le 23 Homélie

Publié le 22 Décembre 2012

le 23 Homélie

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 1, 39-45)

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.

Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.

Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,

et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.

Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?

Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.

Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Homélie

Nous sommes à quelques heurs de Noël. Ce dimanche toutes les lectures nous orientent vers la joie, la joie de la présence d’un sauveur dans la première lecture et la joie de la visitation dans l’évangile. Il y a une rencontre entre deux femmes et deux enfants et un sentiment d'accomplissement de la Parole de Dieu. Ecoutons bien l’évangile du jour et mettons-le en pratique dans notre vie quotidienne.

« Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.» Quelle joie d’entendre cette salutation d’Elizabeth à Marie. Une joie jaillie de la rencontre de deux personnes visibles, bénies par l’Esprit Saint, cependant ces sentiments de joie et de reconnaissance sont générés par deux enfants fortement présents, mais invisibles.

Poussée par l’Esprit Saint, Elizabeth, la cousine voit déjà en Marie, la Mère du Messie, le sauveur du monde. Comme Pierre et centurion, Elizabeth se demande, comment il se fait que la Mère du sauveur lui rende service alors que ce serait à elle de la servir. Marie dans son silence a bien reconnu le don que le Seigneur a fait à Elizabeth.

Il y a un sentiment d’allégresse dans cette rencontre qui est nourri par l’accomplissement de la Parole du Seigneur, car la foi de deux femmes dans les a aider à découvrir cet accomplissement en Marie. « Heureuse, celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » et nous avons la profession de la foi de la Mère de Jésus en ce magnificat ; « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit exulte en Dieu mon sauveur………Il se souvient de son amour, en faveur d’Abraham et de sa race à jamais. ».

Demain soir nous allons célébrer la veillée, fêter la naissance de notre sauveur. Que l’émerveillement d’Elizabeth et le magnificat de Marie soient les nôtres. Que nous ressentions en nous-mêmes l’expérience divine de Marie, le soutien reçu d’Elizabeth. Que nous vivions pleinement dans la reconnaissance de l’amour reçu et vécu. Préparons- nous bien pour que l’enfant Jésus trouve dans nos cœurs la chaleur dont il a besoin. Que le peuple du monde trouve la demeure du petit Jésus dans nos actes et l’espérance dans la douceur de nos paroles. Amen.

In English

We are just few hours before the Christmas celebration. All the readings of this Sunday is leading us towards the inner joy and towards an inner peace and hope.

"Blessed are you among women, and the fruit of your womb is blessed." What a joy to hear the greeting of Elizabeth and in silence Mary accepts this salutation in the name of the child she carries! There is a joy when these two women meet and greet each other. Two women special, blessed by the Holy Spirit in their child they carry. Their feelings of joy and gratitude are strongly driven by these two children present very much in this visit, but totally invisible to the world.

Prompted by the Holy Spirit, Elizabeth sees already in her cousin Mary,( a little generous girl,) as the Mother of the Messiah, the Savior of the world. Like Peter and the centurion, Elizabeth asks, how is it that the Mother of the Savior comes to my door to serve me? What have I done to merit this honor? Marie in her silence has recognized the gift that the Lord has given to Elizabeth in this service.

This visitation is filled with an ambiance of being happy and thankfulness. This feeling of gratitude is because of the fulfillment of the Word of God. It is the fruit of the faith of two women and it is in this faith Elizabeth discover the fulfillment in Mary. "Happy, who believed in the fulfillment of the words which were spoken by the Lord. "And we have the profession of faith of the Mother of Jesus in her Magnificat," He remembers his love, to Abraham and to his descendants forever. ".

Tomorrow night we're going celebrate the vigil, to commemorate the birth of our savior. May the wonder of Elizabeth and the Magnificat of Mary be ours. Let us feel in ourselves the divine experience of Mary and gratitude of the gift received by Elizabeth. May we live fully in the recognition of the love received and experienced from God in our personal life. Prepare us well so that this baby Jesus finds in our hearts the warmth that every human being longs to have in this world. Let the people around us see and experience the joy of baby Jesus in our actions and find the hope in the gentileness of our words. Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article