Le 19 Août (Français)

Publié le 19 Août 2018

Jésus nous invite au repas, un grand repas, qui nous donne la vie éternelle. La vie éternelle n’est  pas une vie qui ne connait pas la mort, une longue durée, mais une connaissance parfaite du Père. Cette connaissance est possible, seulement si nous vivons en Christ et par le Christ. Vivre une vie en Christ est rendu possible par l’Eucharistie. En mangeant la chair et en buvant le Sang du Seigneur, nous devenons en chair et en sang, le Christ pour nous, et aussi pour les autres.

Devenir un autre est possible par la grâce. Nous ne sommes plus un homme ancien, qui s’associons à l’Adam, mais un nouvel homme, qui s’associe au Christ, l’Homme par excellence, l’Homme-Dieu. Le rassemblement dominical est une réponse à l’invitation de la sagesse. « Venez, mangez de mon pain, buvez le vin que j’ai préparé. Quittez l’étourderie et vous vivrez, prenez le de l’intelligence. »

Cette intelligence nous aidera à veiller au temps voulu et à découvrir la volonté divine et désormais grâce à l’intelligence, nous ne vivrons plus comme les fous, mais comme les sages, en s’habillant avec une conduite juste et parfaite devant le regard de Dieu.  Comment est-il possible ? En disant entre nous des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, nous chanterons le Seigneur et nous le célébrerons de tout notre cœur. En vivant ainsi, nous répondrons positivement à l’exigence de saint Paul.

Une vie de bienveillance, plein de sagesse avec un juste équilibre de l’Esprit (eschatologie) et de la chair (du monde)  est possible, dans l’Eucharistie. Pour cela, Jésus nous donne sa chair et son sang comme une nourriture digne de cette vie en Dieu. C’est un moment de fête pascale, un moment de passe-over. Passer d’ici vers l’autre. Passer de notre ‘humanité’ vers l’autre ‘divinité’. Ce passage de nous (faibles) ver LUI (perfection), est un moment de fête et de purification, où le sang est versé une fois pour toute. L’Eucharistie fait cette transformation de l’homme, une configuration au Christ. C’est dans cette humanité de Jésus, (chair et sang) que nous devenons divins, une demeure digne de Dieu. Sans cette Eucharistie nous ne pouvons pas demeurer en Dieu, comme Jésus demeure en Lui. Devenir le Christ qui est capable de demeurer naturellement en son Père, n’était-elle pas la prière de Jésus avant son départ vers son Père ?  

Grâce à l’Eucharistie nous ressentons ensembles avec les autres et elle nous fait catholique et universel. A travers l’Eucharistie nous entrons dans la vie Trinitaire en restant sur la terre. Le Christ vit sa vie en son Père par sa propre nature divine et nous  les chrétiens, nous vivons cette divinité du Fils par l’intermédiaire du pain. Avons-nous faim de ce Pain ?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article