Le 30 Septembre

Publié le 29 Septembre 2013

Le 30 Septembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 9, 46-50)

Une discussion s'éleva entre les disciples pour savoir qui était le plus grand parmi eux.
Mais Jésus, connaissant la discussion qui occupait leur pensée, prit un enfant, le plaça à côté de lui et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille accueille aussi celui qui m'a envoyé. Et celui d'entre vous tous qui est le plus petit, c'est celui-là qui est grand. »
Jean, l'un des Douze, dit à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu'un chasser les esprits mauvais en ton nom, et nous avons voulu l'en empêcher, car il n'est pas avec nous pour te suivre. »
Jésus lui répondit : « Ne l'empêchez pas : celui qui n'est pas contre vous est pour vous. »

Le message

« Celui qui n'est pas contre vous est pour vous. » commençons notre journée avec une orientation positive. Pourquoi empêcher quelqu’un qui fait du bien ? Jésus nous donne une bonne leçon et il nous apprend savoir vivre ensemble.

Le souci des disciples n’était pas comment pouvons-nous suivre le Seigneur d’une manière radicale ou vivre ensemble et devenir un disciple par excellence, mais celui du plus grand parmi eux.

Pour devenir un bon disciple il faut accueillir le Seigneur dans notre cœur, c’est ainsi que nous pourrions devenir un humble servant qui accueilli non seulement Jésus Christ, mais son Père.

In English

Gospel text (Lc 9,46-50):

One day the disciples were arguing about which of them was the most important. But Jesus knew their thoughts, so he took a little child and stood him by his side. Then He said to them, «Whoever welcomes this little child in my name welcomes me; and whoever welcomes me, welcomes the one who sent me. And listen: the one who is found to be the least among you all, is the one who is the greatest».

Then John spoke up, «Master, we saw someone who drove out demons by calling upon your name, and we tried to forbid him because he doesn't follow you with us». But Jesus said, «Don't forbid him. He who is not against you is for you».

The message

We are living in a world of competitions where the human beings are measured solely through their successes. Jesus reminds us that there is something more important than these worldly glories; the humility and a life filled with peace and tranquility.

In life we have lots of expectations and when these expectations are not actualized, we lose our mental peace and even the happiness that the Lord has offered to us. It is in this disparate situation, we start to do harm to others, to the extent even blocking someone who does good in the pretext of some raisons.

The gospel presents the consequence of evil thinking and shows the inner feeling of the disciples to stop someone doing good. Happily they consulted with the Lord and with His grace they could get the right perspective. Let us continually consult the Lord before starting an activity and we will be happy.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article