Le 11 Avril

Publié le 10 Avril 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 6,22-29.


Jésus avait rassasié cinq mille hommes, et ses disciples l’avaient vu marcher sur la mer. Le lendemain, la foule restée sur l’autre rive se rendit compte qu’il n’y avait eu là qu’une seule barque, et que Jésus n’y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui.
Cependant, d’autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l’endroit où l’on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce.
Quand la foule vit que Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.
L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.
Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »
Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »

Commentaire du jour


Saint Ignace d'Antioche (?-v. 110), évêque et martyr
Lettre aux Philadelphiens

« L'œuvre de Dieu c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé »

Vous, enfants de la vraie lumière, fuyez les querelles et les mauvaises doctrines. Comme des brebis, suivez partout votre berger. Car souvent des loups apparemment dignes de foi égarent ceux qui courent dans la course de Dieu, mais si vous demeurez unis, ils ne trouveront pas de place parmi vous.

Ayez donc soin de ne participer qu'à une seule eucharistie ; il n'y a, en effet, qu'une seule chair de notre Seigneur, une seule coupe pour nous unir en son sang, un seul autel, comme il n'y a qu'un seul évêque entouré des prêtres et des diacres. Ainsi, tout ce que vous ferez, vous le ferez selon Dieu... Mon refuge, c'est l'Evangile, qui est pour moi Jésus lui-même en chair, et les apôtres, qu'incarne le presbytérium de l'Église. Aimons aussi les prophètes, car eux aussi ont annoncé l'Évangile ; ils ont espéré dans le Christ et l'ont attendu ; croyant en lui, ils ont été sauvés et, demeurant dans l'unité de Jésus Christ, saints dignes d'amour et d'admiration, ils ont mérité de recevoir le témoignage de Jésus Christ et d'avoir part à l'Évangile, notre commune espérance...

Dieu n'habite pas là où règnent la division et la colère. Mais le Seigneur pardonne à tous ceux qui se repentent, si le repentir les ramène à l'unité de Dieu et à la communion avec l'évêque. Je crois en la grâce de Jésus Christ qui nous délivrera de toute chaîne. Je vous en supplie, n'agissez jamais par esprit de querelle, mais selon l'enseignement du Christ. J'en ai entendu qui disaient : « Ce que je ne trouve pas dans les archives, je ne le crois pas dans l'Évangile »... Pour moi, mes archives, c'est le Christ ; mes archives inviolables, c'est sa croix, sa mort et sa résurrection et la foi qui vient de lui. Voilà d'où j'attends, avec l'aide de vos prières, toute ma justification.

In English

Scripture: John 6:22-29

22 On the next day the people who remained on the other side of the sea saw that there had been only one boat there, and that Jesus had not entered the boat with his disciples, but that his disciples had gone away alone. 23 However, boats from Tiberias came near the place where they ate the bread after the Lord had given thanks. 24 So when the people saw that Jesus was not there, nor his disciples, they themselves got into the boats and went to Capernaum, seeking Jesus. 25 When they found him on the other side of the sea, they said to him, "Rabbi, when did you come here?" 26 Jesus answered them, "Truly, truly, I say to you, you seek me, not because you saw signs, but because you ate your fill of the loaves. 27 Do not labor for the food which perishes, but for the food which endures to eternal life, which the Son of man will give to you; for on him has God the Father set his seal." 28 Then they said to him, "What must we do, to be doing the works of God?" 29 Jesus answered them, "This is the work of God, that you believe in him whom he has sent."

The message

We all get led by the events and tempted to fix our attention to the moments of life. Jesus is asking us to look beyond the visible realities of life and discover what invisible truth in the visible realities is. It is in this discovery of invisible truth that we will be able to discover God in Jesus and His love for us. Every being in itself carries directly or indirectly this invisible truth, the divine presence and we are called as Christians to identify and relate to this truth, which in return will transform the very human intelligence. By consequence, our thinking and act will be coherent to the divine will, which will assure us not only the inner peace and joy, but like a fire which spreads by its very nature, will illumine all those around us. Thus the humanity in its totality will be related to the Creator and every human relationship will be transformed into a divine relationship. The first reading does give us one such example.

Though the false accusations and the final death of Saint Stephan that we read in the first reading, may be a daily challenge to us the believers, (faithful to the Word of God and to His call,) the ‘angel like’ face of Saint Stephan, does give us a wonderful image of his inner-self, filled with love and forgiveness. Even in this difficult moment of life, like his master Jesus on the cross, he too look at this people and pray for them, forgive them, they don’t know what they do. This is the eternal gift, which makes us to live our life fully in love, without desiring harm even to our enemies, which the divine relationship offers us today: A divine life in the human existence.

We have to ask ourselves, what we sincerely search in our earthly existence……………………………? Searching…………………………what, our daily bread or the divine nourishment which assures us the eternal life, a life in God, filled with love and compassion?

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article