places, il leur dit cette parabole :

« Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, car on peut avoir invité quelqu'un de plus important que toi.

Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : 'Cède-lui ta place', et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place. Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : 'Mon ami, avance plus haut', et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui sont à table avec toi.

Qui s'élève sera abaissé ; qui s'abaisse sera élevé. »

Le message

« Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. » Jésus nous invite à nous connaître et à nous ouvrir aux autres. Notre cœur est assez grand pour que tout le monde puisse y trouver une place. Laissons les espaces libres pour les autres pour qu’ils puissent se grandir. Avec patience si nous marchons vers le Seigneur, notre place sera toujours assurée auprès de lui.

Saint Paul est convaincu de cette place et il a pu dire, « En effet, pour moi, vivre c’est le Christ. » Il a trouvé sa place en Jésus Christ et que les autres trouvent une place en nous.

La Prière du missel

Dieu qui as relevé le monde par les abaissements de ton Fils, donne à tes fidèles une joie sainte : tu les as tirés de l’esclavage du péché ; fais-leur connaître le bonheur impérissable.

In English

Luke 14: 1, 7 - 11

________________________________________

1 One sabbath when he went to dine at the house of a ruler who belonged to the Pharisees, they were watching him.

7 Now he told a parable to those who were invited, when he marked how they chose the places of honor, saying to them,

8 "When you are invited by any one to a marriage feast, do not sit down in a place of honor, lest a more eminent man than you be invited by him;

9 and he who invited you both will come and say to you, `Give place to this man,' and then you will begin with shame to take the lowest place.

10 But when you are invited, go and sit in the lowest place, so that when your host comes he may say to you, `Friend, go up higher'; then you will be honored in the presence of all who sit at table with you.

11 For every one who exalts himself will be humbled, and he who humbles himself will be exalted."

________________________________________

The message

Jesus, who has humbled himself to raise human to its original place, is asking us to follow him in our daily life. Sometime we accept this humility as a way of life and sometime this is forced on us. In either case, if we live in Jesus, this humility will become a part of our life, a way to holiness.

If we look in to the life of Saint Paul, we will discover that he was living in Jesus and he could accept everything for Jesus. Let us learn to live in Jesus and we will be able to take everything for Him and in Him.

The prayer

Lord Jesus, give us your grace so that we may be humble as you are. Let us not look for the first place and give us the courage to reserve the best place for the poor and for the needy.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 1 Novembre 2012

Le 2 Novembre Homélie

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (11, 17-27)

Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.

18 Comme Béthanie était tout près de Jérusalem - à une demi-heure de marche environ -

19 beaucoup de Juifs étaient venus manifester leur sympathie à Marthe et à Marie, dans leur deuil.

20 Lorsque Marthe apprit l'arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison.

21 Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort.

22 Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas. »

23 Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

24 Marthe reprit : « Je sais qu'il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection. »

25 Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ;

26 et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

27 Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

Homélie

La vie ne se termine pas avec la mort. La vie est un cadeau de Dieu par laquelle Il se donne à l’homme pour que l’homme reconnaisse la présence de Dieu en lui. La vie commence sur terre par la naissance, que l’homme la reconnaisse comme une fête. La mort permet de rentrer dans la maison préparée par le Seigneur, chez lui. Aussi l’homme doit-il reconnaître avec la même joie, la renaissance de l’homme auprès de Dieu.

Aujourd’hui nous prions pour nos frères et sœurs défunts qui sont proches, les inconnus, les oubliés et nous demandons pardon pour eux auprès du Seigneur. En même temps, Nous rendons grâce au Seigneur pour tout ce qu'il nous a apporté par sa présence en chacun d'eux.". Nous disons un grand merci pour tout ce que nous avons reçu sur la terre.

Traditionnellement le 2 novembre nous rappelle un moment douloureux que nous avons vécu à cause d’une séparation. Nous acceptons sans nier notre difficulté et notre peine à nous en remettre. Nous pensons non seulement à nos douleurs mais aussi à la douleur de ces personnes qui ont vu partir leur enfant ou une personne chère dans un accident, une maladie, une mort violente et toute sorte de séparation brutale à cause de la mort.

Si nous sommes réunis ici devant cet autel, ce n’est pas à cause de la mort, mais grâce à la résurrection que le Seigneur nous a promise. C’est sa résurrection qui nous invite à l’espérance. Notre Dieu n’est pas un Dieu des morts, mais un Dieu des vivants.

