Dimanche

Publié le 13 Novembre 2016

Texte de l'Évangile

 (Lc 21,5-19): 

Certains parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit: «Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n'en restera pas pierre sur pierre: tout sera détruit». 

Ils lui demandèrent: «Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser?». Jésus répondit: «Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant: ‘C'est moi’, ou encore: ‘Le moment est tout proche’. Ne marchez pas derrière eux! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas: il faut que cela arrive d'abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin». 

Alors Jésus ajouta: «On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l'occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie».

 

Mon Homélie

 

Toute la semaine dernière, nous avons médité sur le Royaume de Dieu et la foi. Jésus, Lui-même nous a expliqué comment pouvons-nous découvrir cette arrivée inattendue et nous y préparer. Devant cette incertitude et le désarroi, la première lecture nous assure que nous les baptisés, particulièrement tous ceux et celles qui mettent la Parole de Dieu en acte, ne devons pas nous inquiéter. Cette assurance de paix et de confiance nous aide à vivre notre vie pleinement dans le Seigneur, en fixant notre regard vers la Jérusalem céleste.

Notre regard doit être un regard de Dieu, un regard plein de reconnaissance. Dieu a fait sa confiance en nous. Lorsque nous célébrons le baptême nous nous rappelons cette Parole de Dieu, ‘en toi J’ai mis toute ma confiance.’ La vie chrétienne est une réponse à cette confiance divine. C’est pourquoi nous devons louver et servir le Seigneur de tout notre cœur et toute notre âme.

Une fois la vie est enracinée en Dieu, comme une branche qui s’attache à la vigne, nous ne cherchons que tout ce qui plaît au Seigneur. Nous ne ferons que sa volonté. Nos actes et nos paroles seront cohérant à tout ce que nous sommes ; les enfants de Dieu. Le monde verra en nous cette présence de Dieu, la visibilité saine et efficace.  Ils verront la véritable présence de Dieu.

Puisque nous portons en nous la Lumière du Christ, puisque nous sommes le sel de la terre, nous ne devons pas nous égaré comme les autres. Nous ne devons pas aller à droite, ni à gauche en cherchant le Royaume de Dieu, car ‘le Royaume de Dieu est au milieu de nous’, nous dit le Seigneur. Le Seigneur qui vit en nous, nous guidera de tout ce que nous devons faire et de tout ce que nous devons dire. C’est ainsi nos actes deviendrons l’acte divin et nos paroles, la Parole de Dieu.

La vie chrétienne se dépend au Seigneur d’une manière radicale et parfaite. N’ayons pas peur, ni  de ce monde, ni de tout ce qui se passe autour de Dieu. Notre Dieu est en œuvre. Il ne nous abandonnera jamais. Portons en nous cette espérance divine. Gardons en nous, par nos actes et nos paroles, cette  Lumière du Baptême toujours allumée. Soyons heureux et joyeux. Que les autres qui voient en nous cette lumière de Ressuscité, la joie de l’évangile, et la Paix profonde, disent que nous sommes les Chrétiens. Amen.

 


Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article