Le 18 Avril (Français)

Publié le 18 Avril 2018

Texte de l'Évangile

(Jn 6,35-40): 

Jésus leur répondit: «Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif. Mais je vous l'ai déjà dit: vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé. Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour. Car la volonté de mon Père, c'est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour».

L’Application

 

Dieu agit à travers les hommes, pourtant tout acte humain n’est pas nécessairement de l’œuvre divine. Dieu transforme tout en bien, particulièrement à tous ceux et celles qui croient en Lui. Même si cet acte de transformation est universel, malheureusement, seulement un homme de foi peut l’identifier et le reconnaitre.

Le salut est ouvert pour tous et universel. C’est pourquoi Jésus nous invite à le découvrir dans notre foi chrétienne, comme une source de la vie, une vie auprès Dieu. En mangeant son Corps et en buvant son sang, nous les devenons aux frères du monde. Par notre vie chrétienne, nous rendons Jésus visible, non seulement pour la visibilité, mais pour l’être vraiment. En reconnaissant cette vérité de la vie en Jésus Christ, celle que nous avons reçue lors de baptême, nous devenons non seulement croyants, mais les chrétiens, les christs au monde. En devenant les christs au monde, Dieu se révélera en nous, essentiellement à travers nos actes. Dans cette révélation, nous découvrirons Dieu, le Père de Jésus Christ. Tous ceux et celles qui croirons, Dieu les accueillera, comme Il nous a accueilli et transformé. Une bonne journée.  

 

«La volonté de mon Père, c'est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle»

Abbé Joaquim MESEGUER García 
(Sant Quirze del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui Jésus se présente en tant que pain de la vie. A première vue, la définition qu'il donne de lui-même provoque curiosité et perplexité; mais lorsque nous y pensons bien, nous nous rendons compte qu'en ces paroles se manifeste le sens de sa mission: sauver l'homme et lui donner vie. «Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour» (Jn 6,39). Pour cette raison et pour perpétuer son action rédemptrice et sa présence parmi nous, Jésus-Christ s'est fait pour nous aliment de la vie. 

Dieu rend possible que nous croyions en Jésus-Christ et que nous nous approchions à Lui: «Tous ceux que le Père me donne viendront à moi; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé» (Jn 6,37-38). Approchons-nous, donc, avec foi, à Celui qui a voulu être notre nourriture, notre lumière et notre vie, étant donné que “la foi est le principe de la vie authentique”, comme affirme Saint Ignace d'Antioche. 

Jésus-Christ nous invite à le suivre, à nous alimenter de Lui, car c'est ce que signifie croire en Lui. À la fois, Il nous enseigne à réaliser la volonté du Père, tel qu'Il la réalise. En enseignant aux disciples la prière des enfants de Dieu, le Notre Père, il fit suivre les deux pétitions suivantes: «Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour». Ce pain ne fait pas seulement référence à l'aliment matériel, sino à Lui-même, aliment de la vie éternel, avec qui nous devons demeurer unis jour après jour, avec la cohésion profonde du Saint-Esprit.

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article