Nous devons reconnaitre que notre vie sur terre est un passage vers ce Dieu vivant, plein d’amour. Si nous vivons dans le Christ, nous pouvons facilement découvrir avec émerveillement que la mort n’a pas le dernier mot. Voilà le fruit de notre foi qui nous donne l’espérance et une vie après la mort.

Je sais bien que vous avez déjà participé à une cérémonie d’ obsèques ou à des baptêmes. Nous avons toujours le cierge pascal dans ces cérémonies. C’est un signe du christ ressuscité, vainqueur de la mort. Faisons confiance au Seigneur et à sa présence. Vivons pleinement notre vie dans le Seigneur. Confions nos frères défunts et vivants au Seigneur. Que le Seigneur nous bénisse et nous garde, Amen.

In English

John 11: 17 - 27

________________________________________

17 Now when Jesus came, he found that Laz'arus had already been in the tomb four days.

18 Bethany was near Jerusalem, about two miles off,

19 and many of the Jews had come to Martha and Mary to console them concerning their brother.

20 When Martha heard that Jesus was coming, she went and met him, while Mary sat in the house.

21 Martha said to Jesus, "Lord, if you had been here, my brother would not have died.

22 And even now I know that whatever you ask from God, God will give you."

23 Jesus said to her, "Your brother will rise again."

24 Martha said to him, "I know that he will rise again in the resurrection at the last day."

25 Jesus said to her, "I am the resurrection and the life; he who believes in me, though he die, yet shall he live,

26 and whoever lives and believes in me shall never die. Do you believe this?"

27 She said to him, "Yes, Lord; I believe that you are the Christ, the Son of God, he who is coming into the world."

________________________________________

Homily

Life does not end with death. Life is a gift of God by which He shares himself to man. By birth God enters in to human life and death allows man to go to the home prepared by the Lord.

Today we join Martha and Marie and we pray for our deceased brothers and sisters who are close to us and all the unknown, the forgotten souls and we ask forgiveness for them to the Lord. At the same time, we thank the Lord for all that he has done to us through these people. We say a big thanks not only to God and also to these people for all wonderful things they have done to us personally.

November 2 traditionally reminds us of our painful moments of life due to the death of dear ones. We accept without denying our struggles to recover from these moments. We believe not only our pain but also the pain of those who have lost their children or parents or loved one in an accident, illness, violent death and all sorts of brutal separation due to death.

If we are here before this altar, like Martha before the Lord, it is not only because of the death of our near ones, but also because of the hope the Lord has given to us through His resurrection. It is His resurrection which shows us the way to hope and joy. Through the resurrection we discover that our God is not a God of dead, but He is a God of the living.

The life of Jesus shows us and we must recognize in his resurrection that our life on earth is a passage to the living God, who is waiting for us in heaven. If we live in Christ, we can easily discover that death does not have the last word and this discovery is one of the fruits of our faith which gives to every human being his hope of life after death.

I know that we have already attended a funeral ceremony or baptism. We always have the Easter candle in these ceremonies. It is a sign of resurrected Christ, who has won the death for us. As Martha and Mary her sister, let us trust in the Lord and His presence and live our life fully in the Lord. Let us entrust our deceased brothers to the Lord. Let them have eternal peace in the Lord, Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 31 Octobre 2012

Homélie

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Quand Jésus vit la foule, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !

Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !

Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !

Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !

Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !

Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !

Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! »

L'homélie

Aujourd’hui nous célébrons la fête de la toussaint. Les saints forment le peuple ordinaire comme nous . Nés dans une famille ordinaire, ils ont compris cet amour divin et ils l’ont transformé humainement, en s’aimant les uns, les autres. Grâce à cet amour humain, nous avons découvert en eux, la présence de Dieu avec sa bonté, un Dieu de miséricorde et de pardon.

Aujourd’hui nous tournons nos yeux vers le ciel, et nous leurs demandons d’intercéder pour nous afin que nous puissions participer à la sainteté de Dieu. Le sacrement du baptême nous offre la possibilité de participer à la sainteté de Dieu et nous marchons ensemble vers la plénitude de la sainteté. Jésus par son incarnation, nous a rendus dignes de nous joindre aux autres saints du ciel, de nous tenir debouts devant le Trône pour proclamer la louange du Seigneur d’une voix forte.

