Le 21 Juillet

Publié le 20 Juillet 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Matthieu 13,10-17.


En ce temps-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là.
À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a.
Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre.
Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe : “Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai.”
Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent !
Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

Commentaire du jour


Saint Justin (v. 100-160), philosophe, martyr
Première apologie, 1.30-31 (trad. OC, Migne 1994, p. 48)

« Beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez »

À l'empereur Hadrien, Auguste César, et à Verissimus, son fils philosophe, et à Licius, philosophe, et au Sénat et à tout le peuple romain, en faveur des hommes de toute race qui sont injustement haïs et persécutés, moi l'un d'eux, Justin, de Néapolis [Naplouse] en Syrie de Palestine, j'adresse ce discours...

On nous objecte que celui que nous appelons le Christ n'est qu'un homme, né d'un homme, que les prodiges que nous lui attribuons sont dus à l'art de la magie et qu'il a réussi à se faire passer pour Fils de Dieu. Notre démonstration ne s'appuiera pas sur des on-dit, mais sur des prophéties faites avant l'événement, auxquelles nécessairement nous devons croire : car nous avons vu et nous voyons encore se réaliser ce qui a été prédit...

Il y eut chez les juifs des prophètes de Dieu par lesquels l'Esprit prophétique annonça d'avance les événements futurs. Leurs prophéties furent soigneusement gardées telles qu'elles avaient été prononcées, par les rois successifs de Judée dans des livres écrits en hébreu de la main même des prophètes...

Or, nous lisons dans les livres des prophètes que Jésus, notre Christ, doit venir, qu'il naîtra d'une vierge, qu'il parviendra à l'âge d'homme, qu'il guérira toute maladie et toute infirmité, qu'il ressuscitera les morts, que méconnu et persécuté, il sera crucifié, qu'il mourra, qu'il ressuscitera et montera au ciel, qu'il est et sera reconnu Fils de Dieu, qu'il enverra certains annoncer ces choses dans le monde entier et que ce seront surtout les païens qui croiront en lui. Ces prophéties furent faites cinq mille, trois mille, deux mille, mille, huit cents ans avant sa venue car les prophètes se sont succédés les uns aux autres de génération en génération.

In English

Holy Gospel of Jesus Christ according to Saint Matthew 13:10-17.


The disciples approached Jesus and said, "Why do you speak to them in parables?"
He said to them in reply, "Because knowledge of the mysteries of the kingdom of heaven has been granted to you, but to them it has not been granted.
To anyone who has, more will be given and he will grow rich; from anyone who has not, even what he has will be taken away.
This is why I speak to them in parables, because 'they look but do not see and hear but do not listen or understand.'"
Isaiah's prophecy is fulfilled in them, which says: 'You shall indeed hear but not understand you shall indeed look but never see.
Gross is the heart of this people, they will hardly hear with their ears, they have closed their eyes, lest they see with their eyes and hear with their ears and understand with their heart and be converted, and I heal them.'
But blessed are your eyes, because they see, and your ears, because they hear.
Amen, I say to you, many prophets and righteous people longed to see what you see but did not see it, and to hear what you hear but did not hear it".

Commentary of the day


Saint Justin (c.100-160), philosopher, martyr
First Apology, 1.30-31

"Many prophets and righteous people longed to see what you see"

To the Emperor Hadrian, Augustus Caesar, and to Verissimus, his son, the philosopher, and to Licius, the philosopher, and to the Senate and all the Roman people, on behalf of people of every race who are hated and persecuted unjustly: I, who am one of them, Justin of Neapolis [Nablus] in Syria of Palestine, address this discourse...

The objection is put forward that the one whom we call Christ is no more than a man, born of man, that the miracles we ascribe to him are caused by magic art, and that he has successfully passed himself off as Son of God. Our demonstration will not rest on rumors but on prophecies made before the event in which we cannot but believe: for we have seen, and continue to see, the realization of what had been predicted ...

Among the Jews there were prophets of God through whom the prophetic Spirit announced beforehand future events. Their prophecies were diligently kept in the form in which they had been uttered by successive kings of Judah, in books written in Hebrew by the very hand of those prophets...

Now, in the books of the prophets, we read that Jesus, our Christ, must come, that he will be born of a virgin, will reach manhood, will heal every sickness and infirmity, will raise the dead, that, misunderstood and persecuted, he will be crucified, will die, will rise again and ascend to heaven, that he is and will be recognised as Son of God, that he will send out certain men to proclaim these things in all the world and that it will be the pagans, above all, who will believe in him. These prophecies were made five thousand, three thousand, two thousand, a thousand, eight hundred years before his coming since the prophets followed one after the other from generation to generation.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article