Le 9 Décembre

Publié le 8 Décembre 2012

Le 9 Décembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 3, 1-6)

L'an quinze du règne de l'empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode prince de Galilée, son frère Philippe prince du pays d'Iturée et de Traconitide, Lysanias prince d'Abilène, les grands prêtres étant Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, fils de Zacharie.

Il parcourut toute la région du Jourdain ; il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans le livre du prophète Isaïe : À travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route.

Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les routes déformées seront aplanies ; et tout homme verra le salut de Dieu.

Homélie

Le peuple d’Israël attendait un sauveur et rédempteur. Sa prière était toujours devant le regard de Dieu. Personne ne connaissait ni le projet de Dieu, ni le temps de la délivrance. Pourtant ce peuple était sûr que leur Dieu était un Dieu fidèle, fidèle à sa parole. C’est pourquoi, même s’il était très peu nombreux, il était un peuple puissant dans leur cœur. Nous avons beaucoup de témoignages de la foi du peuple de Dieu, peuple qui souffre énormément à cause de l’exil et de l’oppression. C’est à ce peuple que le prophète Baruc annonce la bonne nouvelle, un temps de Paix et de Justice.

L’avent est un moment d’intériorisation, c’est un moment de conversion. C’est un temps qui nous invite à progresser dans l’amour .Que cet amour nous fasse progresser de plus en plus dans la connaissance vraie et la parfaite clairvoyance qui nous feront discerner ce qui est plus important dans la vie quotidienne, nous dit saint Paul dans la deuxième lecture.

Jean proclama un baptême de conversion pour le pardon des péchés, non à Jérusalem au peuple d’Israël, les élus de Dieu, non plus en dehors de la ville au peuple païen, mais à la frontière qui unit tous les peuples du monde.

La voix du désert est une voix purifiée par la solitude et par la contemplation, normalement associée à Dieu. C’est pourquoi le peuple qui a souhaité une rencontre avec Dieu est parti au désert. Nous avons la célèbre tentation de Jésus au désert.

Au cours de la deuxième semaine de l’Avent, l’évangéliste nous amène vers Jean Baptiste, qui nous amènera vers Jésus, la source du baptême, le baptême dans le feu, dans l’Esprit Saint. Ce temps est un temps réservé à la préparation du cœur, un cœur digne d’accueillir le sauveur du monde. C’est un moment fort offert aux chrétiens pour qu’ils se remettent sur le bon chemin proposé par le Seigneur.

Le schéma de ce chemin commence avec une proposition de pardon. Le pardon est une expression de l’amour et de la connaissance de l’être humain contre du jugement de faire. C’est une expression de la dignité de l’homme et de l’acceptation.

L’incarnation est un signe de l’amour et du pardon divin. Par elle, le Seigneur reconnaît que nous sommes ses enfants. C’est un signe de l’acception de l’homme, tel qu’il est.

Jean nous prépare à accueillir ce Dieu du pardon dans une forme de l’enfant au cœur du monde. La puissance et l’autorité de ce roi attendu se trouve dans son amour et dans son pardon. C’est pourquoi il a choisi ce chemin, un chemin plein de faiblesse et d’échecs qu’il va parcourir comme nous.

Mes amis, dimanche après dimanche nous nous trouvons ici pour une célébration dominicale. L’Eglise souhaite que ses fidèles soient nourris par la parole de Dieu et qu’elle progresse dans l’amour et du pardon. Ce dimanche nous invite à nous convertir, c'est-à-dire aimer et pardonner. Que notre vie soit remplie de cet amour divin et que notre amour rende visible ce Dieu d’amour par notre pardon. Amen.

In English

Luke 3: 1 - 6

________________________________________

1 In the fifteenth year of the reign of Tiber'i-us Caesar, Pontius Pilate being governor of Judea, and Herod being tetrarch of Galilee, and his brother Philip tetrarch of the region of Iturae'a and Trachoni'tis, and Lysa'ni-as tetrarch of Abile'ne,

2 in the high-priesthood of Annas and Ca'iaphas, the word of God came to John the son of Zechari'ah in the wilderness;

3 and he went into all the region about the Jordan, preaching a baptism of repentance for the forgiveness of sins.

4 As it is written in the book of the words of Isaiah the prophet, "The voice of one crying in the wilderness: Prepare the way of the Lord, make his paths straight.

5 Every valley shall be filled, and every mountain and hill shall be brought low, and the crooked shall be made straight, and the rough ways shall be made smooth;

6 and all flesh shall see the salvation of God."

________________________________________

The Homily

The Gospel of the day invites us to discover the messenger of God who will lead Israel with joy, in the light of his glory. If we want to meet this Savior, John Baptist offers us a baptism of repentance as a way to get there. Conversion and joy are the themes that will accompany us during the season of Advent. We have already entered the second week of Advent.

For me, the season of Advent is a time of internalization. It is a time that invites us to grow in love divine. May this love makes us grow more and more in real knowledge and perfect foresight that will help us to discern what is most important in life. This season is like a gift offered to Christians by the Church to discover the right path proposed by the Lord.

The diagram of the path begins with a proposal of forgiveness. Forgiveness is an expression of love and knowing of the other with their limits and strengths. It is an expression of human dignity and acceptance. Through the incarnation and the resurrection God shows us how much He loves us. The incarnation is a sign of the recognition of the Lord that we are his children. It is a sign of God’s acceptance of the man as he is. It is in Jesus Christ that God loves us. And it is in and through Jesus Christ that God forgives us unconditionally.

John Baptist is preparing us to welcome the God of forgiveness and love in the form of the little child at the heart of the world. The power and authority of the savior is in his love and forgiveness.

This day of hope, the Church wants her followers to be nourished by the word of God and the faithful progresses through love and forgiveness. That our life, be filled with divine love and our love makes visible the love of God by our forgiveness. Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article