Le 29 Juillet

Publié le 28 Juillet 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 11,19-27.


En ce temps-là, beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère.
Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.
Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.
Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »
Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;
quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »

La contemplation

Je vous propose ‘croire en Jésus Christ’ pour la contemplation. Croire est, déjà passer de la visibilité à l’invisibilité. ‘Croire en Jésus Christ’ nous invite à voir la véritable présence de Dieu, un Dieu invisible, pourtant visible devant nous. Croire en Jésus Christ, c’est accueillir l’incarnation en nous, devenir le Christ aux autres, car Le Christ ressuscité est désormais agit en nous. ‘Croire en Jésus Christ’ nous demande de franchir le mur de l’ignorance vers la vérité de Dieu et reconnaitre que ce Dieu de miséricorde fait continuer l’histoire du salut en nous. ‘Croire en Jésus Christ’ c’est vivre dans l’espérance lorsque tout autour de nous va mal. Certainement la foi que nous avons reçue du Christ nous fera vivre dans ce moment où nous nous ressentons d’être déchirés par les événements. ‘Croire en Jésus Christ’ c’est vivre la vie ressuscitée déjà ici sur la terre en nous nous unissant au Christ, comme une branche qui s’attache à la vigne. ‘Croire en Jésus Christ’ c’est croire simplement « ton frère ressuscitera. »

Commentaire du jour


Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermons sur l'évangile de Jean, n°49,15

« Celui qui croit en moi vivra »

« Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. » Qu'est-ce que cela veut dire ? « Celui qui croit en moi, même s'il meurt comme Lazare, vivra », parce que Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants. Déjà au sujet d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, les patriarches morts depuis longtemps, Jésus avait fait aux juifs la même réponse : « Je suis le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob ; non pas le Dieu des morts, mais des vivants, car tous vivent pour lui » (Lc 20,38). Crois donc, et même si tu es mort, tu vivras ! Mais si tu ne crois pas, même si tu es vivant, tu es réellement mort… D'où vient la mort dans l'âme ? De ce que la foi n'y est plus. D'où vient la mort du corps ? De ce que l'âme n'y est plus. L'âme de ton âme, c'est la foi.

« Celui qui croit en moi, même s'il meurt dans son corps, aura la vie dans son âme, jusqu'à ce que le corps lui-même ressuscite pour ne plus mourir. Et tout homme qui vit dans la chair et croit en moi, bien qu'il doive mourir pour un temps en son corps, il ne mourra pas pour l'éternité, à cause de la vie de l'Esprit et de l'immortalité de la résurrection. »

Voilà ce que veut dire Jésus dans sa réponse à Marthe… « Crois-tu cela ? » « Oui, Seigneur, lui répond-elle, je crois que tu es le Christ, le fils de Dieu, qui es venu dans le monde. En croyant cela, j'ai cru que tu es la résurrection, j'ai cru que tu es la vie, j'ai cru que celui qui croit en toi, même s'il meurt, vivra ; j'ai cru que celui qui est vivant et qui croit en toi ne mourra pas pour l'éternité. »

In English

Scripture: John 11:19-27 (alternate reading: Matthew 13:44-46)

19 many of the Jews had come to Martha and Mary to console them concerning their brother. 20 When Martha heard that Jesus was coming, she went and met him, while Mary sat in the house. 21 Martha said to Jesus, "Lord, if you had been here, my brother would not have died. 22 And even now I know that whatever you ask from God, God will give you." 23 Jesus said to her, "Your brother will rise again." 24 Martha said to him, "I know that he will rise again in the resurrection at the last day." 25 Jesus said to her, "I am the resurrection and the life; he who believes in me, though he die, yet shall he live, 26 and whoever lives and believes in me shall never die. Do you believe this?" 27 She said to him, "Yes, Lord; I believe that you are the Christ, the Son of God, he who is coming into the world."

The message

Certainly Martha was not aware that Jesus was the resurrection, the eternal resurrection that those who believe in Him will never die. It is here that Jesus raises an ordinary fraternal affective life to faith in Christ. Jesus is asking each and every one of us to raise from our unbelief to radical transformation and union in Christ. It is possible only if we contemplate what it means for us to ‘believe in Christ’.

Believing in Christ is seeing the invisible God in the visible presence of Christ. It’s simply to move from our ignorance, through Christ to the divine intelligence. Believe in Christ is to see everything just like Christ sees this world, filled with love and compassion. Believing is Christ does invites us to be aware of the truth of our own adopted identity that Christ has given to us and become another incarnate for our brothers and sisters, because Christ lives in us. Believing Christ is to become one with Christ, just like Christ is united with Father. Believing in Christ is simply to believe, “your brother will rise again.”

Commentary of the day


Saint Augustine (354-430), Bishop of Hippo (North Africa) and Doctor of the Church
Sermons on St John's Gospel, no. 49, 15

“Whoever believes in me will live”

“Whoever believes in me, even if he dies, will live; and everyone who lives and believes in me will never die.” What is being said? “Whoever believes in me, even if he is dead like Lazarus, will live” because God is not God of the dead but God of the living. Already concerning Abraham, Isaac and Jacob, those long-dead patriarchs, Jesus had given the same reply: “He is the God of Abraham, the God of Isaac and the God of Jacob; he is not God of the dead but of the living, for to him all are alive” (Lk 20,37-38). Believe, then; and though you were dead, you will live! But if you do not believe, then although you may be living, actually, you are dead... From where comes death in the soul? From the fact that faith is no longer there. From where comes the death of the body? From the fact that the soul is no longer there. The soul's soul is faith.

“Whoever believes in me, even though he die in body will be alive in soul until the body itself rises again to die no more. And whoever lives in the flesh and believes in me, although he must die in his body for a season, will not die for ever because of the life of the Spirit and immortality of the resurrection.”

That is what Jesus' reply to Martha meant... “Do you believe this” “Yes, Lord,” she answered, “I have come to believe that you are the Messiah, the Son of God, the one who is coming into the world. Believing this, I have believed you are the resurrection; I have believed you are the life; I have believed that whoever believes in you, though he die, will live; I have believed that whoever lives and believes in you will never die eternally.”

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article