Publié le 6 Juillet 2014

Le 7 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 9, 18-26)

Tandis que Jésus parlait aux disciples de Jean Baptiste, voilà qu'un chef s'approcha ; il se prosternait devant lui en disant : « Ma fille est morte à l'instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. »
Jésus se leva et se mit à le suivre, ainsi que ses disciples.
Et voilà qu'une femme souffrant d'hémorragies depuis douze ans s'approcha par derrière et toucha la frange de son vêtement.
Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. »
Jésus se retourna, la vit et lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t'a sauvée. » Et la femme fut sauvée à l'heure même.

Jésus, arrivé à la maison du chef, dit, en voyant les joueurs de flûte et l'agitation de la foule : « Retirez-vous. La jeune fille n'est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de lui. Quand il eut mis la foule dehors, il entra et saisit la main de la jeune fille, qui se leva.
Et la nouvelle se répandit dans tout ce pays.

Le message

Il nous semble que la femme a compris l’urgence du moment, et elle ne souhaitait que profiter du passage du Seigneur en touchant tout discrètement la frange de vêtement du Seigneur. La foi en Jésus Christ lui a fait la grâce. Le Seigneur lui donne la confiance et Il apprécie son courage. Sans perdre son temps précieux, le Seigneur s’avance vers la maison du chef.

Dans la foule qui est en deuil le Seigneur cherche le silence qu’Il la transformera comme un moment de joie et de remerciement. C’est encore c’est la foi qui est en jeu. La confiance est le premier pas de la foi. Osons comme cette femme et ce chef. Allons à la rencontre du Seigneur. Il nous attend.

In English

Gospel text (Mt 9,18-26):

While Jesus was speaking to them, an official of the synagogue came up to him, bowed before him and said, «My daughter has just died, but come and place your hands on her, and she will live». Jesus stood up and followed him with his disciples. Then a woman who had suffered from a severe bleeding for twelve years came up from behind and touched the edge of his cloak. For she thought, «If I only touch his cloak, I will be healed». Jesus turned, saw her and said, «Courage, my daughter, your faith has saved you». And from that moment the woman was cured.

When Jesus arrived at the official's house and saw the flute players and the excited crowd, He said, «Get out of here! The girl is not dead. She is only sleeping!». And they laughed at him. But once the crowd had been turned out, Jesus went in and took the girl by the hand, and she stood up. The news of this spread through the whole area.

Le message

Today Mathew is presenting us two different persons, but very deep in their faith and confidence in the Lord. Coming to Jesus asking for life, though seems to us something more important than the secret demand of this lady, Jesus’ little pause do accord the same importance to this lady.

Even when we are very pressing with some important activities, this little pause do help us to identify the needful ones around us, but decide to remain in discrete and silence. Both of them do force Jesus to move, because of their deep faith in Jesus. These stories do help us to strengthen our faith in God and raise in us the meaning of our hope.

Jesus always wishes silence and like to spend the quality time with others. He doesn’t wish to be disturbed by the discouraged crowd. Let us learn from Him to prioritize the time, the people and the activity, without ignoring the other.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 6 Juillet 2014

Le 6 Juin

Homélie

Dieu veut la paix, la paix dans le cœur des hommes. Les lectures du jour nous aident à découvrir ce Dieu et à vivre notre vie dans la Paix. Que nous trouvions cette paix en adorant ce vrai Dieu qui est doux et humble en Jésus Christ. La création est un don offert aux hommes et elle rende visible la présence de Dieu qui était autrement invisible, et tous ceux et celle qui Le cherchent, la religion les aide à découvrir cette présence dans ce monde et en particulièrement nous Le trouvons chez les hommes.

C’est dans cette recherche que nous découvrons Dieu, c'est-à-dire, nous découvrons notre propre identité ; l’enfant de Dieu. Saint Paul dans la deuxième lecture nous aider à dévoiler cette identité et il nous exhorte à la vivre dignement, comme les enfants de la Lumière.