Comment pouvons-nous nous joindre à eux dans ce monde ? Jésus nous propose les béatitudes comme un chemin vers la sainteté, afin que nous puissions vraiment participer à ce groupe immense qui vit dans la joie et dans la paix. Les pauvres de cœur, les doux, les miséricordieux, les cœurs purs, les artisans de paix, etc., sont les saints, car ils participent à la bonté du Seigneur. Ils sont capables de voir partout et en tout cette présence de Dieu, qui donne l’espérance et la joie.

Ce chemin de sainteté est un chemin d’amour, de paix, de joie et de bonheur. Qui ne veut pas vivre dans un monde plein d’amour et de paix ? Pourtant une grande majorité du monde est dans la misère et dans la souffrance. C’est pourquoi Dieu nous appelle à vivre notre vie pleinement, afin que les autres aient une vie tranquille. Les saints sont notre espérance et notre possibilité, c’est pourquoi cette fête de la toussaint mérite une célébration.

Je voudrais terminer mon homélie avec la même prière que celle de l’année précédente. En ce jour de la Toussaint, nous nous tournons vers toi, Seigneur. Nous te demandons d’être notre guide, notre lumière et notre chemin comme tu l’as été pour tous les saints que nous fêtons en ce jour. C’est avec toi et par toi que nous pourrons entrer dans la joie du Père. En union avec la foule immense de tous les saints du ciel et avec tous les chrétiens du monde entier, nous te chantons notre action de grâce. Et nous te demandons de nous donner force et courage pour faire de notre vie une marche vers lui, vers ce Royaume que tu as préparé pour tous ceux et celles qui acceptent de te suivre. Amen.

La prière du missel

Dieu éternel et tout-puissant, tu nous donnes de célébrer dans une même fête la sainteté de tous les élus : puisqu’une telle multitude intercède pour nous, réponds à nos désirs, accorde-nous largement tes grâce.

In English

Gospel Mt 5:1-12a

When Jesus saw the crowds, he went up the mountain,

and after he had sat down, his disciples came to him.

He began to teach them, saying:

"Blessed are the poor in spirit,

for theirs is the Kingdom of heaven.

Blessed are they who mourn,

for they will be comforted.

Blessed are the meek,

for they will inherit the land.

Blessed are they who hunger and thirst for righteousness,

for they will be satisfied.

Blessed are the merciful,

for they will be shown mercy.

Blessed are the clean of heart,

for they will see God.

Blessed are the peacemakers,

for they will be called children of God.

Blessed are they who are persecuted for the sake of righteousness,

for theirs is the Kingdom of heaven.

Blessed are you when they insult you and persecute you

and utter every kind of evil against you falsely because of me.

Rejoice and be glad,

for your reward will be great in heaven."

Homily

Today we celebrate the feast of All Saints. The saints are ordinary people like us, born in an ordinary family understood this divine love and they transformed this divine love humanely, by loving each other. With this human love, we discovered in them the presence of God with His goodness, a God of mercy and forgiveness.

Today we raise our eyes towards heaven, and we ask them to intercede for us so that we can participate in God's holiness as they have participated. The sacrament of baptism is an invitation to all the baptized to participate in the holiness of God as God’s own children and as a community which prays together, walk together towards the fullness of holiness. Jesus in his incarnation, made us worthy to join the other saints in heaven to proclaim the glory of God.

Can we fully glorify the Lord in this world? Can we join the choral of angels to sing the Lord? Today’s gospel seems to be giving a positive answer to this question. Jesus is proposing us the Beatitudes as a path to holiness, so that we can really participate in this huge group of saints who live in joy and peace in heaven. . The poor of heart, the meek, the merciful, the pure in heart, the peacemakers, etc.., Are the saints, because they participate in the Lord's goodness by doing his will on this earth. They are able to see through all and in all, this presence of God who gives hope and joy to humain being.

The path to holiness is a way of love, peace, joy and happiness. Who does not want to live in a world filled with love and peace? Yet the vast majority of the world is in misery and suffering. That is why God calls us to live our lives fully, so that others have a joyful and peaceful life on this earth. The saints are our hope and possibility, so this feast of All Saints deserves a celebration.

I would like to conclude my reflection with a prayer. On this holy day of all Saints, we turn to you, Lord. We ask you to be our guide, our light and our path as you have been for all the saints. It is with you and through you that we can enter into the joy of the Father. In union with the huge crowd of all the saints in heaven and with all Christians throughout the world, we sing our thanksgiving. And we ask you to give us strength and courage to make our lives a step towards him, to this kingdom which you have prepared for all those who are willing to follow you. Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0