Le 22 Septembre

Publié le 21 Septembre 2013

Le 22 Septembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 16, 1-13)

Jésus disait à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé parce qu'il gaspillait ses biens. Il le convoqua et lui dit : 'Qu'est-ce que j'entends dire de toi ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.'
Le gérant pensa : 'Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Travailler la terre ? Je n'ai pas la force. Mendier ? J'aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu'une fois renvoyé de ma gérance, je trouve des gens pour m'accueillir.'
Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : 'Combien dois-tu à mon maître ? — Cent barils d'huile.' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.'
Puis il demanda à un autre : 'Et toi, combien dois-tu ? — Cent sacs de blé.' Le gérant lui dit : 'Voici ton reçu, écris quatre-vingts.'
Ce gérant trompeur, le maître fit son éloge : effectivement, il s'était montré habile, car les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l'Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.
Celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est trompeur dans une petite affaire est trompeur aussi dans une grande. Si vous n'avez pas été dignes de confiance avec l'Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n'avez pas été dignes de confiance pour des biens étrangers, le vôtre, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s'attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent. »

Homélie

Dieu créa le monde et Il le laissa à la disposition des hommes pour qu’ils se nourrissent par sa richesse et qu’ils découvrent la merveille de Dieu. L’homme par son intelligence inventa l’argent pour le mettre à sa disposition pour qu’il puisse partager et échanger ses biens avec les uns les autres. Le prophète Amos nous présent l’abus extrême de l’humanité de lui-même et la situation actuelle nous représente la pire avec les violences et vengeances. Le message du prophète Amos nous rappelle tous à travailler à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel.

Saint Paul nous propose un moyen d’y arriver ; la prière. Prier pour les uns les autres, en particulier pour les personnes importantes qui ont une responsabilité sociale ou religieuse. Si les personnes responsables gèrent les affaires financières justement, contrôle la distribution de la ressource universelle d’une manière équilibre et s’ils prennent soin des pauvres, faibles et les opprimés dans la société nous verront jamais la misère sur la terre.

Jésus n’est pas contre la richesse du monde et aujourd’hui il apprécie même l’habileté de cet homme qui est malhonnête. L’habilité du gérant doit inviter à s’interroger non seulement sur l’usage des richesses, mais aussi sur notre relation à l’argent. Jésus a reconnu le rôle important de l’argent dans la vie d’homme. Le Seigneur lui-même nous propose l’argent comme un moyen du partage afin d’attirer les amis dans notre vie. La seule reproche du Seigneur, c’est que l’importance que l’homme attribue à l’argent.

Dieu qui est fidèle nous invite à être fidèles à la promise de Dieu. La foi chrétienne nous aide à vivre notre vie selon les valeurs évangélique. Si nous marchons sur les chemins proposés par le Seigneur et si nous mettons la Parole de Dieu en pratique dans notre vie quotidienne, nous pouvons gérer l’argent comme il faut.

Même si l’évangile et les lectures du jour parlent largement de l’argent, de la justice et de la prière, ce n’est pas ces points-là qui intéressaient le Seigneur. C’est la décision présente prise en face de sa personne et de son message qui conditionne la vie future. Il se commence avec le dialogue, la conversion, le pardon et le partage. Ces sont les chemins qui nous amènerons vers la paix éternelle, Amen.

In English

Gospel text (Lc 16,1-13):

Jesus told his disciples, «There was a rich man whose steward was reported to him for fraudulent service. He summoned the steward and asked him: ‘What is this I hear about you? I want you to render an account of your service for it is about to be terminated’. The steward thought to himself: ‘What am I to do now? My master will surely dismiss me. I am not strong enough to do hard work, and I am ashamed to beg. I know what I will do: I must make sure that when I am dismissed, there will be some people to welcome me into their house’.


»So he called his master's debtors one by one. He asked the first who came: ‘How much do you owe my master?’. The reply was: ‘A hundred jars of oil’. The steward said: ‘Here is your bill. Sit down quickly and write there fifty’. To the second he put the same question: ‘How much do you owe?’. The answer was: ‘A thousand measures of wheat’. Then he said: ‘Take your bill and write eight hundred’.

»The master commended the dishonest steward for his astuteness. For the people of this world are more astute in dealing with their own kind than are the people of light. And so I tell you: use filthy money to make friends for yourselves, so that when it fails, these people may welcome you into the eternal homes. Whoever can be trusted in little things can also be trusted in great ones; whoever is dishonest in slight matters will also be dishonest in greater ones. So if you have not been trust-worthy in handling filthy money, who could entrust you with true wealth? And if you have not been trustworthy with things which are not really yours, who will give you the wealth which is your own? No servant can serve two masters. Either he does not like the one and is fond of the other, or he regards one highly and the other with contempt. You cannot give yourself both to God and to Money».

Homily

God created the world and He handed over this creation to men so that he could live his life and nourish himself from its fruits. Eventually God wished that men give thanks to God and glorify Him for this creation. Man with his intelligence invented money so that he can share and exchange their goods with each other. The prophet Amos explains to us the extreme abuse of this wealth given by God and the manipulation of the humanity itself. The present situation is the continuation of the past with its added history of worst violence and revenge. The message of the prophet Amos reminds us all to work to build a more just and fraternal world.

Saint Paul offers us a way to create a just world for all; the prayer. Pray for each other , especially for people who have significant social or religious responsibility . If these responsible persons in the society manage the financial affairs correctly, control the distribution of the universal resource in an equilibrium manner and if they take care of the poor, the weak and the oppressed in our society, we will never see the misery on earth.

Jesus is not against the world's wealth and even today he appreciates the skill of the man who is dishonest. The ability of the manager invites us to consider not only the use of wealth, but also our relationship with money . Jesus recognized the important role of money in the life of man. The Lord himself offers us money as a means of sharing to attract friends in our lives. The only criticism of the Lord has is that the importance attributed by man to the money.

God, who is faithful calls us to be faithful to the promise of God. The Christian faith helps us to live our lives according to the Gospel values. If we walk in the ways suggested by the Lord and if we put God's Word into practice in our daily life, we can manage money properly.

Although the gospel and the other readings of the day deal widely money , justice and prayer , it is not those points that interested the Lord. It is this decision in front of his person and his message that determines the future life. It starts with dialogue, conversion, forgiveness and sharing. These are the ways that will bring us to eternal peace. The Lord has not come to judge the world, but through Him the world may be saved. Amen .

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article