Seulement les hommes de pleine volonté, les hommes qui ont un cœur des enfants, les hommes qui accueillent les autres comme les frères et sœurs serons capable d’identifier cette Lumière, qui demeure en nous. C’est dans la simplicité de la vie, et dans la douceur que nous pouvons rencontrer ce Dieu qui se révèle aux tout-petits.

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau » est un appel à devenir ses disciples qui le suivrons fidèlement. C’est à eux que le Seigneur s’adresse en disant, « Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Quel sont ses joug et fardeau qu’Il nous demande de porter en nous? N’est-il pas une invitation à vivre notre vie comme les enfants libres? Son joug et son fardeau étaient d’accomplir la volonté de son Père. Or la volonté de son Père, n’est-elle pas que nous soyons heureux et joyeux ?

Mes amis, Jésus, le seul qui connait Dieu, partage avec nous sa richesse de la connaissance de Dieu dans la simplicité de la vie. Restons tout-petits et pauvres devant Dieu. C’est la meilleure manière d’accéder à l’infinie richesse de la vie divine. Celui qui n’a pas fait le vide de sa propre suffisance, peut-il accueillir l’amour infini de Dieu ? Pour remplir notre cœur par cet amour infini, nous devons d’abord nous vider.

Doux et humble de cœur,” selon la parole du Christ, c’est devenir capable d’entrer dans la Paix et participer à la Gloire de Dieu. Les sages et les savants, trop pleins d’eux-mêmes, parfois ils compliquent la vie. Pouvons-nous nous vider et laisser place à la sagesse et à la connaissance de Dieu ?

In English

Homily

On this 14th Sunday of the year, the readings in general explain to us that God wants peace, peace in the heart of men. He is here once again to liberate the humanity. Today's readings help us to discover this God. We assume that the humanity can find this peace promised by God by worshiping this true God who is meek ​​and humble in Jesus Christ.

How to identify this God and where is He. Looking very deep in the creation, this is a mere gift of God offered to men and carries in itself the visible signs of the presence of God. All those who seek this God, Church by her teaching and tradition helps them to discover God’ presence in this world and in particular we find Him among men.


It is in this research we find God, that is to say, we discover our own identity; the child of God. It is easier to search God in and through us than the creation, outside of us. Saint Paul in the second reading helps us to understand this identity of us as children of God and urges us to live it dignity as children of Light. We can’t live like the children of darkness in ignorance.


Only men with good will, who have a heart of children, and those who welcome others as brothers and sisters will be able to identify this light in them and will be able to dwells in this light. It is in the simplicity of life, and in the gentleness of our human love relationship that we can meet this God who reveals himself to little ones.


"Come unto me, all ye that labor and are heavy laden" is a call to become his disciples who are ready to follow Him faithfully. It is for them that the Lord is addressing today, saying, "Yes, my yoke is easy to bear, and my burden light. " If we are not configured in Christ this mission will be very difficult to accomplish.


When Jesus say of His yoke and burden, what He really is asking to do? Is it not an invitation to live our lives in freedom, free from sin and selfishness which is dominated by the mere worldly pleasures? His yoke and burden was to do the will of His Father. But the will of his Father, is it not that we should be happy and joyful? That we may live our lives in joy and happiness?
Friends, Jesus, the only one who knows God, shares His wealth of God’s knowledge with us in the simplicity of life. Let us remain like the little ones and be poor before God. This is the best way to access the infinite wealth of the divine life. Whoever does not make the emptiness of his own sufficiency, can he accommodate the infinite love of God? To fill our heart with this infinite love, we must learn first to empty ourselves from all desires which leads us to mere pleasures.
Meek and humble of heart, "according to the word of Christ, that we will be able to enter in peace and participate in the Glory of God. The wise and learned, too full of themselves, they sometimes complicate life and these people not only complicate their lives, and ours too. Can we empty ourselves and make room for the wisdom and knowledge of God which will make us a liberated human being?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 3 Juillet 2014

Le 4 Juillet

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 9, 9-13)

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.

Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Le message

Le berger est avec ses brebis perdues et il est en fête. Il nous invite à participer à sa joie et nous sommes invités à l’imiter. Tous ceux et celles qui s’aiment les uns les autres sont ses disciples. C’est pour quoi Jésus invita Mathieu à devenir son disciple. Fidèle à son maître, « l’homme se leva et le suivit », nous dit l’évangile.

Suivons-nous le Seigneur ? Sommes-nous prêts à tout laisser dernier nous et suivre le Seigneur ?

In English

Gospel text (Mt 9,9-13):

As Jesus moved on from there, He saw a man named Matthew at his seat in the custom-house, and he said to him, «Follow me». And Matthew got up and followed him. Now it happened, while Jesus was at table in Matthew's house, many tax collectors and other sinners joined Jesus and his disciples. When the Pharisees saw this they said to his disciples, «Why is it that your master eats with those sinners and tax collectors?». When Jesus heard this he said, «Healthy people do not need a doctor, but sick people do. Go and find out what this means: ‘What I want is mercy, not sacrifice’. I did not come to call the righteous but sinners».

The message

All those who considered themselves a upright and good, have rejected Mathew and branded him as ‘sinful’. Jesus who knows the heart of Mathew, which was pure and longing for an opportunity to serve God, found in the call of Jesus the finality of life and could leave behind his profession and the all the luxury life attached to it, decided to follow Jesus.

Let us learn from Jesus to identity such people in our society and invite them to participate in the mission of the Lord. It is equally interesting to note the courage of Mathew who could take an unknown path with Jesus, leaving behind the security offered by the power he held.

Jesus refuses to listen to the commentaries of narrow minded people and continues His mission. Let us imitate Him.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 1 Juillet 2014

Le 2 Juillet

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 8, 28-34)

Comme Jésus arrivait sur l'autre rive du lac, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés sortirent du cimetière à sa rencontre ; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin.
Et voilà qu'ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous faire souffrir avant le moment fixé ? »
Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.
Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. »
Il leur répondit : « Allez-y. » Ils sortirent et ils s'en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots.
Les gardiens prirent la fuite et s'en allèrent en ville annoncer tout cela, avec l'affaire des possédés.
Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu'ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur région.

Le message

Jésus ne rejette personne. Personne ne peut l’empêcher d’être généreux. Hier saint Mathieu nous a montré que Jésus a un pouvoir inexplicable au regard des hommes. Aujourd’hui Mathieu nous montre que Jésus est vraiment maître de tout.

Est-il possible sur la terre qu’un homme de toute bonté et de générosité soit rejeté ? Malheureusement il est l’actualité du jour. Dans notre liberté et ignorance nous rejetons tout ce qui nous aide et tout ce qui nous fait vivre. Pourtant dans notre discernement, nous accueillions tout ce qui nous plait et tout ce qui nous n’apporte que les plaisirs du monde.

Pourquoi telle contradiction chez les hommes ? Nous sommes bien connecter à l’internet et à toute sorte de communication, mais somme-nous connecter au Seigneur? Il y a un débranchement que nous devons en urgence rectifier. Reconnaissons-nous ce débranchement?

In English

Gospel text (Mt 8,28-34):

When Jesus reached Gadara on the other side, He was met by two demoniacs who came out from the tombs. They were so fierce that no one dared to pass that way. Suddenly they shouted, «What do you want with us, you, Son of God? Have you come to torture us before the time?». At some distance away there was a large herd of pigs feeding. So the demons begged him, «If you drive us out, send us into that herd of pigs». Jesus ordered them, «Go». So they left and went into the pigs. The whole herd rushed down the cliff into the lake and drowned. The men in charge of them ran off to the town, where they told the whole story, also what had happened to the men possessed with the demons. Then the whole town went out to meet Jesus; and when they saw him, they begged him to leave their area.

