Le 25 Août

Publié le 24 Août 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Matthieu 24,42-51.


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens.
Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”,
et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,
alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,
il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Commentaire du jour


Saint Paschase Radbert (?-v. 849), moine bénédictin
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, 11, 24 ; PL 120, 799 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 13)

« Tenez-vous donc prêts »

« Veillez, car vous ne savez ni le jour ni l'heure. » Bien que le Seigneur parle ainsi pour tous, il s'adresse à ses contemporains, comme dans beaucoup d'autres de ses discours qu'on lit dans l'Écriture. Pourtant, ces paroles concernent tous les hommes parce que, pour chacun d'eux, le dernier jour arrivera pour lui, ainsi que la fin de ce monde, le jour où il devra quitter cette vie. Il faut donc que chacun en sorte comme s'il devait être jugé ce jour-là. C'est pourquoi tout homme doit veiller à ne pas se laisser égarer, mais à rester vigilant, afin que le jour du Seigneur, quand il viendra, ne le prenne pas au dépourvu. Car celui que le dernier jour de sa vie trouvera sans préparation serait encore trouvé sans préparation au dernier jour du monde.

In English

Scripture: Matthew 24:42-51

42 Watch therefore, for you do not know on what day your Lord is coming. 43 But know this, that if the householder had known in what part of the night the thief was coming, he would have watched and would not have let his house be broken into. 44 Therefore you also must be ready; for the Son of man is coming at an hour you do not expect. 45 "Who then is the faithful and wise servant, whom his master has set over his household, to give them their food at the proper time? 46 Blessed is that servant whom his master when he comes will find so doing. 47 Truly, I say to you, he will set him over all his possessions. 48 But if that wicked servant says to himself, `My master is delayed,' 49 and begins to beat his fellow servants, and eats and drinks with the drunken, 50 the master of that servant will come on a day when he does not expect him and at an hour he does not know, 51 and will punish him, and put him with the hypocrites; there men will weep and gnash their teeth.

Commentary of the day


Saint Paschasius Radbertus (?-c.849), Benedictine monk
Commentary on Saint Matthew’s gospel, 11, 24 ; PL 120, 799 (trans. ©Friends of Henry Ashworth, 1981)

“Be prepared”

“Watch, for you do not know the day nor the hour.” Like many other scriptural texts, this admonition is addressed to all of us, though it is formulated in such a way that it would seem to concern only Christ's immediate audience. We can all apply it to ourselves because the Last Day and the end of the world will come for each of us on the day we depart this present life. This means we must make sure we die in the state in which we wish to appear on the Day of Judgment. Bearing this in mind each of us should guard against being led astray and failing to keep watch, otherwise the day of the Lord's return may take us unawares. If the last day of our life finds us unprepared, then we shall be unprepared on that day also.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article