Le 26 Avril

Publié le 25 Avril 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 14,27-31a.


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.
Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise,
mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé. »

Commentaire du jour


Saint Colomban (563-615), moine, fondateur de monastères
Instruction 11, 1-4 ; PL 80, 250-252 (trad. Orval)

« C'est ma paix que je vous donne »

Moïse a écrit dans la Loi : « Dieu fit l'homme à son image et à sa ressemblance » (Gn 1,26)... À nous donc de refléter pour notre Dieu, pour notre Père, l'image de sa sainteté... Ne soyons pas les peintres d'une image étrangère... Et pour que nous n'introduisions pas en nous l'image de l'orgueil, laissons le Christ peindre en nous son image. Il l'a peinte lorsqu'il a dit : « Je vous donne ma paix, je vous laisse ma paix ».

Mais à quoi nous sert-il de savoir que cette paix est bonne, si nous ne veillons pas sur elle ? Ce qui est très bon est habituellement très fragile ; et les biens précieux réclament de plus grands soins et une garde plus vigilante. Très fragile est la paix qui peut être perdue par une parole légère ou une petite blessure faite à un frère. Or, rien ne plaît davantage aux hommes que de parler hors de propos et de s'occuper de ce qui ne les regarde pas, de proférer de vains discours et de critiquer les absents. Dès lors, que ceux qui ne peuvent pas dire : « Le Seigneur m'a donné la langue d'un disciple pour que je sache réconforter par la parole celui qui est abattu » (Is 50,4), que ceux-là se taisent ou, s'ils disent un mot, que ce soit un mot de paix... « La plénitude de la loi, c'est l'amour » (Rm 13,8). Que daigne nous l'inspirer notre bon Seigneur et Sauveur Jésus Christ, l'auteur de la paix et le Dieu de l'amour.

In English

Scripture: John 14:27-31

27 Peace I leave with you; my peace I give to you; not as the world gives do I give to you. Let not your hearts be troubled, neither let them be afraid. 28 You heard me say to you, `I go away, and I will come to you.' If you loved me, you would have rejoiced, because I go to the Father; for the Father is greater than I. 29 And now I have told you before it takes place, so that when it does take place, you may believe. 30 I will no longer talk much with you, for the ruler of this world is coming. He has no power over me; 31 but I do as the Father has commanded me, so that the world may know that I love the Father. Rise, let us go hence.

The message

How can a departure of a loved be a source of joy? According to Jesus, it is so. These days the readings prepare us for the departure of the Lord and promises the peace in the Lord. What the essential difference from the peace that the world give us and the peace that the Lord is promising to us? The peace that the world give us, is a fruit of material source, accomplishment and satisfaction from and to this source, where we feel very much content and happy. Since it is materially resources, produced or provoked and since the material is degradable, the quality of the peace which it promotes also will get degraded. Even if we are faithful and sincere, doing the maximum possible to have it, it will however disappear because of its very nature.

The peace that Jesus gives is beyond the material, rather fully from God, the source of all joy and peace. Thus this peace is attainable only if we are united with the Father. This union with the Father is possible, only if we are united in Christ. Thus Jesus’ ascension and His union par excellence with the Father, in truth will open to us the possibility of our union with the Father. In Him there is no degradation. Thus the departure of Jesus towards the Father is a good news for us, because in Him we will find the WAY, the TRUTH and the LIFE.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article