The message

It is so sad that Jesus is rejected by these people, because of mere material lose. We have to lose something to gain the other. We can’t have everything at the same time. The material riches can give us earthly pleasures, but joy is a gift from God and we can have it, only if we are a liberated person from earthly desires.

Mathew shows us that Jesus is the master of not only the powers of the creation, but even the evil spirits have to honor the place reserved for the creator and thus Jesus makes the evil spirits to bow to His commands.

Why in our human relationship we make such contradicting decisions by rejecting Jesus, the GOODNESS par excellence, for a mere earthly pleasure? When we take life decisions, we are very often disconnected from Jesus and the decisions are purely of human nature. It is a high time that we remain connected with Jesus, so that we may not repeat such mistake of this village.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 30 Juin 2014

Le 1er Juillet

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 8, 23-27)

Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent.
Et voilà que la mer s'agita violemment, au point que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait.
Ses compagnons s'approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. »
Mais il leur dit : « Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi ? » Alors, debout, Jésus interpella vivement les vents et la mer, et il se fit un grand calme.
Les gens furent saisis d'étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

Le message

« Seigneur, sauve-nous » est un cri du peuple du jour, pourtant en tant que chrétiens nous devons crier vers le Seigneur en nous assurant qu’Il nous n’abandonnera jamais.

Ces moments difficiles par les vagues imprévues et violentes qui nous font revivre notre foi qui dort tranquillement au plus profond de notre être. En vérité, c’est le Seigneur qui nous réveille.

Par ces vagues, les disciples se sont formés à confronter les échecs de la vie et ils apprennent à crier vers le Seigneur. C’est dans ces problèmes quotidiens que nous découvrons la proximité de la présence du Seigneur et son accompagnement. Réveillons-nous et vivons dans le Seigneur.

In English

Gospel text (Mt 8,23-27): Jesus got into the boat and his disciples followed him. Without warning a fierce storm hit the lake, with waves sweeping the boat. But Jesus was asleep. They woke him and cried, «Lord save us! We are lost!». But Jesus answered, «Why are you so afraid, you of little faith?». Then He stood up and ordered the wind and sea; and it became completely calm. The people were astonished. They said, «What kind of man is he? Even the winds and the sea obey him».

The message

It is in the difficult moments of our life which help us to measure the depth of our faith. It is in these moments of high and unexpected waves and winds which awaken the presence of the Lord which we have made to sleep because of our unpreparedness to face them and because of our disconnectedness to the Spirit of the Lord.

It is the same waves formed the disciples of the Lord to cry out for help and they realized that the Lord will be there always. Let us humbly acknowledge that these difficult moments of our life do reveal us, how much God is close to us and help us to cherish the wonderful accompaniment of the Lord.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 29 Juin 2014

Le 30 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 8, 18-22)

Jésus, voyant la foule autour de lui, donna l'ordre de partir vers l'autre rive du lac.
Un scribe s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »
Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer sa tête. »
Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

Le message

Celui qui suive le Seigneur demande une pause d’être disciple et celui qui veut le suivre demande d’une autorisation en pensant qu’il va profiter de la demeure de Dieu. Il nous semble que Jésus rejette cette sorte de disciple.

Tous ceux et celles qui désirent de devenir les disciples du Seigneur, qu’ils écoutent sa Parole et qu’ils la mettent en pratique. Que l’amour devienne la norme de la vie. Que le pardonne soit une visibilité de cet amour.

Quelle est notre priorité de la vie et lorsque nous disons que nous sommes les chrétiens ou les disciples du Seigneur, quel est le message que nous communiquons au monde ? Que le monde découvre que nous sommes les disciples du Seigneur par notre vie qui se donne dans l’amour. Ainsi nous deviendrons les vrais disciples du Seigneur.

