19ème Dimanche Ordinaire

Publié le 9 Août 2020

Nous vivons un moment  très difficile et particulièrement cette semaine était très agressive pour nous, avec les explosions et la crise de Liban, et aussi l’accident en Inde, où 17 morts et plus que 150 personnes blessés. Comment oublier 75ème anniversaire du bombardement d’Hiroshima ! Nous continuons notre chemin avec une histoire lourde, comme le prophète Elie, en faisant confiance dans le Seigneur.  

De temps en temps, le Seigneur nous oblige de partir, partir d’un lieu vers l’autre, partir d’une personne ou d’une communauté. Ce départ, non volontaire,  forcé par les événements ou personnes extérieur, nous peine. Les disciples sont obligés et le prophète quittera son pays.  Personne n’est capable de nous répondre à nos questions qui sont justes. Pourquoi Seigneur ?

Elie était dans une caverne, seul dans la solitude, en attendant d’une visite. Les disciples n’étaient pas seuls. Ils sont étaient ensembles. Chacune et chacun nous, nous ferons seuls ou avec les autres, notre propre chemin, qui nous conduira vers le Seigneur. Pour cela, il faut sortir, sortir de nos peurs et de nos inquiétudes. Puisqu’on est submergé dans les soucis quotidiens ou dans les problèmes sans solutions,  nous nous enfermons d’entre nous même et barrons les accès aux autres.  « Sors et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car il va passer. »  Dieu vient à nous rencontrer.

Il viendra vers nous dans toute simplicité, sans faire aucun bruit. Nous ne Le trouverons pas dans un ouragan violent, Il ne sera pas non plus dans le tremblement de la terre, même pas dans le feu.  Elie rencontra son Seigneur, dans un murmure d’une brise légère. Elie connaissait déjà ce Dieu tout puissant, Dieu des morts et des vivants, Dieu qui fait naître un royaume et faire disparaitre un Empire.  Aujourd’hui Il verra pour la première fois, un Dieu qu’il ne connaissait pas. Mes amis, dans chaque instant de la vie, dans chaque rencontre humaine, on est demandé de chercher ce Dieu que nous ne le connaissons pas. Un Dieu nous attend patiemment.

Lorsqu’Il viendra nous rencontrer, Il nous assura sa paix et son amour. « Confiance ! C’est moi ; n’ayez plus peur. » Dieu n’a pas abandonné ses disciples seuls. Elie était accompagné par le Seigneur. Ce Dieu qui nous aime, nous accompagne, Il veille sur nous,  tout discrètement. Il viendra certainement  pour nous dire, « n’ayez pas peur, Je suis là » 

Aujourd’hui, je vous invite à la montagne du Seigneur, avec Jésus dans la prière et aussi avec le prophète Elie, à la rencontre de notre Dieu. La célébration Eucharistie est une sainte montagne où Dieu nous attend. Il nous attend dans ce pain et dans ce vin.

Mes amis, avançons-nous ensemble dans notre foi en faisons confiance de la présence du Seigneur qu’Il viendra nous sauver. Marchons avec le Seigneur vers la montagne et prions ensembles. Que notre célébration du jour soit une rencontre avec le Père qui nous aime.

Le Seigneur sans arrêt s’adresse à nous « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Prions ensembles  avec le psalmiste, « fais-nous voir Seigneur ton amour et donne-nous ton salut. » Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article