Le 3 Mai

Publié le 2 Mai 2017

Texte de l'Évangile

(Jn 14,6-14):

Jésus lui répond: «Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu». Philippe lui dit: «Seigneur, montre-nous le Père; cela nous suffit». Jésus lui répond: «Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire: ‘Montre-nous le Père’? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; mais c'est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres oeuvres. Croyez ce que je vous dis: je suis dans le Père, et le Père est en moi; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des oeuvres. Amen, amen, je vous le dis: celui qui croit en moi accomplira les mêmes oeuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père. Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai».

 

L’application

Comment appliquer cet enseignement dans notre vie quotidienne ? La réponse du Seigneur à Thomas est une des lectures préférées lorsque je célèbre les obsèques. Pour l’application je vous proposerais toutes les deux réponses que le Seigneur a données à ses disciples.

Comment le Seigneur était le Chemin, la vérité et la Vie aux disciples ? Ils ont suivi le même chemin que le Seigneur leurs a proposé : faire la volonté du Père. Il était la vérité par son incarnation, par sa mort et par sa résurrection, Jésus était la seule vérité que les disciples ont annoncé toutes leurs vies. C’est ainsi ils ont étaient tellement fusionnés et configurés au Christ, qu’une vie sans Lui était impossible. Par la mort et la résurrection ils ont non seulement découvert la vie éternelle, mais l’avaient déjà éprouvé sur la terre.

Philippe a posé une question profonde et théologique que l’homme du jour ne s’arrête pas la renouveler. Comment découvrir Dieu. La réponse se trouve en Jésus Christ. Jésus est Le seul qui est capable de nous présenter Dieu. En regardant tout ce qu’Il a fait, en écoutant tout ce qu’Il a dit, en contemplation sa vie sur la terre, Il nous a dit que nous pourrions découvrir Dieu. Tous les disciples après la résurrection l’affirment en disant, ‘nous l’avons vu, l’entendu et aujourd’hui convaincu. Nous ne pouvons séparer Jésus de son Père.

«Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père»

Abbé Joan SOLÀ i Triadú
(Girona, Espagne)

Aujourd'hui nous célébrons la fête des apôtres Philippe et Jacques. L'Évangile fait référence aux conversations que Jésus avait avec les seuls Apôtres, pour les former en leur offrant des idées claires sur Sa personne et Sa mission. Car les Apôtres étaient fortement influencés par les idées que les Juifs avaient sur la personne du Messie: ils s'attendaient à un libérateur terrestre et politique alors que la personne de Jésus ne correspondait pas du tout à ces images préconçues.

Les premières paroles que nous pouvons lire dans l'Évangile d'aujourd'hui sont la réponse à une question de l'Apôtre Thomas. «Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi» (Jn 14,6). Cette réponse à Thomas provoque la demande de Philippe: «Seigneur, montre-nous le Père; cela nous suffit» (Jn 14,8). La réponse de Jésus est —en réalité— une reproche: «Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe?» (Jn 14,9).

Les Apôtres ne comprenaient pas l'unité entre le Père et le Fils, ils n'arrivaient pas à voir le Dieu et l'Homme dans la personne de Jésus. Mais Il ne se contente pas de prouver son égalité avec le Père, il leur rappelle aussi qu'ils devront continuer son œuvre salvifique: Il leur concède le pouvoir de faire des miracles, leur promet d'être toujours à leurs côtés, et que ce qu'ils demanderont en son nom Il le leur accordera.

Ces réponses de Jésus aux Apôtres, c'est à nous aussi qu'Il les adresse. Saint Josemaría, en commentant ce texte, nous dit: «‘Je suis le chemin, la vérité et la vie’. Par ces mots sans équivoque, le Seigneur nous a montré le vrai sentier qui mène au bonheur éternel (...). Il le déclare à tous les hommes. Mais Il le rappelle spécialement à ceux qui, comme toi et moi, Lui ont dit qu'ils sont décidés à prendre au sérieux leur vocation de chrétiens».

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article