In English

Gospel text (Mt 8,18-22):

When Jesus saw the crowd press around him, Jesus gave orders to cross to the other shore. A teacher of the Law approached him and said, «Master, I will follow you wherever you go». Jesus said to him, «Foxes have holes and birds have nests, but the Son of Man has nowhere to lay his head». Another disciple said to him, «Lord, let me go and bury my father first». But Jesus answered him, «Follow me, and let the dead bury their own dead».

The message

Even though it seems to us that Jesus has rejected these two disciples, if we look in to the gospel little deeper we will understand that He explains the consequence of being His disciple to the one who desires to follow Him where ever He goes, to profit from Him the goodness of being a disciples of a wonder worker and Jesus gives a good counsel to the other to priorities the essentials of life.

From the teachings of the Lord we can easily discern the qualities required of a disciple of Jesus: LOVE. Every disciple of Christ should make love as the norm of the life and be the school of love and pardon to the brothers and sisters in this world. It is in this love that we can be liberated from all desires, even though they may be correct and good. Jesus, who has nowhere to lay His head, is a liberated man, who will welcome all into His home. Are we ready for this discipleship?

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 28 Juin 2014

Le 28 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 2, 41-51)

Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume.

Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent. Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher.

C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.

En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »

Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. »

Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.

Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements.

Le message

Hier nous avons célébré la fête du Sacré Cœur et aujourd’hui l’Eglise nous propose encore une fête, le Cœur Immaculé de Maire. Le Sacré Cœur nous rappelle l’amour divin, et nous découvrons en Lui, combien Dieu nous aime. Le Cœur Immaculé nous invite à méditer la Parole de Dieu, même si nous ne La comprenons pas, « sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. », nous dit l’évangile du jour. Nous fixons nos regards sur ce cœur qui écoute la Parole de Dieu et en regardant ce Cœur, nous apprenons à écouter la Parole de Dieu.

In English

Gospel text (Lc 2,41-51):

Every year the parents of Jesus went to Jerusalem for the Feast of the Passover, as was customary. And when Jesus was twelve years old, He went up with them according to the custom for this feast. After the festival was over, they returned, but the boy Jesus remained in Jerusalem and his parents did not know it. They thought He was in the company and after walking the whole day they looked for him among their relatives and friends.

As they did not find him, they went back to Jerusalem searching for him, and on the third day they found him in the Temple, sitting among the teachers, listening to them and asking questions. And all the people were amazed at his understanding and his answers. His parents were very surprised when they saw him and his mother said to him, «Son, why have you done this to us? Your father and I were very worried while searching for you». Then He said to them, «Why were you looking for me? Do you not know that I must be in my Father's house?». But they did not understand this answer. Jesus went down with them, returning to Nazareth, and he continued to be subject to them. As for his mother, she kept all these things in her heart.

The message

Today we are celebrating the feast of Immaculate Heart of Mary. A heart pure and holy, which was filled with the Holy Spirit, was ready to do all that the Lord wished from her. Her intimacy with the Father, gave her courage to say yes without fully understanding the depth of this call. A heart which allowed God fully to be formed by Him and for Him so that she could take up the mission entrusted to her.

Like her we should search Jesus, not among our friends and dear ones, but where He resides, in the Temple. It is important for us to remain in front of the Blessed Sacrament and listen to the word of God. It is from here Jesus will send us towards our brothers and sisters, like Mary towards her cousin Elizabeth.

Let us allow us to be formed by this heart of Mary and let us be holy like her heart.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 27 Juin 2014

Le 27 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 11, 25-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Le message

Il y avait une fois que tous les chrétiens ont eu une image du Sacré Cœur à l’entrée de la maison. Chaque fois qu’on entre à la maison, on se rappelle cet amour divin ; l’incarnation, la mort et la résurrection du Seigneur et la présence du Christ avec les bras ouvertes, qui nous accueillie dans sa maison.

