2ème Dimanche de Carême

Publié le 8 Mars 2020

N’ayons pas peur de l’appel divin, car si nous répondons positivement à cet appel divin, Dieu marchera avec nous. Pour cela nous devons nous libérer de nos contraintes, y compris les perles que nous avons gagné toute notre vie, car le trésor que Dieu nous donnera est plus grand que tout ce dont nous avons aujourd’hui. Le temps de carême nous donne cette possibilité d’aller à la rencontre du Seigneur.  Comme le père Abraham et comme le marchant de la parabole qui a vendu tous ses biens pour acheter le terrain, avançons-nous vers les fêtes de Pâques.

 

Jésus a pris avec lui, Pierre, Jean et jaques, « les emmena à l’écart, sur une haute montagne. » En tant que chrétiens, nous devons reconnaitre l’élection par notre baptême. Il nous a déjà appelé, consacré et envoyé. Il nous prend avec Lui, sur une haute montagne. Cette hauteur (baptême) nous aidera à voir tout avec un regard de foi, en tant que baptisés et consacrés. Si Dieu nous emmène vers ce lieu d’importance, parce qu’Il désire que nous restions avec Lui et regardions tout comme Dieu regarde le monde.

 

Là nous verrons Jésus totalement transfiguré. Dans le livre (d’Exode 24, 15-16) nous voyons déjà cette gloire divine, une théophanie, la manifestation de Dieu. Dieu descend et y demeure. La transfiguration n’est pas un acte externe, mais interne, Jésus se révèle et dans cette révélation Jésus connecte le présent avec le passé, un accomplissement de l’Ancient Testament et Il nous amène vers l’avenir, vers la résurrection. Nous le verrons non pas dans son humanité, mais dans sa divinité, avec sa gloire. Comment pouvons-nous témoigner cette gloire divine, si nous ne marchons pas avec Lui, si nous ne montons pas vers cette montagne sainte. Dieu par sa grâce nous élève où nous pouvons d’être parfaits dans notre humanité, comme notre Père céleste est parfait dans sa divinité. N’oublions pas que nous sommes ces pèlerins qui marchent vers la sainteté divine. C’est pourquoi le saint père dans son message de Carême nous dit qu’il y a d’une urgence de conversion. C’est ici et maintenant.

 

Le carême nous aide à aller à la rencontre de Dieu. Cette rencontre nous fait du bien, elle nous fait grandir dans la foi et elle nous rende efficace dans nos activités humaines, rempli de joie et de bonheur. Par la grâce de Dieu, notre vie sera illuminée et serra une lumière aux autres. Pierre aimerait d’y rester, prolonger ce moment de gloire, en posant les trois tentes. Si Jésus les fait monter vers une haute montagne, ce qu’ils découvrent la gloire divine et qu’ils se descendent avec Lui, vers le peuple, le peuple bien aimé du Père.  Un visage transfiguré, illuminé sera dans quelques jours défiguré. Le message de ce dimanche nous dit, n’ayez pas peur de l’appel divin, descendez et restez avec Lui, jusqu’à la passion, la mort et la résurrection.

L’équipe liturgie de la paroisse de St. Lazare propose ce thème pour vivre cette semaine, « N’ayons pas peur de l’appel divin, libérons-nous de nos contraintes comme Abraham, Pierre, Jean et Jaque, montons à la montagne ensembles et allons à la rencontre du Seigneur. » Je vous souhaite un bon dimanche et une agréable semaine.

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article