Le 17 Juin

Publié le 16 Juin 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Matthieu 6,19-23.


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et les vers les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler.
Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ;
mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres ! »

Commentaire du jour


Saint Césaire d'Arles (470-543), moine et évêque
Sermon 32, 1-3 ; SC 243 (trad. SC p. 163 rev.)

« Là où est ton trésor, là aussi est ton cœur »

Dieu accepte nos offrandes d'argent et prend plaisir aux dons que nous faisons aux pauvres, mais à cette condition : que tout pécheur, quand il offre à Dieu son argent, lui offre en même temps son âme... Quand le Seigneur dit : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mc 12,17), que semble-t-il dire d'autre sinon : « Comme vous rendez à César son image sur la pièce d'argent, rendez aussi à Dieu en vous-mêmes l'image de Dieu » (cf. Gn 1,26)...

C'est pourquoi, comme nous l'avons déjà dit souvent, quand nous distribuons de l'argent aux pauvres, offrons notre âme à Dieu afin que là où est notre trésor, là aussi puisse être notre cœur. En effet, pourquoi Dieu nous demande-t-il de [donner de] l'argent ? C'est à coup sûr parce qu'il sait que nous l'aimons particulièrement et que nous y pensons sans cesse ; et que là où est notre argent, là aussi est notre cœur. C'est pourquoi Dieu nous exhorte à faire des trésors dans le ciel en faisant des dons aux pauvres ; c'est pour que notre cœur suive là où nous avons déjà envoyé notre trésor et que, lorsque le prêtre dit : « Élevons notre cœur », nous puissions répondre avec une conscience tranquille : « Nous le tournons vers le Seigneur ».

In English

Scripture: Matthew 6:19-23

19 "Do not lay up for yourselves treasures on earth, where moth and rust consume and where thieves break in and steal, 20 but lay up for yourselves treasures in heaven, where neither moth nor rust consumes and where thieves do not break in and steal. 21 For where your treasure is, there will your heart be also. 22 "The eye is the lamp of the body. So, if your eye is sound, your whole body will be full of light; 23 but if your eye is not sound, your whole body will be full of darkness. If then the light in you is darkness, how great is the darkness!

Commentary of the day


Saint Caesarius of Arles (470-543), monk and Bishop
Sermon 32, 1-3 ; SC 243

"Where your treasure is, there also will your heart be"

God accepts our offerings of money and is pleased with the gifts we make to the poor, but on one condition: that every sinner, when offering God his money, should offer him his soul at the same time... When our Lord says: “Repay to Caesar what belongs to Caesar and to God what belongs to God” (Mk 12,17), what does he seem to say but: “Just as you repay Caesar with his own image on a coin so repay God with the image of God within yourselves” (cf. Gn 1,26)...

That is why, as we have already said on numerous occasions, when we hand out money to the poor let us offer our souls to God so that, where our treasure is, there our heart may also be. Indeed, why does God ask us to give money? Unquestionably because he knows the special love we have for it, that we are always thinking about it and that, where our money is, there too is our heart. That is why God urges us to make up our treasure in heaven by making gifts of it to the poor; it is so that our hearts may follow where we have already sent our treasure and that, when the priest says: “Lift up your hearts” we may answer with peaceful conscience: “We lift them up to the Lord.”

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article