Le 9 Novembre

Publié le 8 Novembre 2016

 

Texte de l'Évangile

(Jn 2,13-22): 

Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem. Il trouva installés dans le Temple les marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs boeufs; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes: «Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic». Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture: «L'amour de ta maison fera mon tourment».

Les Juifs l'interpellèrent: «Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là?». Jésus leur répondit: «Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai». Les Juifs lui répliquèrent: «Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais!». Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps. Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cel; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

«Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai»

Abbé Joaquim MESEGUER García 
(Sant Quirze del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, en cette fête universelle de l'Église, souvenons-nous que, bien que Dieu ne puisse être contenu dans les murs d'aucun édifice du monde, depuis des temps très anciens l'être humain a éprouvé le besoin de réserver des espaces qui favorisent la rencontre personnelle et communautaire avec Dieu. Au début du christianisme, les lieux de rencontre avec Dieu étaient les maisons particulières, où les communautés se réunissaient pour la prière et la fraction du pain. La communauté réunie était -comme aujourd'hui- le temple saint de Dieu. Au fil du temps, les communautés construisirent des édifices dédiés aux réunions liturgiques, à la prédication de la Parole et à la prière. Et c'est ainsi que dans le christianisme, avec le passage de la persécution à la liberté religieuse dans l'Empire romain, apparurent les grandes basiliques, dont Saint-Jean du Latran, cathédrale de Rome.

Saint-Jean du Latran est le symbole de l'unité de toutes les Églises du monde avec l'Église de Rome. Voilà pourquoi cette basilique arbore le titre d'Église principale et de mère de toutes les Églises. Son importance est même supérieure à la basilique de Saint-Pierre du Vatican, car en réalité celle-ci n'est pas une cathédrale, mais un sanctuaire édifié sur la tombe de saint Pierre et le lieu de résidence actuelle du Pape qui, en tant qu'Évêque de Rome, a sa cathédrale dans la basilique du Latran.

Mais nous ne devons pas perdre de vue que le lieu véritable de la rencontre de l'homme avec Dieu, le temple authentique, c'est Jésus-Christ. Aussi a-t-il pleine autorité pour purifier la maison de son Père et prononcer ces paroles: «Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai» (Jn 2,19). Grâce au don de sa vie pour nous, Jésus-Christ a fait des croyants un temple de Dieu vivant. C'est pourquoi le message chrétien nous rappelle que toute personne est sacrée, qu'elle est habitée par Dieu, et que nous ne pouvons la profaner en l'utilisant comme un moyen.

 

In English

 

Scripture: John 2:13-22  (alternate reading: Luke 17:11-19)

13 The Passover of the Jews was at hand, and Jesus went up to Jerusalem. 14 In the temple he found those who were selling oxen and sheep and pigeons, and the money-changers at their business. 15 And making a whip of cords, he drove them all, with the sheep and oxen, out of the temple; and he poured out the coins of the moneychangers and overturned their tables. 16 And he told those who sold the pigeons, "Take these things away; you shall not make my Father's house a house of trade." 17 His disciples remembered that it was written, "Zeal for your house will consume me." 18 The Jews then said to him, "What sign have you to show us for doing this?" 19 Jesus answered them, "Destroy this temple, and in three days I will raise it up." 20 The Jews then said, "It has taken forty-six years to build this temple, and will you raise it up in three days?" 21 But he spoke of the temple of his body. 22 When therefore he was raised from the dead, his disciples remembered that he had said this; and they believed the Scripture and the word which Jesus had spoken.

 

Daily Quote from the early church fathers

Jesus cleanses the temple - his Father's house, by John Chrysostom (347-407 AD)

"But why did Christ use such violence? He was about to heal on the sabbath day and to do many things that appeared to them transgressions of the law. However, so that he might not appear to be acting as a rival to God and an opponent of his Father, he takes occasion to correct any such suspicion of theirs... He did not merely 'cast them out' but also 'overturned the tables' and 'poured out the money,' so that they could see how someone who threw himself into such danger for the good order of the house could never despise his master. If he had acted out of hypocrisy, he would have only advised them, but to place himself in such danger was very daring. It was no small thing to offer himself to the anger of so many market people or to excite against himself a most brutal mob of petty dealers by his reproaches and the disruption he caused. This was not, in other words, the action of a pretender but of one choosing to suffer everything for the order of the house. For the same reason, to show his agreement with the Father, he did not say 'the holy house' but 'my Father's house.' See how he even calls him 'Father,' and they are not angry with him. They thought he spoke in a more general way, but when he went on and spoke more plainly of his equality, this is when they become angry." (excerpt from HOMILIES ON THE GOSPEL OF JOHN 23.2)

 

 

 

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article