Le 12 Août / August

Publié le 11 Août 2013

Le 12 Août / August

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

(Mt 17, 22-27)

Comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée, il leur dit : « Le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés.
Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent les deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n'est-ce pas ? »
Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, sur qui perçoivent-ils les taxes ou l'impôt ? Sur leurs fils, ou sur les autres personnes ? »
Pierre lui répondit : « Sur les autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres. Mais il faut éviter d'être pour les gens une occasion de chute : va donc jusqu'au lac, jette l'hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour toi et pour moi. »

Le message

Le Seigneur ne souhaite pas de déranger les gens ordinaires, donc Il demande à Pierre de payer l’impôt pour lui. Ce n’est pas bien de déranger les gens pour une chose qui n’a aucune valeur devant le regard du Seigneur. Nous devons priorisez les essentielles de la vie : l’amour et le pardon.

Dans cet évangile Jésus se voit comme quelqu’un qui est très proche au peuple. Il n’est pas un étranger dans ce pays. Malheureusement cette proximité n’était pas ressentie par le peuple de Capharnaüm. Aujourd’hui ressentons-nous cette proximité ?

In English

Gospel text (Mt 17,22-27):

On day when they were together in Galilee, Jesus said to his disciples, «The Son of Man will be delivered into human hands, and they will kill him. But He will rise on the third day». The Twelve were deeply grieved.

When they returned to Capernaum, the Temple tax collectors came to Peter and asked him, «Does your master pay the temple tax?». He answered, «Certainly». Peter then entered the house, but immediately Jesus asked him, «What do you think, Simon? Who pay taxes or tributes to the kings of the earth: their sons or the other people?». Peter replied, «The others». And Jesus told him, «The sons, then, are tax-free. But so as not to offend these people, go to the sea, throw in a hook and open the mouth of the first fish you catch. You will find a coin in it, take it and let it pay for you and for me».

The message

How can we forget all the wonder the Lord has done to our fathers. It is in this remembrance of our salvation history that we will be able to serve the Lord and love Him. In this love we will be able to prioritize the essentials of Christian life. Jesus the master of life has decided to pay the tax, which we meant for the foreigners.

Strangely and happily the Lord doesn’t look in this manner. He sees himself as one among us, someone very close to the people. Sadly the people of Capernaum failed to realize this divine proximity. Do we feel very close to God?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article