Le 1er Septembre

Publié le 1 Septembre 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,1-11.


En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth.
Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules.
Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »
Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. »
Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer.
Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient.
À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ;
et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras.»
Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

Le message

Nous sommes devant cet enseignant divin où l’homme prend plaisir de l’écouter. Nous voyons en même temps un mouvement intérieur et extérieur où nous nous émerveillions de la soif du Seigneur à accomplir la volonté de son Père. Dans cet enseignement Il transforme un pauvre pécheur des poissons à un pécheur des hommes. Pour devenir le véritable pécheur des hommes, il faut savoir s’avancer au large, et jeter nos filets au profond de la mer. Avancer, c’est allez au plus profond de la personne et de son être. Avancer au large, c’est connaitre la personne non seulement par son apparence, mais telle qu’il est.

Dès que Pierre a reconnu la présence divine devant lui, il a découvert non seulement le Seigneur, mais aussi lui-même. Devant Dieu nous découvrirons l’homme par excellence, cet homme qui est en nous, comme Dieu le voulue dès le commencement de la création. C’est dans cette découverte de la personne, un disciple du Seigneur s’arrive à tout laisser pour suivre son Maître, le Maître de l’univers. Si quel qu’un se refuse de suivre le Seigneur, ce n’est pas parce qu’il est difficile de le faire, plutôt il ne connait pas ce Dieu qui l’aime.

Commentaire du jour


Saint Josémaria Escriva de Balaguer (1902-1975), prêtre, fondateur
Homélie in Amigos de Dios (trad. Amis de Dieu, Le Laurier 2000, p.318)

« Désormais ce sont des hommes que tu prendras »

« Voici : je vais envoyer quantité de pêcheurs, oracle du Seigneur, qui les pêcheront » (Jr 16,16). Il nous précise ainsi notre grande mission : la pêche. On dit ou on écrit parfois que le monde est comme une mer. Il y a du vrai dans cette comparaison. Dans la vie humaine, comme dans la mer, il existe des périodes de calme et de tempête, de tranquillité et de vents violents. Les hommes se trouvent fréquemment dans des eaux amères, parmi de grandes vagues ; ils avancent au milieu des orages, tristes navigateurs, même quand ils semblent joyeux, voire exubérants : leurs éclats de rire cherchent à dissimuler leur découragement, leur déception, leur vie sans charité ni compréhension. Ils se dévorent les uns les autres, comme les poissons.

Faire en sorte que tous les hommes entrent, de plein gré, dans les filets divins et s'aiment les uns les autres, voilà la tâche des enfants de Dieu. Si nous sommes chrétiens, nous devons nous transformer en ces pêcheurs que décrit le prophète Jérémie à l'aide d'une métaphore que Jésus Christ a également employée à plusieurs reprises : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'homme », dit-il à Pierre et à André.

Nous allons accompagner le Christ dans cette pêche divine. Jésus est « au bord du lac de Génésareth et les gens se bousculent autour de lui, désireux d'écouter la parole de Dieu » (Lc 5,1). Comme aujourd'hui ! Ne le voyez-vous pas ?

In English

Holy Gospel of Jesus Christ according to Saint Luke 5:1-11.


While the crowd was pressing in on Jesus and listening to the word of God, he was standing by the Lake of Gennesaret.
He saw two boats there alongside the lake; the fishermen had disembarked and were washing their nets.
Getting into one of the boats, the one belonging to Simon, he asked him to put out a short distance from the shore. Then he sat down and taught the crowds from the boat.
After he had finished speaking, he said to Simon, "Put out into deep water and lower your nets for a catch."
Simon said in reply, "Master, we have worked hard all night and have caught nothing, but at your command I will lower the nets."
When they had done this, they caught a great number of fish and their nets were tearing.
They signaled to their partners in the other boat to come to help them. They came and filled both boats so that they were in danger of sinking.
When Simon Peter saw this, he fell at the knees of Jesus and said, "Depart from me, Lord, for I am a sinful man."
For astonishment at the catch of fish they had made seized him and all those with him,
and likewise James and John, the sons of Zebedee, who were partners of Simon. Jesus said to Simon, "Do not be afraid; from now on you will be catching men."
When they brought their boats to the shore, they left everything and followed him.

Contemplation

We are called to know God, to praise and serve Him, says St. Ignace of Loyola. This praising and serving is possible only if we take the pain to know Him and all that He desires for us. God loves us and He can go to any extent to show His love for us. Today we have a beautiful teaching and transformation where Peter is called to go deep into the sea and catch the humanity. This transformation does give the immediate fruit and peter leaves everything and follows Jesus.

Knowing God helps us not only to discover how great He is and how much He loves us, but also the humanity in us, the beautiful creation of God. Peter discovers his smallness in front of this immense presence of God in the form of an ordinary human being. It is in these simple events and occasions, people who are in God, discover the invisible presence of God. The radical transformation demands a radical engagement. Peter leaves everything and follows Jesus. This following is leaving from appearance to the truth of life. From exterior to interior. It is from this interiority that Jesus will sent us to the exteriority, that Peter was asked to catch men.

Commentary of the day


Saint Josémaria Escriva de Balaguer (1902-1975), priest, founder
Homily in Amigos de Dios

"From now on you will be catching men."

“Look! I will send many fishermen, says the Lord, to catch them” (Jer 16,16). Thus he makes clear our great mission: fishing. It is said or written sometimes that the world is like the sea. There is a certain truth in the comparison. In human lives, as in the sea, there are periods of calm and periods of storm, of peace and of raging winds. Very often men find themselves in salt waters among great waves; they make headway through great storms, sorry seafarers even when they seem joyful and even enthusiastic: their laughter seeks to disguise their discouragement, disappointment, their lives without either charity or understanding. They devour each other like fish.

Act in such a way that all men will enter the divine net of their own free will and will love one another. This is the task of God's children. As Christians we should turn ourselves into those fishermen described by the prophet Jeremiah with the help of a metaphor that Jesus Christ also often used: “Follow me, and I will make you fishers of men,” he said to Peter and Andrew.

We are going to join Christ in that divine fishing. “While the crowd was pressing in and listening to the word of God,” Jesus “was standing by the Lake of Gennesaret” (Lk 5,1). Just as he does today! Can't you see?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article