Mon Homélie

Publié le 12 Mars 2017

La vie chrétienne est un chemin de vie qui nous aide à découvrir Dieu et sa volonté. Cette foi nous fait découvrir soi-même, notre propre identité et particulièrement notre relation avec Dieu. Pour mieux comprendre nous avons l’image du père Abraham, qui était demandé de quitter de ‘chez-soi’ ses lieux de sécurités, y compris son peuple, la culture, sa nation vers un terrain inconnu, avec une grande promesse, non seulement d’une grande famille, mais une nation toute puissante, et avec toute sécurité et protection possible. Dieu prend tout en Lui. Abraham décida d’obéir et de quitter.  Cette obéissance nous a fait naître un peuple (fidèle et infidèle), une génération nombreuse dont nous nous appartenons.

Le Carême est un pèlerinage vers la Pâque du Seigneur. Comme le peuple d’Israël, nous aussi faisons le même chemin, pas-à-pas dans l’espérance. Dans cette démarche, nous ne sommes pas seuls. Le Seigneur nous accompagne et nous protège. Même si nous marchons dans l’espérance, n’oublions pas que nous marchons vers l’incertitude, avec nos limites et nos faiblesses, en faisant confiance dans la fidélité du Seigneur.

La transfiguration est une réponse à l’incompréhension des disciples du Seigneur, particulièrement sa mort et sa résurrection. Elle est un accompagnement divin qui conduira les disciples jusqu’à la résurrection. Moïse qui a accompagné le peuple dans le désert et Elie un grand prophète, tous les deux reviennent accompagner, non seulement le Seigneur, mais aussi ses disciples. Cet évènement qui se passe sur une haute montagne, Thabor, se rappelle la rencontre du Seigneur avec Moïse, à qui Dieu confiera une grande responsabilité d’amener le peuple vers la terre sainte, la Terre promise.

Dans la transfiguration nous revivons la même expérience de Moïse avec Dieu. Aujourd’hui Jésus avec ses disciples réinvente cet événement, pour qu’ils comprennent la passion. Jésus les amènera avec la même illumination vers le calvaire, et à travers sa mort, vers la résurrection. L’Eglise nous prépare à la passion du Seigneur, en nous proposant ce texte de la transfiguration, un événement qui nous fera découvrir le Christ, le Sauveur du monde.

L’histoire de la transfiguration se termine avec un grand message, non seulement la mort, la résurrection, l’accomplissement de toute la prophétie, de la promesse du Seigneur, il y a aussi la GLOIRE de Dieu, la nuée lumineuse. Dans cette gloire, il y a une voix, une voix qui nous parle, ‘écoutez-Le’. Puisque notre Dieu est rempli d’amour et de miséricorde, puisqu’Il est généreux, cette écoute, et notre fidélité à sa Parole, nous apportera beaucoup de bien. Pour tout cela, il faut savoir non seulement gravir sur la montagne, une haute montagne, mais aussi savoir descendre, descendre avec le Seigneur. Je vous souhaite une bonne préparation.

Amen.

 

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article