Bonne Fête de l'Assomption

Publié le 15 Août 2018

Marie est en route, route vers la perfection que Dieu nous demande, d’être parfait comme son Père est parfait. C’est dans cette perfection qu’il y a cet empressement vers la maison de sa cousine. Cette perfection s’exprime d’une manière radicale par son humilité et savoir s’impliquer et s’engager effectivement, de n’est pas remettre à plus tard. Chaque moment a son heure. Marie nous apprend à écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique.

La salutation de Marie et la reconnaissance d’Elizabeth de cette salutation nous montre la profondeur de la relation d’entre deux personnes. Il est important que nous portions attention à tout ce que les autres font pour nous quotidiennement, qu’il soit une simple salutation. Dieu agit dans ces petites choses. Un petit regard, un petit geste, un mot, ils sont importants pour le Seigneur. L’enfant pousser par l’Esprit Saint a reconnu dans cette salutation, son Maître, le Seigneur, invisiblement visible au regard de foi. En reconnaissant ces petites choses, Marie a pu dire, « Quelle merveille fit le Seigner ! »

Il ne faut pas oublier l’histoire de salut et s’associer à ces merveilles que Dieu a faites pour nous. Nous participons encore à cette histoire et nous croyons que Dieu continue à faire ces merveilles à nos jours. « Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des parole qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Elizabeth a bien reconnu dans cette rencontre le cadeau précieux que Dieu lui a offert. « D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » Comme Pierre qui a reconnu en Jésus, le Fils de Davide, l’Envoyé du Père, comme Thomas qui a reconnu, en disant ‘mon Seigneur et mon Dieu,’, cette fête de l’Assomption nous demande à reconnaitre la présence de Dieu dans chaque rencontre humain cette rencontre merveilleuse de Dieu. Que les hommes qui nous entourent, reconnaissent en nous, à travers nos regards, nos paroles et nos actes, la présence divine.

Reconnaissons-nous dans cette fête une humanité élevée en Marie qui est capable de recevoir la grâce de  Dieu dans sa perfection ? Dieu a élevé son humble servante et en elle toute l’Eglise sera élever et nous trouvons notre espérance de la vie. Cette élévation offerte à Marie, est symboliquement est offert à son Eglise, dont nous sommes membre. Avec Marie et l’Eglise du Seigneur, la promesse faite à Abraham, est une certitude pour toute humanité du jour.  Dans cet amour maternel de Marie, portons comme elle, le Christ dans notre rencontre humain, pour que tous ceux et celles qui viennent vers nous tressaillissent de la même joie de Jean Baptiste. Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article