Le 31 Octobre

Publié le 30 Octobre 2016

Texte de l'Évangile

(Lc 14,12-14): 

Jésus disait aussi à celui qui l'avait invité: «Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins; sinon, eux aussi t'inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue. Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles; et tu seras heureux, parce qu'ils n'ont rien à te rendre: cela te sera rendu à la résurrection des justes».

 

La contemplation

 

Jésus nous invite à regarder tout ce qui se passe à l’intérieur de nous-mêmes et discerner nos actions selon la valeur évangélique non pas seulement au regard de ce monde. Cet appel à l’intérieur est un appel à découvrir non seulement l’intention de nos actes mais aussi la qualité de vie, la vie chrétienne qui nous anime nous oriente.  Une vie qui est enracinée en Dieu, est une vie qui dépasse l’honneur et la gloire humaine. Une invitation à table est une invitation à partager, partager tout ce que nous avons. Voulons-nous partager les choses matérielles ou les choses spirituelles ?  Jésus nous invite à partager tout ce que nous avons, avec tous ceux qui n’en ont pas. C’est un partage riche et nourrissant devant le regard de Dieu.

 

«Quand tu donnes un festin, invite des pauvres (…) et tu seras heureux, parce qu'ils n'ont rien à te rendre: cela te sera rendu à la résurrection des justes»

Abbé Austin Chukwuemeka IHEKWEME 
(Ikenanzizi, Nigeria)

Aujourd'hui, le Seigneur nous montre le vrai sens de la générosité chrétienne: se donner aux autres. «Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins; sinon, eux aussi t'inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue» (Lc 14,12).

Le chrétien bouge dans le monde comme une personne ordinaire; mais la source de sa relation avec ses semblables ne peut être ni la récompense humaine ni la vanité; il doit chercher avant tout la gloire de Dieu, sans prétendre à une autre récompense que celle du Ciel. «Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles; et tu seras heureux, parce qu'ils n'ont rien à te rendre: cela te sera rendu à la résurrection des justes» (Lc 14,13-14).

Le Seigneur nous invite à nous donner inconditionnellement à tous les hommes, poussés uniquement par l'amour de Dieu et du prochain pour le Seigneur. «Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? Des pécheurs aussi prêtent à des pécheurs, afin de recevoir l'équivalent» (Lc 6, 34).

Cela est ainsi car le Seigneur nous aide à comprendre que si nous nous donnons généreusement, sans rien espérer en retour, Dieu nous paiera avec une grande récompense et il fera de nous ses enfants préférés. C'est pour cela que Jésus nous dit: «Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour; et votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut» (Lc 6,35).

Demandons à la Vierge la générosité de savoir fuir toute tendance vers l'égoïsme, comme son Fils. «Egoïste. -Tu ne t'occupes que de tes "affaires". Tu sembles incapable d'éprouver la fraternité du Christ: dans les autres, tu ne vois pas des frères, tu vois des tremplins» (Saint JoséMarie).

 

 

In English

 

Scripture: Luke 14:12-14  

12 He said also to the man who had invited him, "When you give a dinner or a banquet, do not invite your friends or your brothers or your kinsmen or rich neighbors, lest they also invite you in return, and you be repaid. 13 But when you give a feast, invite the poor, the maimed, the lame, the blind, 14 and you will be blessed, because they cannot repay you. You will be repaid at the resurrection of the just."

 

The contemplation

 

We have heard ‘give and take’. We give to get it back. Jesus is asking to look into ourselves and verify the source of our richness.  As Christian, we don’t give to receive, rather we give what we have received from the Lord. When we give and share what we have received, something essentially not of ourselves, why to sound trumpet? It is important to verify what we give, how and why we give. Jesus reminds us that in all the sharing, it should nourish someone who is in need not someone who is greed. The Christian charity doesn’t seek for apparent human glory, rather the glory of God. The glory of God is ‘man stand right in full liberty and freedom.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article