Le 32ème Dimanche ordinaire

Publié le 10 Novembre 2019

La foi chrétienne nous associe à la vie éternelle, une vie que Dieu nous donne. Cette vie est un don et nous l’accueillons et protégeons  dans la joie. En le vivant  pleinement, selon la volonté divine, nous retrouvons notre joie et notre bonheur.  C’est pourquoi, dans la vie et dans la mort, nous fixons notre regard vers le ciel, particulièrement vers la maison préparée pour nous par le Seigneur.

Ce regard fixé au ciel, nous rappelle notre véritable famille de Dieu, nous comme les enfants divins. C’est dans cette divinité on est appelé à vivre notre vie quotidienne. L’histoire dramatique de la première lecture nous assure qu’une vie reçue de Dieu, une vie vécue entièrement par et pour le Seigneur, nous aidera à surmonter toutes les difficultés auxquelles nous sommes confrontés quotidiennement, non seulement les éléments concernant de la foi, mais aussi les éléments purement humains.

Le mois de novembre se commence avec la fête de Toussaints et la commémoration des défunts. Ces jours-ci nous sommes rendus aux cimetières pour un temps de recueillement et de prière. Nous avons prié pour nos frères défunts dans la foi, car nous croyons à la résurrection et la résurrection du Seigneur est notre espérance. Jésus nous a promis qu’Il partagera cette résurrection avec nous et nous voudrions d’être ressuscités avec Lui.  C’est pour cela que les jeunes de la première lecture ont rendus leurs vies sur la terre, pour qu’ils puissent participer à la vie éternelle, une vie auprès de Dieu.

Puisqu’on cherche le Royaume de Dieu, l’Eglise du Seigneur nous invite à être fidèles aux enseignements du Seigneur, particulièrement une fidélité  à l’amour de Dieu est exigée. Comme ces jeunes de la première lecture, nous croyons que Dieu ne peut pas abandonner les jutes qui lui sont fidèles. Soyons justes devant Dieu, soyons fidèles à son enseignement.

Nous reconnaissons que nous vivons dans un monde qui veut ignorer la foi chrétienne. C’est là que nous sommes envoyés pour être les messagers de la bonne nouvelle du Christ, d’être signes véritables de l’amour divin, rempli de miséricorde. En répondant à la question des Saducéens, Jésus nous affirme que dans le ciel, nous ne serons plus considérés comme croyants ou non croyant, conditionné par la vie affective ou relationnelle, comme nous les voyons sur la terre,  mais simplement comme les anges du Seigneur, une vie toute autres. Comme la vie, la résurrection aussi est un don de Dieu. Dieu qui a ressuscité son Fils unique, nous accordera aussi la même résurrection, si nous restons fidèles à son enseignement, comme son Fils qui était fidèle.

En Jésus nous avons Marie, témoin de la résurrection, notre mère  du ciel, qui nous aide à être fidèles aux enseignements de son Fils. Qu’elle intercède pour nous, qu’elle nous bénisse, Amen

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article