Homélie

Publié le 13 Octobre 2012

Homélie

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Jésus se mettait en route quand un homme accourut vers lui, se mit à genoux et lui demanda : « Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »

Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sinon Dieu seul.

Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d'adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »

L'homme répondit : « Maître, j'ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse. »

Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l'aimer. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. »

Mais lui, à ces mots, devint sombre et s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarde tout autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! »

Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus reprend : « Mes enfants, comme il est difficile d'entrer dans le royaume de Dieu. Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. »

De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »

Jésus les regarde et répond : « Pour les hommes, cela est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »

Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. »

Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n'aura quitté, à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

L'homélie

« Bon Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » C’est une question qui résonne non seulement dans le cœur de tous ceux et celles qui veulent suivre les pas du Seigneur vers son Père, mais également dans le cœur de tous les êtres humains dans ce monde.

Regardant cet homme exceptionnel, Jésus l’aime et c’est dans cet amour qu'il lui propose une chose ordinaire, «va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis moi. » Autrement dit, libère- toi de tout et tu auras la source de la vie, le Seigneur.

En écoutant cette Parole du Seigneur, cet homme là est triste. Car dans son discernement, il n’a pas appliqué la sagesse. Jésus lui propose la vraie liberté qui est un fruit de la sagesse et qui exige que nous fassions le vide afin qu’elle puisse pénétrer en nous pour guider et orienter nos pensées et nos sentiments.

C’est pourquoi dans la première lecture l’auteur du livre de la sagesse nous demande de prier pour l’intelligence et l’esprit de la Sagesse et de préférer la Sagesse aux trônes et aux sceptres. Cette intelligence nous éclairera et nous révèlera combien la Parole de Dieu est vivante, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants. Elle nous assurera la paix et la joie.

En revanche la richesse matérielle n’est, quant à elle, seulement capable de pouvoir nous donner les plaisirs du monde. Tout au plus peut-elle nous amener vers les petits bonheurs temporaires. Si cette richesse n’est pas partagée, elle ne peut pas même nous apporter des petits bonheurs. C’est pourquoi Jésus propose de la partager avec les pauvres , ce faisant l’homme fait un premier pas vers la vie éternelle.

Cette Parole de Dieu, nous parle à tout moment à travers essentiellement la prière et la Bible, évidemment à travers nos partenaires dans la vie de couple, à travers nos enfants, nos frères er sœurs dans la vie familiale, à travers nos collègues dans le lieu du travail et à travers nos amis partout, et cette Parole nous aidera à nous ouvrir à l’inconnu, aux choses mystérieuses, qui sont vivantes en nous.

« Heureux ceux qui écoute la parole de Dieu et la garde. » Nous devons l’écouter et mettre en pratique tout ce qu’elle nous dit. Cette Parole nous accompagnera, comment pouvons-nous nous aimer et nous donner. Cet homme de l’évangile du jour voulait bien tout avoir, y compris la vie éternelle, mais il ne souhaitait pas se donner et partager avec les autres. Comme autrefois, Jésus continue à nous appeler. C’est un appel ouvert à tout le monde et Dieu nous demande de nous engager personnellement.

En ce jour, nous te supplions, Seigneur : donne-nous le désir de rechercher l’essentiel. Garde-nous à l’écoute de ta Parole. Garde-nous tout petits devant toi. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article