Le 12 Novembre (Français)

Publié le 12 Novembre 2017

La vie est un cadeau que Dieu nous  offert, un cadeau avec pleine de liberté et d’ouverture, comme l’argile à la main d’un potier. Elle vient avec ses hauts et ses bas, conditionnée par la société, son environnement et par son histoire, y compris culturelle. Un homme sage cherche non seulement la source de cette vie, mais  aussi sa finalité. Puisque, tout ce qui se passe  d’entre ce commencement et la fin de la vie, confié à nos soins, il faut savoir discerner et choisir. Pour cela, Dieu partage avec nous son intelligence et sa sagesse.

La sagesse est dans la portée de tous ceux et celles qui la cherchent. Nous avons le choix ; agir sauvagement selon nos goûts personnels, ou agir sagement pour que nous puissions accomplir cette finalité de la vie.  Dieu veut que l’homme soit heureux et libre, comme Lui. Un homme heureux fait déjà la gloire divine. Ne nous nous confondons pas un enivré avec un homme libre et joyeux.

Dieu est cette sagesse et le Christ est sa gloire. La première lecture nous dit que cette sagesse est resplendissante et elle se laisse aisément contempler par ceux qui l’aiment. La parabole de dix filles nous démontre le fruit de cette sagesse. Même si cette sagesse restait invisible et elle s’est rendue visible lorsqu'on a entendu dire, ‘Voici l'époux! Sortez à sa rencontre!’ Le psaume nous aide non seulement à découvrir cette sagesse, mais aussi faire une relecture de notre vie intérieure, la vie spirituelle. Vivons-nous selon la volonté divine, guidé par cette sagesse ? Avons-nous le même désire de ce psalmiste ? ‘Dieu, je te cherche dès l’aube et mon âme a soif de toi, comme une terre aride, altérée et sans eau…………… ; ton amour vaut mieux que la vie…………….. ; toute ma vie je vais te bénir…………………… ; je crie de joie à l’ombre de tes ailes.

Nous vivons dans un monde qui s’accélère et qui cherche une réponse immédiate sans pouvoir reconnaitre la présence du mystère. L’huile d’amour et de pardonne sont malheureusement calculé jusqu’au point. Il faut y être généreux et en peu de plus. Dans cette parabole Jésus nous rappelle que nous ne pouvons pas tout maîtriser. Ni la naissance, ni la mort.

La cérémonie du baptême se termine avec un rite très beau, ‘gardez cette Lumière allumée’. La parabole de dix filles est une invitation à la noce et aussi une invitation à veiller. Soyons prêts à tout moment. La sagesse divine nous aide à comprendre ce mystère et elle nous apprend à faire confiance. La foi est nourrie dans cette espérance  de la résurrection et de la joie que Dieu désire pour son peuple. En ce dimanche l’Eglise nous invite à la rencontre de l’Epoux.  Sommes-nous prêts et prévoyants ?

 

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article