La présentation de la Sainte Vierge Marie

Publié le 20 Novembre 2020

Texte de l'Évangile

(Mt 12,46-50): 

 

Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

 

L’Application

 

En célébrant la présentation de la Bienheureuse Vierge Marie, nous reconnaissons non seulement les mystères de l'Incarnation révélés en Marie, mais aussi la préparation divine pour que le Fils unique trouve une place digne de Lui parmi les hommes. Par cette fête, l'Église du Seigneur affirme qu'en Marie, la Mère de Dieu, l'humanité du jour trouve encore digne d'accueillir le Christ en lui, à condition que cette humanité écoute le Verbe de Dieu et mette sa Parole  en pratique.

Nous croyons profondément, nous sommes en formation, comme Marie, pour le projet très spécial, très cher à Dieu, du salut du monde.  Nous devons apprendre de Marie à nous mettre au service de Dieu, par notre engagement concret et positif en faveur du développement humain. Plus nous nous mettrons sur le chemin de l'amour et de la miséricorde divine, comme Jésus nous l'a demandé, plus nous participerons à l'accomplissement de la volonté divine, au salut de l'humanité. Que cette fête nous apporte la paix et l'espoir.

 

«Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère»

 

Abbé Antoni CAROL i Hostench

(Sant Cugat del Vallès, Barcelona, Espagne)

 

Aujourd'hui l'Eglise commémore cet instant où la petite Marie remit entièrement son cœur entre les mains du Très Haut. Sainte Marie fut emplie de grâce et sans tache du péché dès les premiers instants de sa conception au sein de sa mère, sainte Anne. Bien entendu, Elle n'avait pas conscience de cet état, mais il était pleinement conséquent.

La tradition chrétienne est convaincue que depuis sa jeunesse, Marie avait décidé de se consacrer pleinement au Christ, en son corps et son âme. De fait, en ce même jour, en l'an 543, ce même motif entraîna la consécration de l'église de Ste Marie la Nouvelle.

Les chemins du Christ sont impénétrables, souvent discrets et toujours efficaces. Dans l'Antiquité, il était parfaitement impensable qu'une fille ne fût pas donnée en mariage. Une femme "célibataire", seule attirait les soupçons contraires à tout ce à quoi prétendait Marie. Dès lors, quel manœuvre de l'Esprit Saint! La jeune Marie épousa Joseph. Assurément, la Divine Providence avait préparé un homme saint et nous pouvons aussi l'imaginer jeune- capable de veiller sur Marie, tel "que Dieu le commande".

Nous ne savons pas comment cela s'est fait, mais nous pouvons supposer que Marie et Joseph s'étaient engagés vivre entièrement tournés vers Dieu, dans le partage d'un "amour virginal" (autre élément tout aussi impensable). Comment aurait pu être préservée la virginité de Sainte Marie, si ce n'avait été par ce chemin particulier? Assurément, Saint Joseph était le seul jeune juif capable d'accepter la mission de protéger la virginité de Marie, au travers d'un mariage virginal. Les deux ensemble, comme des frères consacrés pleinement au bon vouloir de Dieu.

Et finalement, il advint que ce mariage si particulier -virginal-, fut l'instrument précis que Dieu prépara pour introduire son Fils sur la terre, "né d'une femme, né sous la Loi", (Gal 4,4). «Marie conçut le Christ par la foi de son cœur, avant de le concevoir physiquement en son corps" (Saint Augustin). Nous de même, imitant Sainte Marie, nous pouvons concevoir Jésus en notre cœur, à travers la foi et l'obéissance à Dieu, puisque "Car quiconque fera la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère" (Mt 12,50).

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article