Le 2 Septembre (Français)

Publié le 2 Septembre 2018

La foi chrétienne est une foi de parole non pas des mots ou des lettres. La fidélité à cette Parole dictée par Dieu Lui-même, et de temps en temps  à travers les bouches des prophètes, Elle nous oriente et nous enseigne. Si nous mettons cette Parole en pratique comme nous exige la foi, nous aurons la vie, la Vie en Dieu. C’est ainsi, une vie totalement configurée et transformée, nous aurons une nouvelle vie en Christ et Jésus Lui-même devient notre Vie.

Nourri par cette Parole de Dieu, elle devient de facto le centre de notre existence, la source de notre pensée et la cause de nos actes. Si nous faisons un choix, il me semble logique, d’entre la Parole et la Personne, il faut savoir discerner et choisir la Personne, l’auteur de la Parole que la Parole elle-même.  La tradition, la culture, le culte, etc.,  doivent céder sa place à Dieu, l’auteur de la création.  Les hommes, les petits hommes cherchent et s’appuient à la loi et à  la tradition et les hommes de foi cherchent la volonté divine dans cette loi et la tradition.

L’histoire de salut nous confirme que ce Dieu dont nous croyons est avec nous, et en nous. Il nous a accompagné jusqu’au jour de notre temps et Il nous accompagnera jusqu’à la fin. Nous le savons que par l’incarnation il a créé une proximité divine que l’homme ne peut jamais imaginer.  Par son humanité Jésus nous a fait participés à sa divinité. C’est pourquoi Il nous demande d’être fidèles à l’essentiel de la vie chrétienne : la volonté divine.

Le don de discernement doit impérativement jouer un rôle important dans notre décision. Puisque Dieu nous a créés à son image, il faut grader cette image scrupuleusement pure, sans aucune manipulation et pollution. Si notre conscience et cette image de Dieu en nous, est polluée par les pensées purement charnelles, tout ce qui sort de notre pensée et de notre bouche sera autant charnelle que nous sommes. C’est ainsi, les actes même s’ils soient bon, resteront purement charnels. Nous oublierons dans le courant des vents de la société et avec les pensée contemporaines et modernes que d’être humain est d’être divin.  En effet  l’homme devient dieu de sa propre création en enseignant un nouvel enseignement cohérent avec la pensée contemporaine, et en s’éloignant de l’Auteur de la vie, Dieu. Il restera fidèle à la loi et à la tradition. Jésus nous en garde et nous rappelle aujourd’hui en nous invitant à aller à l’essentiel de la vie.

Mes amis, soyons fidèles au enseignement de l’Eglise du Seigneur. Mettons en pratique l’amour de Dieu et en nous nous exprimant dans notre pardon et de miséricorde. De la bouche de saint Jacques l’Eglise du Seigneur nous enseigne : Mettez la Parole (amour et miséricorde) en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion. » Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article