Le 2 Novembre

Publié le 1 Novembre 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m'a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle et il échappe au Jugement, car il est déjà passé de la mort à la vie.
Amen, amen, je vous le dis : l'heure vient — et c'est maintenant — où les morts vont entendre la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront. Comme le Père a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d'avoir la vie en lui-même ; et il lui a donné le pouvoir de prononcer le Jugement, parce qu'il est le Fils de l'homme. Ne soyez pas surpris ; l'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux vont entendre sa voix, et ils sortiront : ceux qui ont fait le bien, ressuscitant pour entrer dans la vie ; ceux qui ont fait le mal, ressuscitant pour être jugés. »

 

Homélie

 

Aujourd’hui l’Eglise universelle fait commémoration de tous les défunts fidèles.  Une journée bien chargée de souvenir, de mémoire, de reconnaissance, de remerciement, etc., avec les visites aux cimetières accompagné par les sentiments et de prières. Nous sommes les êtres humains et de temps en temps nous laissons nous aimés par les émotions que de l’intelligence et de la foi, la foi chrétienne qui nous invite à l’espérance.

La première lecture que nous avons choisie pour ce jour, nous aide à reconnaitre le sens de la vie, la vie éternelle, la vie en Dieu, l’immortalité de l’homme que Dieu créa à son image, pour une existence impérissable. La vie appartient à Dieu et aujourd’hui nous Lui rendons grâce pour tout ce qu’Il nous a fait à travers nos frères et sœurs.

Nous prions non seulement pour tous ceux et celles qui nous connaissons, mais aussi pour tous ceux et celles qui n’ont personne à prier, les visages connus et inconnus. En tant que les clarétains, nous prions pour les frères clarétain et vous le ferez de votre manière. N’oublions personne dans la prière et que notre prière en jour soit ouverte et inclusive.

Comme Marthe et Marie, nous aussi, nous faisons notre deuil pour nos frères et sœurs défunts, mais avec l’espérance de la résurrection. Jésus nous invite avec Marthe à prendre un pas de plus : Croire en Jésus et à la résurrection. Jésus n’est pas venu pour nous juger, mais par Lui que le monde soit sauver.

Il est venu pour nous préparer à la vie éternelle. Il est notre chemin, notre vérité et notre vie. Il nous a promis qu’Il va préparer une place pour nous. Ne soyons pas bouleverser comme les autres, nous a dit saint Paul. Ayons confiance, la foi en Jésus Christ nous sauvera.  Notre foi est liée au Seigneur ressuscité et il est vivant. Laissons-nous transformer par la résurrection du Seigneur. Lorsque nous faisons deuil, n’oublions pas la joie de la résurrection de Lazare.  Le Seigneur ressuscitera nos frères et sœurs. Confions leurs âmes au Seigneur, le seul qui peut faire naître en nous l’espérance.

 

In English

 

Scripture: John 6:37-40  (alternate reading: Luke 14:15-24)

 37 All that the Father gives me will come to me; and him who comes to me I will not cast out. 38 For I have come down from heaven, not to do my own will, but the will of him who sent me; 39 and this is the will of him who sent me, that I should lose nothing of all that he has given me, but raise it up at the last day. 40 For this is the will of my Father, that every one who sees the Son and believes in him should have eternal life; and I will raise him up at the last day."

 

Daily Quote from the early church fathers

Whoever sees and believes, by Augustine of Hippo, 354-430 A.D.

"He has said two things: 'This is the work of God that you should believe in the one whom he has sent,' while here he added, 'whoever sees and believes.' The Jews saw but did not believe; they had the one condition, lacked the other. How could they attain to eternal life without the other? The reason those who saw did not attain eternal life was because they did not also believe. If so, what about us who have believed but have not seen? If it is those two things that earn eternal life, seeing and believing - and whoever is lacking one of them cannot attain to the reward of eternal life - what are we to do? The Jews [who saw him] lacked the one; we the other. They had seeing but lacked believing. We have believing but lack seeing. Well, as regards our having believing and lacking seeing, we have prophetically been declared blessed by the Lord himself just as Thomas, one of the Twelve, was blessed when he felt [Jesus'] scars by touching them." (excerpt from HOLY VIRGINITY 3.1)

 

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article