Le 27 Février

Publié le 26 Février 2013

Le 27 Février

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 20, 17-28)

Au moment de monter à Jérusalem, Jésus prit à part les Douze et, pendant la route, il leur dit :

« Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l'homme sera livré aux chefs des prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux païens pour qu'ils se moquent de lui, le flagellent et le crucifient, et, le troisième jour, il ressuscitera. »

Alors la mère de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.

Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Voilà mes deux fils : ordonne qu'ils siègent, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton Royaume. »

Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. »

Il leur dit : « Ma coupe, vous y boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder ; il y a ceux pour qui ces places sont préparées par mon Père. »

Les dix autres avaient entendu, et s'indignèrent contre les deux frères.

Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : les chefs des nations païennes commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir.

Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand sera votre serviteur ; et celui qui veut être le premier sera votre esclave.

Ainsi, le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Le message

Nous ne comprenons pas tout ce que nous demandons au Seigneur, car nous ne l’écoutons pas. Tout ce que nous demandons au Seigneur doit être une réponse à tout ce qu’il nous a demandé.

Dans l’évangile du jour Jésus prend les Douze à part et il leur explique le chemin qu’il va prendre pour le salut du monde, alors que ses disciples s’indignent contre les deux frères. La réponse de Jésus à une pareille situation est, « le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Nous devons accepter nous aussi de vivre dans cet esprit tel que le Seigneur nous le propose.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article