7ème Dimanche de Pâques

Publié le 16 Mai 2021

"Jésus, les yeux levés au ciel" est l'invitation du Seigneur. Il nous invite à lever les yeux vers le ciel. Ce n'est pas la première fois que Jésus nous montre le chemin. A chaque instant de sa vie, devant le tombeau de Lazare, le jeudi saint, ce regard avait le rendez-vous. Notre baptême nous a déjà appris à lever le regard vers le ciel, car dans le baptême nous devenons, un autre Christ.  Nous sommes appelés en tout temps à lever les yeux vers le ciel. Que ta volonté soit faite. 

Dans cette volonté, nous découvrons l'union trinitaire dans laquelle tous les baptisés sont nourris et apprenons à vivre ensemble, à respecter la différence et à apprécier l'unité dans la diversité. Nous sommes ensemble dans la même foi, comme membres d'un même corps, le Corps du Christ. Cette unité proposée par le Seigneur est un signe de la liberté que Dieu a accordée aux hommes depuis le début de la création. Il n'est pas bon que l'homme vive seul et que l'homme accueille l'autre tel qu'il est. Dans cet accueil en toute liberté, il découvre les merveilles. Nous comprenons aujourd'hui que cette unité est soutenue non pas par une volonté humaine, mais par une œuvre divine, nourrie et sanctifiée par l'Esprit Saint. Qu'ils soient un comme nous sommes UN. 

Dans cette prière d'unité, si nous contemplons la pensée divine, nous découvrirons que cette unité est une union de la divinité avec l'humanité. Dieu n'a pas voulu supprimer les souffrances de l'humanité, mais il lui a donné la grâce de les transformer en une occasion de grandir dans la foi, et dans la maturité. Si nous voulons grandir dans la foi, nous devons le faire par notre fidélité à son commandement d'amour, comme Jésus qui a été fidèle jusqu'à la croix.  Le silence de Dieu, et notre incapacité à voir clairement l'action divine, n'est pas une absence divine. Grandir dans la foi, c'est tout mettre devant Dieu, et chercher en tout et pour tout la volonté divine, car ce Dieu de bonté transformera toutes nos inquiétudes de l'eau en un vin prestigieux et précieux. Avons-nous cette confiance ? 

Si Jésus était heureux de venir dans ce monde, il était aussi heureux de le quitter. Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son fils. Aujourd'hui, ce Dieu bon, dans son amour, va nous donner l'Esprit Saint. En toute humilité, nous devons laisser partir Jésus, et apprendre à accueillir l'Esprit Saint, car ce Dieu qui nous a aimés en Jésus-Christ, nous accompagnera par l'Esprit Saint. Sanctifiez-les, la prière de sanctification est un chemin, qui nous sera proposé par l'Esprit Saint, qui nous permettra de participer à la perfection transcendante de Jésus. 
C'est dans cette participation à la perfection transcendante de Jésus que l'humanité retrouvera la joie qui était perdue, et dans cette joie elle portera les fruits, les fruits voulus par Dieu. Nous sommes tous ce Mathias, comme Paul, appelés, consacrés et envoyés. Mes amis, n'oublions jamais que nous sommes envoyés dans ce monde que Dieu aime. Nous devons apprendre à l'aimer, pour que ce lieu, par la grâce de Dieu, et par notre présence, devienne un lieu d'amour et de pardon. Pour cela, Dieu a besoin de nous et il sème ces graines d'amour et de pardon et nous sommes les semeurs.  

Soyons conscients de ce rôle que Dieu nous a confié lors de notre baptême. Restons fidèles à notre mission baptismale. Soyons des signes visibles d'unité dans notre diversité. Par notre vie de témoignage, faisons découvrir au monde la vérité, la vérité de la bonté et de la générosité de Dieu.  Que la joie promise habite en nous, Amen. 
 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article