Cette image du Christ nous rappelle l’appel de Dieu, « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. » et aussi notre infidélité à cet appel de Dieu et notre refus à l’invitation à nous reposer auprès de Dieu.
Le joug et le fardeau du Seigneur sont toujours faciles à porter et très léger, car Il ne nous demande que de nous aimer, les uns les autres. Si nous n’arrivons pas à nous aimer les uns les autres, nous compliquons notre vie pour rien.

In English

Gospel text (Mt 11,25-30):

At that time, Jesus said, «Father, Lord of heaven and earth, I praise you, because you have hidden these things from the wise and learned and revealed them to simple people. Yes, Father, this is what pleased you. Everything has been entrusted to me by my Father. No one knows the Son except the Father, and no one knows the Father except the Son and those to whom the Son chooses to reveal him.

»Come to me, all you who work hard and who carry heavy burdens and I will refresh you. Take my yoke upon you and learn from me for I am gentle and humble of heart; and you will find rest. For my yoke is good and my burden is light».

The message

In our homes, at the entrance, we have the image of Sacred Heart of Jesus. Just like in the old Jewish tradition, they continued to remind their children the history of salvation and how God has saved them, this image of Sacred Heart, do reminds of the immense Love of God for us and how much He has loved in the death and resurrection of Jesus.

The heart open, with blood pouring out, do reminds us of our unfaithfulness and our hard heartedness to His call to love another. Jesus is calling each and every one of us to come to Him and rest in Him. This image calls us to surrender ourselves to this divine love and allow ourselves to be transformed by this unconditional love.

By the very fact that we keep this image at the entrance of our home, we declare that this is the divine place where God resides. Let our children learn to love and forgive from this divine school, our home.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 24 Juin 2014

Le 25 Juin

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 7, 15-20)

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :
« Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces.
C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Le message

Le Seigneur nous donne un très bon conseil : n’est pas d’être guidé par la parole des hommes, mais veillions leurs actions et discernons le bon chemin devant le Seigneur. Même si ce conseil nous semble simple, le conclusion de l’évangile du jour, nous met en garde : tout arbre qui ne donne pas de beaux fruit est coupé au feu. » C’est-à-dire qu’il soit possible que même un bon arbre peut s’arrêter de donner le fruit et il rencontra la même conséquence d’un mouvais arbre.

Il y a une exigence de la persévérance dans notre vie quotidienne et nous ne devons pas nous arrêter de faire du bien, même s’il y aura les oppositions.

In English

Gospel text (Mt 7,15-20): Jesus said to his disciples, «Beware of false prophets: they come to you in sheep's clothing but inside they are wild wolves. You will recognize them by their fruits. Do you ever pick grapes from thornbushes, or figs from thistles? A good tree always produces good fruit, a rotten tree produces bad fruit. A good tree cannot produce bad fruit and a rotten tree cannot bear good fruit. Any tree that does not bear good fruit is cut down and thrown in the fire. So you will know them by their fruit».

The message

Even though it is a very simple counsel, the exigency of today’s Gospel is not that simple as we imagine. There is the possibility of a good tree stop giving a good fruit and the result will the detachment from the divine relationship.

We are called to persevere in our good deeds and let us not be led by good polished and attractive words. A good discernment of the events do take time and let us not act in hurry.

There are evil in the society, which very often put the mask of good people. Let us be wise enough to identity such people and learn to be prudent. Let us not fail to invoke the help of the Holy Spirit to guide us in our discernment.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0

Publié le 23 Juin 2014

Le 24 Juin

Ce jour de la solennité de la nativité de saint Jean Baptiste, soyons disponibles et mettons-nous au service des autres comme la Mère de Dieu. Comme Jean, que nous reconnaissions la présence de Dieu et soyons joyeux dans notre vie quotidienne.

In English

On this day of the feast of John Baptist, let us be humble like the blessed Virgin Mary and be avalible to the need of our brothers and sisters. Like John Baptist, let us identify the presence of God in this world and let us live our life in joy and peace. Let us believe in the presence of the Holy Spirit in our lives and allow Him to guide us to the Fahter.

Voir les commentaires

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0