Le 18 Septembre

Publié le 17 Septembre 2013

Le 18 Septembre

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

(Lc 7, 31-35)

Jésus disait à la foule :
« À qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? À qui ressemblent-ils ?
Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s'interpellent entre eux :'Nous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons entonné des chants de deuil, et vous n'avez pas pleuré.'
Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites : 'C'est un possédé !'
Le Fils de l'homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : 'C'est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.'
Mais la sagesse de Dieu se révèle juste auprès de tous ses enfants. »

Le message

Jésus nous montre le regard du monde. La lumière voit lu lumière et les ténèbres voient les ténèbres. Regardons l’homme dans sa totalité et nous y verront la présence de Dieu. Dieu est capable de pouvoir se révéler dans la faiblesse du monde et la personne qui possède ce regard de Dieu, verra malgré les faiblesses des hommes la bonté de Dieu. Avons-nous ce regard de Dieu ?

In English

Gospel text (Lc 7,31-35):

The Lord said, «What comparison can I use for this people? What are they like? They are like children sitting in the marketplace, about whom their companions complain: ‘We piped you a tune and you wouldn't dance; we sang funeral songs and you wouldn't cry’. Remember John: he didn't eat bread or drink wine, and you said: ‘He has an evil spirit’. Next came the Son of Man, eating and drinking, and you say: ‘Look, a glutton for food and wine, a friend of tax collectors and sinners’. But the children of Wisdom always recognize her work».

The message

Today Jesus is sad after seeing the sorry status of the society. How wicked it has become that everywhere it sees only the bad things. Even in Jesus it refuses to see the presence of God.

It is not that evil don’t exist in this world, but Jesus seems to remind us that if we only see the evil in the society, than there is evil in our thoughts and in our hearts.

Jesus looks everyone with a divine mercy and forgives all. Let us have the same vision of Jesus and we will find this divine presence in us, in spite of our unworthiness. Let us imitate the way Jesus looks us and we will see the wonder work of the Lord in our lives.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article