Le 2 Novembre Homélie

Publié le 1 Novembre 2012

Le 2 Novembre Homélie

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (11, 17-27)

Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.

18 Comme Béthanie était tout près de Jérusalem - à une demi-heure de marche environ -

19 beaucoup de Juifs étaient venus manifester leur sympathie à Marthe et à Marie, dans leur deuil.

20 Lorsque Marthe apprit l'arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison.

21 Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort.

22 Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas. »

23 Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

24 Marthe reprit : « Je sais qu'il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection. »

25 Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ;

26 et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

27 Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

Homélie

La vie ne se termine pas avec la mort. La vie est un cadeau de Dieu par laquelle Il se donne à l’homme pour que l’homme reconnaisse la présence de Dieu en lui. La vie commence sur terre par la naissance, que l’homme la reconnaisse comme une fête. La mort permet de rentrer dans la maison préparée par le Seigneur, chez lui. Aussi l’homme doit-il reconnaître avec la même joie, la renaissance de l’homme auprès de Dieu.

Aujourd’hui nous prions pour nos frères et sœurs défunts qui sont proches, les inconnus, les oubliés et nous demandons pardon pour eux auprès du Seigneur. En même temps, Nous rendons grâce au Seigneur pour tout ce qu'il nous a apporté par sa présence en chacun d'eux.". Nous disons un grand merci pour tout ce que nous avons reçu sur la terre.

Traditionnellement le 2 novembre nous rappelle un moment douloureux que nous avons vécu à cause d’une séparation. Nous acceptons sans nier notre difficulté et notre peine à nous en remettre. Nous pensons non seulement à nos douleurs mais aussi à la douleur de ces personnes qui ont vu partir leur enfant ou une personne chère dans un accident, une maladie, une mort violente et toute sorte de séparation brutale à cause de la mort.

Si nous sommes réunis ici devant cet autel, ce n’est pas à cause de la mort, mais grâce à la résurrection que le Seigneur nous a promise. C’est sa résurrection qui nous invite à l’espérance. Notre Dieu n’est pas un Dieu des morts, mais un Dieu des vivants.

Nous devons reconnaitre que notre vie sur terre est un passage vers ce Dieu vivant, plein d’amour. Si nous vivons dans le Christ, nous pouvons facilement découvrir avec émerveillement que la mort n’a pas le dernier mot. Voilà le fruit de notre foi qui nous donne l’espérance et une vie après la mort.

Je sais bien que vous avez déjà participé à une cérémonie d’ obsèques ou à des baptêmes. Nous avons toujours le cierge pascal dans ces cérémonies. C’est un signe du christ ressuscité, vainqueur de la mort. Faisons confiance au Seigneur et à sa présence. Vivons pleinement notre vie dans le Seigneur. Confions nos frères défunts et vivants au Seigneur. Que le Seigneur nous bénisse et nous garde, Amen.

In English

John 11: 17 - 27

________________________________________

17 Now when Jesus came, he found that Laz'arus had already been in the tomb four days.

18 Bethany was near Jerusalem, about two miles off,

19 and many of the Jews had come to Martha and Mary to console them concerning their brother.

20 When Martha heard that Jesus was coming, she went and met him, while Mary sat in the house.

21 Martha said to Jesus, "Lord, if you had been here, my brother would not have died.

22 And even now I know that whatever you ask from God, God will give you."

23 Jesus said to her, "Your brother will rise again."

24 Martha said to him, "I know that he will rise again in the resurrection at the last day."

25 Jesus said to her, "I am the resurrection and the life; he who believes in me, though he die, yet shall he live,

26 and whoever lives and believes in me shall never die. Do you believe this?"

27 She said to him, "Yes, Lord; I believe that you are the Christ, the Son of God, he who is coming into the world."

________________________________________

Homily

Life does not end with death. Life is a gift of God by which He shares himself to man. By birth God enters in to human life and death allows man to go to the home prepared by the Lord.

Today we join Martha and Marie and we pray for our deceased brothers and sisters who are close to us and all the unknown, the forgotten souls and we ask forgiveness for them to the Lord. At the same time, we thank the Lord for all that he has done to us through these people. We say a big thanks not only to God and also to these people for all wonderful things they have done to us personally.

November 2 traditionally reminds us of our painful moments of life due to the death of dear ones. We accept without denying our struggles to recover from these moments. We believe not only our pain but also the pain of those who have lost their children or parents or loved one in an accident, illness, violent death and all sorts of brutal separation due to death.

If we are here before this altar, like Martha before the Lord, it is not only because of the death of our near ones, but also because of the hope the Lord has given to us through His resurrection. It is His resurrection which shows us the way to hope and joy. Through the resurrection we discover that our God is not a God of dead, but He is a God of the living.

The life of Jesus shows us and we must recognize in his resurrection that our life on earth is a passage to the living God, who is waiting for us in heaven. If we live in Christ, we can easily discover that death does not have the last word and this discovery is one of the fruits of our faith which gives to every human being his hope of life after death.

I know that we have already attended a funeral ceremony or baptism. We always have the Easter candle in these ceremonies. It is a sign of resurrected Christ, who has won the death for us. As Martha and Mary her sister, let us trust in the Lord and His presence and live our life fully in the Lord. Let us entrust our deceased brothers to the Lord. Let them have eternal peace in the Lord, Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article