Le 27 Septembre

Publié le 26 Septembre 2013

Le 27 Septembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 9, 18-22)

Un jour, Jésus priait à l'écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? »
Ils répondirent : « Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un prophète d'autrefois qui serait ressuscité. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prit la parole et répondit : « Le Messie de Dieu. »
Et Jésus leur défendit vivement de le révéler à personne, en expliquant : « Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

Le message

« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Aujourd’hui, c’est à nous que cette question s’adresse. Pour une question qui est personnelle, sa réponse évidement doit être personnelle. Avons-nous une réponse ?

La foi que nous avons reçu, si elle n’est pas personnalisé, ‘comme ma foi reçue du Seigneur ou un don personnel’, elle ne restera qu’en moi, comme une lumière cachée dans un couvercle, or la foi doit inviter les autres et doit participer à la foi universelle.

C’est pourquoi, même si on est seul pour porter la croix qui va nous amener vers la résurrection, nous ne sommes plus seuls, car nous participons à la foi de l’Eglise universelle.

In English

Gospel text (Lc 9,18-22):

One day when Jesus was praying alone, not far from his disciples, He asked them, «What do people say about me?». And they answered, «Some say that you are John the Baptist; others say that you are Elijah, and still others that you are one of the former prophets risen from the dead». Again Jesus asked them, «Who then do you say I am?». Peter answered, «The Messiah of God». Then Jesus spoke to them, giving them strict orders not to tell this to anyone. And he added, «The Son of Man must suffer many things. He will be rejected by the elders and chief priests and teachers of the Law, and put to death. Then after three days he will be raised to life».

The message

The Christian life is filled with crosses, and through these crosses we will have the resurrection. If we wish to carry these crosses and desire to make it light, then we have to personalize the faith we have received through our baptism. If this faith is not personalized as ‘my faith’, when we are faced with troubles, we will tremble and fail.

Jesus knowing very well the Cross which he has to carry and in later days His disciples have to carry, wishes that their faith be personalized and that his disciples realizes the consequences of this Faith.

Sadly the disciples have lost sight of the cross and the resurrection that the Lord has revealed to them today.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article