Le 9 Juin

Publié le 8 Juin 2020

Texte de l'Évangile

(Mt 5,13-16): 

 

«Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel? Il n'est plus bon à rien: on le jette dehors et les gens le piétinent. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes: alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux».

 

L’Application

 

La vie est remplie de surpris. L’homme qui apprend à voire tout avec ses yeux ouverts, verra non seulement les difficultés, mais aussi dans ces difficultés les solutions et opportunités. S’il regarde le monde avec un regard de foi, il connaitra la volonté divine, et ressentira en lui cet appel divin, comme choisi, consacré et envoyé. Celui-là, même dans sa petitesse, serra une lumière aux autres et ajoutera les goûts dans la vie des autres qui l’entourent par sa vie de témoignage. Lui ne donnera pas sa lumière, ou son goût, mais la lumière du Christ et par sa personne, le Christ lui-même sera la lumière autres. Pour cela, nous devons imiter le comportement de cette veuve de la première lecture, celle qui a accueilli le prophète Elie. C’est ainsi, ‘ Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra’ pour nous dans notre vie.

 

«Vous êtes le sel de la terre (…). Vous êtes la lumière du monde»

Abbé Francesc PERARNAU i Cañellas
(Girona, Espagne)

Aujourd'hui, Saint Matthieu nous rappelle les paroles de Jésus par lesquelles Il nous rappelle notre mission en tant que chrétiens: être le sel et la lumière du monde. Le sel, d'une part, est un condiment qui donne plus de goût aux aliments, sans sel les plats sont fades. Au cours du temps, le sel a été aussi utilisé pour la conservation d'aliments grâce à ses propriétés qui évitent la pourriture.

De nos jours, beaucoup ont perdu le sens de la vie et disent qu'elle ne vaut pas la peine d'être vécue, car elle est remplie d'amertume, de difficultés et de souffrance, qu'elle passe trop vite et qu'elle a une bien triste fin: la mort.

«Vous êtes le sel de la terre» (Mt 5,13). Le chrétien doit donner du goût: par sa joie et par son optimisme serein de se savoir fils de Dieu, que tout dans cette vie est chemin de sainteté, que les difficultés et les souffrances nous aident à nous purifier, et qu'à la fin une vie de gloire et de joie éternelle nous attend.

De ce fait, en tant que sel, le disciple du Christ doit préserver de la pourriture: là où il y a des chrétiens à la foi vive, il ne peut y avoir de l'injustice, ni de la violence, ni d'abus des plus faibles... au contraire, l'esprit de charité doit briller dans toute sa splendeur: la préoccupation d'autrui, la solidarité, la générosité…

Ainsi, le chrétien devient lumière du monde (cf. Mt 5,14). Le chrétien est le flambeau qui par son exemple apporte la lumière de la vérité dans toutes les recoins du monde, en montrant le chemin du salut… Là où régnaient les ténèbres, l'incertitude et le doute, naissent la clarté, la certitude et l'assurance.

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article