Le 29 Septembre

Publié le 28 Septembre 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 1,47-51.


En ce temps-là, lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »
Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Commentaire du jour


Syméon le Nouveau Théologien (v. 949-1022), moine grec
Hymne 2 (trad. SC 156, p. 183 rev.)

« Les anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père » (Mt 18,10)

Je te rends grâces, parce que tu m'as donné de vivre,
de te connaître et de t'adorer, mon Dieu.
Car « la vie, c'est de te connaître, toi le seul Dieu » (Jn 17,3),
créateur et auteur de tout,
non engendré, non créé, sans principe, unique,
et ton Fils, engendré de toi,
et l'Esprit très saint, procédant de toi,
la trine unité digne de toute louange...

Qu'y a-t-il chez les anges, chez les archanges,
les souverainetés, les chérubins et les séraphins
et toutes les autres armées célestes,
comme gloire ou comme lumière d'immortalité,
quelle joie, quelle splendeur de vie immatérielle,
sinon l'unique lumière de la Sainte Trinité ? ...

Cite-moi un être incorporel ou corporel,
tu trouveras que c'est Dieu qui a tout fait.
Si on te parle d'un être quelconque, ceux du ciel,
ceux de la terre ou ceux des abîmes,
pour eux aussi, pour tous, il n'y a qu'une vie, une gloire,
un désir et un royaume,
une unique richesse, joie, couronne, victoire, paix
ou tout autre éclat que ce soit :
la connaissance du Principe et de la Cause
d'où tout est venu, d'où tout a pris naissance.
Là est celui qui maintient les choses d'en haut et les choses d'en bas,
Là est celui qui met en ordre tous les êtres spirituels,
Là est celui qui règne sur tous les êtres visibles...

Ils ont grandi en connaissance et redoublé de crainte
en voyant Satan tomber
et ses compagnons emportés par la présomption.
Ceux qui sont tombés ont oublié tout cela,
esclaves de leur orgueil ;
tandis que tous ceux qui en ont conservé la connaissance,
soulevés par la crainte et l'amour,
se sont attachés à leur Seigneur.
Ainsi la reconnaissance de sa seigneurie
produisait aussi l'accroissement de leur amour
parce qu'ils voyaient mieux et plus clairement
l'éclat fulgurant de la Trinité.

In English

Scripture: John 1:47-51 (alternate reading: Luke 10:1-12)

47 Jesus saw Nathanael coming to him, and said of him, "Behold, an Israelite indeed, in whom is no guile!" 48 Nathanael said to him, "How do you know me?" Jesus answered him, "Before Philip called you, when you were under the fig tree, I saw you." 49 Nathanael answered him, "Rabbi, you are the Son of God! You are the King of Israel!" 50 Jesus answered him, "Because I said to you, I saw you under the fig tree, do you believe? You shall see greater things than these." 51 And he said to him, "Truly, truly, I say to you, you will see heaven opened, and the angels of God ascending and descending upon the Son of man."

Commentary of the day


Symeon the New Theologian (c.949-1022), Greek monk, saint of the Orthodox churches
Hymn 2 (SC 156, p. 183 rev.)

"The angels in heaven always look upon the face of my heavenly Father" (Mt 18,10)

I give thanks to you, my God,
because you have enabled me to live,
to know and to worship you.
For life is “to know you the only true God” (Jn 17,3),
O Creator and Author of all,
unbegotten, uncreated, without source, unique,
and the Son begotten of you,
and Most Holy Spirit proceeding from you:
threefold unity worthy of all praise...

What glory or light of immortality is there
among angels and archangels,
Sovereignties, cherubim and seraphim
and all other heavenly hosts;
what joy is there, what radiance of insubstantial life
if not the incomparable light of the Blessed Trinity?...

Mention to me any being, corporeal or incorporeal,
and you will find that God made them all.
Should anyone talk to you about any beings whatsoever,
those of heaven, of earth or those of the underworld,
for them, too, and for all, there is only one life, one glory,
one hope, one kingdom,
one only treasure, joy, crown, victory, peace
or splendor of any kind:
and that is to know the origin and cause
from which all has originated, all has come to birth.
He is the one who upholds all things above and those below;
He is the one who orders all the spiritual beings,
He is the one who reigns over every visible being...

These increased in knowledge and redoubled their fear
when they saw Satan fall
and his associates carried off by their presumption.
Those who fell forgot it all,
slaves of pride that they were;
whereas all those who retained their knowledge,
supported by fear and love,
clung to their Lord.
Thus the recognition of his lordship
Resulted, too, in an increase of their love
because they now saw better and more clearly
the dazzling radiance of the Trinity.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article