Le 28 Août

Publié le 28 Août 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Luc 14,1.7-14.


Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et ces derniers l’observaient.
Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit :
« Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, etce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. »
Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour.
Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ;
heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Homélie

Nous vivons dans ce monde qui cherche le bonheur et la joie. Très souvent il se trompe dans cette recherche en pensant que le plus qu’on s’élève socialement et civilement, dans le pouvoir et la gloire, le plus il ressentira la joie et le bonheur. C’est ainsi son désire commence à dominer ses besoins et il n’arrive plus à distinguer ou différencier d’entre les désirs et les besoins. Puisque Dieu a mis dans notre cœur ce désir de se grandir, l’homme souhaite toujours s’élever et il devient très ambitieux. Les lectures de dimanche nous donnent une nouvelle orientation qui peut nous aider à grandir humblement selon les commandements d’amour et de miséricorde, non seulement chacun dans son côté individuellement, mais aussi la société entière. La proposition faite dans la première lecture est d’acquérir la sagesse divine.

Pour acquérir cette sagesse divine nous devons nous avancer vers le Seigneur, la source de toute sagesse. Il faut apprendre à regarder le monde, l’humanité avec un regard divin, un regard plein d’amour et de miséricorde. Dans ce regard divin nous rejoignons tous les hommes de bonne volonté sur la terre, les anges qui louent le Seigneur éternellement dans les cieux, les saints qui intercèdent pour nous.

Même si nous vivons sur la terre, puisque notre vie est tellement liée avec le Seigneur, nous chercherons plus notre honneur ou gloire, plutôt l’honneur et la gloire de Dieu. Dans l’évangile Jésus nous montre un des exemples où nous pouvons facilement découvrir ces genres des hommes qui vivent dans le Seigneur. Ils vivent parfaitement d’une manière radicale, animé par la sagesse divine.

Grâce à la sagesse divine, nous nous mettrons jamais devant, nous ne chercherons jamais la première place. Comme Dieu qui sait se mettre derrière nous, nous apprendrons à mettre les autres devant nous. C’est ainsi la gloire des autres, les honneurs de nos frères deviennent de facto notre honneur et notre gloire. Le plus nous voyons les autres heureux et joyeux, comme ce Dieu qui nous aime qui est joyeux en voyons les hommes joyeux, nous serons aussi joyeux. Dans cette joie, nous participerons à la joie divine.

Si le Seigneur dans cet évangile nous propose, « En effet, quiconque s’élève sera abaissé : qui s’abaisse sera élevé. », ce n’est pas pour nous abaisser, plutôt nous élever et que nous ne soyons pas humilier devant les hommes. Mes amis, soyons heureux et humbles, car l’humilité peut nous aider à avoir cette joie dans la perfection.

Jésus par son incarnation et par sa résurrection nous a montré le bon chemin de bonheur. Dans son humilité Dieu Lui a élevé. Il est notre chemin et notre vérité. Suivons ce chemin du bonheur. Soyons humbles et nous serons heureux. Voilà une des béatitudes à mettre en pratique toute la semaine. Bon dimanche et bonne semaine.

Prions,

En ce jour, nous nous tournons vers toi, Seigneur : tu es venu non pour être servi mais pour servir. Toi qui connais notre orgueil et nos désirs de grandeur, nous te prions : montre-nous le bonheur qu’il y a à donner sa vie pour ceux qu’on aime ; ainsi, nous parviendrons tous à la joie de ton Royaume. Amen

In English

Scripture: Luke 14:1, 7-11

1 One sabbath when he went to dine at the house of a ruler who belonged to the Pharisees, they were watching him. 7 Now he told a parable to those who were invited, when he marked how they chose the places of honor, saying to them, 8 "When you are invited by any one to a marriage feast, do not sit down in a place of honor, lest a more eminent man than you be invited by him; 9 and he who invited you both will come and say to you, `Give place to this man,' and then you will begin with shame to take the lowest place. 10 But when you are invited, go and sit in the lowest place, so that when your host comes he may say to you, `Friend, go up higher'; then you will be honored in the presence of all who sit at table with you. 11 For every one who exalts himself will be humbled, and he who humbles himself will be exalted."

Homily

We all seek happiness and joy. Every human being search in his quotidian these elements as essential part of the very existence. Though we are right in this philosophy of life, we all follow different paths according our own status influenced by the society and by our own thinking patterns. Very often we are mistaken in this research, thinking that the more we advance socially and civilly, in power and glory, the more we accumulate material indulgences or intellectual excellence, we will feel the joy and the happiness that we search. Thus a simple desire begins to dominate our needs and we allow ourselves to be oriented by this desire that we no longer able to distinguish or differentiate between wants and needs. Since God has put in our heart the desire to grow, man always wants to rise and he becomes very ambitious. Sunday's readings give us a new direction that can help us grow humbly according to the commandments of love and mercy, not only individually, but also the entire society. The proposal in the first reading is to acquire the divine wisdom which make us humble and joyful.

To acquire this divine wisdom, we must advance towards the Lord, source of all wisdom. We must learn to see the world, mankind with a divine look, a look full of love and mercy. In this divine look we join all the people of good will on earth, the angels who praise God forever in heaven, and the saints interceding for us. We are never alone and there is a world real and concrete though invisible, with us.

Even though we live on the land, because our life is so linked with the Lord, we seek no more our honour or glory, rather the honour and glory of God. In the Gospel Jesus shows us on of the examples where we can easily find these kinds of men who live in the Lord. They live completely in a radical way, led by divine wisdom.

With this divine wisdom, we will never put ourselves before, we never seek the first place. As God knows standing and supporting behind us, we learn to put others before us proposing them the better opportunities to grow and learn. Thus the glory of others, honours our brothers become de facto our honour and glory. The more we see others happy and joyful, as God loves us is happy in seeing the joyful men, we will also be happy. In this joy, we will participate in the divine joy.

If the Lord proposes us in this Gospel, "For whoever exalts himself will be humbled: who humbles himself will be exalted. "This is not to humble us rather to raise ourselves and that we are not be humiliated before men. My friends, be happy and humble, because humility can help us to have this joy in perfection.

Jesus in his incarnation and resurrection showed us the right path to happiness. In his humility God raised Him. He is thus have become for us as our way and our truth. Let us follow this road to happiness. Let us learn to be humble and we will be happy. This is one of the beatitudes that we should put into practice throughout this week. Good Sunday and good week.

pray,

On this day, we turn to you, Lord, you came not to be served but to serve. You who know our pride and our desires greatness, we pray: show us the happiness he has to give his life for his friends; and we all attain to the joy of your kingdom. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article