Le 8 Mai

Publié le 8 Mai 2016

Le 8 Mai

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 17,20-26.


En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :
moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

Homélie

La foi en Jésus nous amène vers Dieu, la source de la vie et elle nous assure la joie éternelle. Tous ceux et celles qui ne cherchent que les plaisirs terrestre, sont dans l’ignorance de la joie en Dieu, pourtant à travers ces plaisirs, s’il veut, il peut la découvrir. La première lecture nous présente un visage brillant de saint Etienne fixé au ciel en participant à la gloire de Dieu. Un chrétien fidèle à la foi même dans la persécution ou la calamité ne perdra jamais la paix et la joie que Dieu lui a accordées.

Si nous voulons bien en profiter, il y a une condition impérative. Que nous soyons unis au Christ, comme le Christ est uni à son Père. Dans cette immersion totale en Jésus Christ nous sommes invités à participer dans son humanité en vivant notre vie sur la terre et à participer dans sa divinité en transformant toute relation humaine à une relation divine. C’est ainsi nous goûterons cette joie et la paix que Dieu nous offre. C’est dans cette unité chrétienne, en vivant l’évangile dans la joie que le Seigneur nous demande de témoigner auprès ce monde que nous sommes ses disciples.

Aujourd’hui, Il prie pour nous et nous invite à découvrir l’amour divin, car Il nous a aimés comme son Père Lui a aimé. La foi chrétienne nous aide non seulement à grandir dans l’amour prochain, mais aussi à découvrir le Père de Jésus, et à savoir l’aimer. Pour Le connaitre nous devons L’aimer, pour L’aimer il faut Le connaitre, nous dit saint Augustin. La connaissance et l’amour sont étroitement liés.

Comme les Apôtres et saint Etienne, nous sommes invités non seulement à connaitre la gloire de Dieu, mais aussi la contempler. La contemplation de la gloire de Dieu incitera en nous un désir d’être avec le Père, l’unité à l’image de la Trinité. Cette unité sans perdre l’identité sera notre modèle de la vie. Alors que le monde incité l’homme à l’autonomie, indépendant, le Christ est venu témoigner d’une vie toute en dépendance et en ouverture.

Même si nous sommes faibles et limités, le Seigneur veut demeurer en nous. Quel bonheur d’entendre ce désir divin à demeurer en nous, les pauvres pécheurs que nous sommes ! Dimanche prochain nous allons fêter la fête de la Pentecôte. Prions à l’Esprit Saint, qu’il vienne affermir notre foi, notre espérance et notre charité. Qu’il vienne nous faire vivre de l’amour du Père, Amen.

In English

Holy Gospel of Jesus Christ according to Saint Luke 24:46-53.


And he said to them, "Thus it is written that the Messiah would suffer and rise from the dead on the third day
and that repentance, for the forgiveness of sins, would be preached in his name to all the nations, beginning from Jerusalem.
You are witnesses of these things."
And (behold) I am sending the promise of my Father upon you; but stay in the city until you are clothed with power from on high."
Then he led them (out) as far as Bethany, raised his hands, and blessed them.
As he blessed them he parted from them and was taken up to heaven.
They did him homage and then returned to Jerusalem with great joy,
and they were continually in the temple praising God.

Homily

"Then they returned to Jerusalem with great joy" and while celebrating this great feast day, we are participating in the same joy of the disciples of the Lord. This joy of being a witness to God's presence in us, will give us the energy to announce with certitude the love and forgiveness of God. A Christian life is a life of joy and fulfilment with hope of resurrection and the second coming. It is in this joy that others will be able to discover the immense presence of God in our lives that they will know that we are His disciples.

It is strange in an ordinary human relationship that we celebrate a feast of departure of a beloved person and the world will certainly find difficult to understand the joy of the disciples on this day. How a departure that is often painful perhaps a reason for joy? If we are celebrating today, it is the new life that Jesus is proposing to us, a life in the Father. The possibility of divine immersion.

This celebration today invites us to joy and hope. We live in a world with much suffering. The media bring to us every day the violence, injustice and exclusion. In this troubled world where peace and serenity have become a rare occasion, we are forced to look for it in the divine intervention. The ascension gives us this rare hope that the world search today and very much in need of the time.

The risen Christ lives in the Father's glory and nothing can prevent the coming of His kingdom. He came to sow the seeds of the Kingdom, joy, peace, forgiveness and nothing can stop their germination. The risen Christ wants to involve us all in His victory over evil, there will be struggles and even suffering to endure, but to those who live faithfully the call to holiness, will certainly see the liberation that the Lord promises.

The disciples were happy and love to stay there looking upon the sky for the second coming, may be! Like in the feast of transfiguration, the temptation to remain in the pleasant moment is great. However the ship is not meant to be in dock, it should in the sea. We are called to live this joy and to announce to the whole world by our lives that Jesus is still alive in us and through us. Thus the world will be assured of this divine hope and joy. Amen

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article