Le 7 Octobre,l'homélie

Publié le 6 Octobre 2012

Le 7 Octobre,l'homélie

En Français

Dieu a tout donné aux hommes mais les hommes n’arrivent pas à le reconnaître en tout. Avec sa limite il accuse Dieu de ne pas avoir tout donné et dans sa plénitude, il rejette même le Dieu qui est la source de sa vie. Il manipule sa connaissance habituellement à son goût. Dieu qui est infiniment bon et patient, laisse l’homme libre de faire tout ce qu’il veut et il lui donne le temps pour comprendre ce Dieu de miséricorde et d’amour et aussi son projet de vie pour son peuple.

Le comportement de l’homme n’a point changé. Il veut bien devenir Dieu même dans tous les sens possibles. Il trouve difficile de reconnaitre la présence de Dieu dans ce monde, car il voit déjà un vide chez-lui. L’incarnation nous montre combien Dieu nous aime et jusqu’ où il peut aller pour nous faire comprendre son amour.

Le dialogue entre Jésus et les pharisiens nous représente la situation actuelle, qui est la nôtre. Dire oui et non. Comme d’habitude, Jésus les aide à aller au plus profond de l’histoire, l’histoire de l’homme, l’histoire de la création. Il les amène vers l’origine de l’existence et le projet de Dieu, « Que l’homme ne soit pas seul. »

La prière essentielle de Jésus auprès de son Père avant qu’il ne parte, c’était que ses disciples soient uns, unis parfaitement, celle d’union du Père avec son Fils. Jésus nous rappelle encore une fois le devoir chrétien, Que l’homme ne sépare pas tout ce que Dieu a uni. L’union de l’homme avec Dieu, l’union entre les hommes, l’ union entres les cultures, les différentes langues, etc.

Pour l’ expliquer, Jésus a recours à beaucoup de paraboles qui représentent cette union. La vigne et les branches, le berger et ses brebis, le maître et les ouvriers, etc. Un des projets important de Jésus est que les hommes connaissent le Père et qu’ils soient unis avec son Père.

L’évangile du jour trouve une place importante dans la pensée d’homme dans le contexte familial. Il nous est important d’y réfléchir aujourd’hui, car nous faisons partie d’une famille qui nous accueille et qui nous réunit régulièrement. Ce modèle de la famille a beaucoup évolué à des rythmes divers. Pourtant nous devons accepter qu’elle soit toujours un élément fondamental de la société. Aujourd’hui notre société a aussi beaucoup évolué. Les familles élargies vers les familles noyau sont les actualités d’aujourd’hui. Les familles divisées, séparées, recomposées, nous font peur.

Que devons-nous faire devant ces crises familiales ? Favoriser les séparations ou les divorces, ou renforcer les familles qui sont faibles ? Privilégier la vie de solitude avec les autres en transformant la vie d’exception comme une vie normale ou proposer une vie familiale qui nous encourage à vivre ensemble avec ses exigences?

Dieu qui est uni dans la Trinité, qu’il nous unisse aussi dans la famille. Dieu qui a accepté la Croix pour nous sauver, qu’il nous donne la grâce pour que nous puissions accepter les croix dans la vie familiale pour le bonheur de notre foyer qui est un chemin vers la résurrection, Amen.

In English

In today’s gospel Jesus is inviting us to understand God and His will for the well being of all the human being. God in his generosity gave all that men should need to live his life fully. Man in his smallness and limit accuses God of not having given enough and when he is content and satisfied, he rejects the God who is the source of life. God who is infinitely good and patient gives man the freedom and sufficient time to understand God's mercy and love and also his plan of life for its people.

Dialogue between Jesus and the Pharisees shows us the real colors of human being. He doesn’t search for the truth, but in its name, he wishes to put Jesus in trouble. He fails to understand that men can never put the Lord in trouble.

Jesus has never tried to respond when the question was not sincere. However, he never failed to explain to them the truth. As usual, Jesus helps us to go deeper in to human history, the history of creation. He leads us to the origin of life and God's plan, "It is not good that the man should be alone.”

Saint Jean the evangelist gives us one of the best prayers of Jesus before He could leave this world. Jesus prayed to his Father that his disciples may be united and be united to the Father. Jesus reminds us once again our Christian duty, “What therefore God has joined together, let not man put asunder”. Let man not separate God from human being. Let man not separate the loving couples. Let man not separate people by their caste and religion and cultures, etc.

To explain this unity, Jesus used many parables. The vine and the branches, the shepherd and his sheep, the master and the workers, etc.. One of the important projects of Jesus is that the people know the Father, love him and be united with Him.

Today’s Gospel reading is very often used for the marriage celebrations. The modern commercialized thought have slowly entered in to human mind and the family values are slowly giving its way to the free thinking and to all kind of free behaviors without assuming the responsibilities. In our time at large in general we are happy that the family values are still a fundamental part of society.

Let the God who is united in the Trinity, unites us in the family. Jesus who has accepted the Cross to save us, may He gives us the grace to accept different kinds of crosses in our family lives that our family may live in happiness et let our children learn to love and forgive in our homes. God bless you. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article