La Fête de la Trinité

Publié le 6 Juin 2020

L’Église universelle fête, la fête de son propre mystère, mystère de son Dieu, le mystère de la foi, la Trinité. Par la mort et la résurrection, Jésus a accompli la volonté de son Père. Cet acte salvifique était visible au monde. Par cet œuvre divin, nous avons appris qu’Il est venu de la part de son Père. Dieu a choisi de nous accorder la grâce et le don de salut par son Fils, la seule porte du Royaume. Tous les deux ont ensembles voulus que nous recevions cette grâce et ce don dans l’Esprit Saint. C’est pourquoi, sans aucune hésitation, je dirais que ma foi chrétienne est essentiellement communautaire, car elle est de nature Trinitaire. C’est en juste titre que nous commençons tout, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Nous croyons en un seul Dieu, mais en trois personnes : Père-Créateur, Fils, Celui qui nous sauve et l’Esprit Saint, Celui qui sanctifie.

L’homme cherche encore ce Dieu dans sa pure transcendance. Il n’y a pas moyen de voir ce Dieu au-delà du monde sensible et palpable, sans une intervention divine. Pour cela, Dieu se rend visible et Il a dit à Moïse: « Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité ». Jésus nous l’affirme dans l’évangile du jour, qu’Il était envoyé par son Père, non pas pour nous juger, mais par Lui que le monde soit sauvé. L’homme qui cherche ce Dieu est désormais invité à Le chercher dans le cœur de son prochain, Dieu demeure en nous et parmi nous.

Pour nous les chrétiens, l’Église est un lieu de rencontre, non seulement d’une rencontre humaine, mais aussi, « le lieu de la rencontre parfaite entre Dieu et l’homme, le lieu où l’homme joue pleinement son rôle de partenaire de Dieu et communie ainsi à tous ceux qui sont appelés à la même vocation. » Ainsi, puisque la Foi d’un chrétien est fondée sur la paix et l’amour du Père et demeure en Lui et l’Esprit Saint, aujourd’hui nous sommes invités à affronter le présent et l’avenir avec l’assurance et certitude de cette présence Trinitaire dans notre vie quotidienne. Je serais avec vous, jusqu’à la fin du monde.

La révélation de la Trinité dans l’incarnation, la souffrance dans la passion et la victoire de la mort dans la résurrection du Seigneur, ne se limite pas à notre besoin de connaître Dieu. La vérité de la Trinité concerne directement la destinée de l’Homme et de la création. Une union parfaite en Dieu. Qu’ils soient un, comme nous sommes UN.

Cependant, l’Église, elle-même a parcouru des temps mauvais et difficiles, dès le commencement de son existence. Elle était divisée et séparée, comme la judéo-chrétienne et les autres origines grecques ou romaines. Dans cette histoire, nous reconnaissons que les hommes de cette Église du Seigneur, dans leurs fragilités se sont trompés dans leur discernement. Pourtant, elle ne s’arrêtait pas de montrer sa miséricorde et son pardon envers ses agresseurs, en accueillant ses martyrs dans la joie et dans la fierté. Elle est encore le signe de la miséricorde divine. Elle rappelle sans cesse à ses fidèles leurs devoirs humains. En ce jour de crise et pandémie, le Saint Père nous appelle à guérir les gens qui sont plus importants que l’économie. L’Église du Seigneur donne toujours une orientation, qui nous amène vers le Père. Soyons miséricordieux, comme notre Père est miséricordieux.

Cette Église Sainte dont nous sommes les membres, est la famille du Père. Ses membres sont ses biens aimés. Nous formons, chacune et chacun, ce Corps du Christ, qui s’appuie sur le mystère de la Trinité, le fondement de son existence. C’est pourquoi Saint Paul nous dit, que nous sommes le Temple de l’Esprit Saint. Dieu demeure en nous. Si nous reconnaissons cette vérité de la demeure de Dieu en nous avec une filiation adoptive du Père, si nous nous laissons être animés par l’Esprit Saint, envoyé du Père et du Fils et si nous nous engageons fidèlement à l’accomplissement de la volonté divine, cette Vérité, nous sauvera.

En célébrant la fête de la Trinité, nous reconnaissons que chaque fois que nous nous retrouvons ensembles, nous nous adressons au Père par le Christ et toujours dans l’unité de l’Esprit Saint et nous promettons au Seigneur notre fidélité à son amour. Puisque la Foi que nous professons est Trinitaire, vivons-la en communion. Amen.

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article