Le 21 Mars

Publié le 20 Mars 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 12,1-11.


Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts.
On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.
Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum.
Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :
« Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? »
Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.
Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement !
Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »
Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts.
Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare,
parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus

Commentaire du jour


Saint Chromace d'Aquilée (?-407), évêque
Sermon 11 (trad. SC 154, p 213s)

« C'est vraiment une bonne œuvre qu'elle vient d'accomplir envers moi » (Mt 26,10)

L'Evangile nous rapporte aujourd'hui que, le Seigneur étant à table avec Lazare qu'il avait ressuscité des morts, « Marie, la sœur de Lazare et de Marthe, prit une livre d'un parfum de nard et en oignit les pieds de Jésus »... Sainte Marie, on le lit souvent dans l'évangile, plut beaucoup au Christ par la grandeur extraordinaire de sa foi. Dans le passage qui précède, en pleurant la mort de son frère, elle fit pleurer aussi le Seigneur ; car elle provoqua à la tendresse l'auteur de la tendresse. Et, bien qu'il ait été sur le point de ressusciter Lazare de la mort, le Seigneur pleura, alors que Marie pleurait, pour bien montrer à la fois sa propre tendresse et le mérite de Marie... Les larmes du Seigneur nous montrent le mystère de la chair assumée ; la résurrection de Lazare met en lumière la puissance de sa divinité...

Dans ce passage-ci, voyez le dévouement et la foi de cette sainte femme. Les autres étaient à table avec le Seigneur ; elle, elle oignait ses pieds. Les autres échangeaient avec le Seigneur paroles et propos ; elle, dans le silence de sa foi, elle essuyait ses pieds avec ses cheveux. Les autres paraissaient à l'honneur, elle au service ; mais le service rendu par Marie avait plus de prix aux yeux du Christ que la place honorable des convives. D'ailleurs,... le Seigneur dit à son sujet : « En vérité, je vous le dis, partout où sera proclamé cet Évangile, dans le monde entier, on redira aussi à sa mémoire ce qu'elle vient de faire » (Mt 26,13).

Quel a été donc le service rendu par cette sainte femme, pour qu'il ait été proclamé dans le monde entier, et qu'on le proclame chaque jour ? Voyez son humilité. Elle n'a pas commencé par oindre la tête du Seigneur, mais ses pieds... Elle a commencé par les pieds pour mériter d'en arriver à la tête, parce que « qui s'abaisse », comme il est écrit, « sera élevé, et qui s'élève sera abaissé » (Mt 23,12). Elle s'est abaissée pour être élevée.

In English

Gospel Reading: John 12:1-11

1 Six days before the Passover, Jesus came to Bethany, where Lazarus was, whom Jesus had raised from the dead. 2 There they made him a supper; Martha served, and Lazarus was one of those at table with him. 3 Mary took a pound of costly ointment of pure nard and anointed the feet of Jesus and wiped his feet with her hair; and the house was filled with the fragrance of the ointment. 4 But Judas Iscariot, one of his disciples (he who was to betray him), said, 5 "Why was this ointment not sold for three hundred denarii and given to the poor?" 6 This he said, not that he cared for the poor but because he was a thief, and as he had the money box he used to take what was put into it. 7 Jesus said, "Let her alone, let her keep it for the day of my burial. 8 The poor you always have with you, but you do not always have me." 9 When the great crowd of the Jews learned that he was there, they came, not only on account of Jesus but also to see Lazarus, whom he had raised from the dead. 10 So the chief priests planned to put Lazarus also to death, 11 because on account of him many of the Jews were going away and believing in Jesus. 12 The next day a great crowd who had come to the feast heard that Jesus was coming to Jerusalem.

Commentary of the day


Saint Chromatius of Aquilaea (?-407), Bishop
Sermon 11 (SC 154, p 213f.)

"She has performed a good service for me" (Mt 26:10)

The Gospel today relates that while the Lord was reclining at table with Lazarus, whom he had raised from the dead, “Mary, the sister of Lazarus and Martha, took a liter of costly perfumed oil made from genuine aromatic nard and anointed the feet of Jesus”… As we often read in the Gospel, Saint Mary greatly pleased Christ by the exceptional greatness of her faith. In the passage that precedes, as she wept for the death of her brother she made the Lord weep too; for she touched the tender feelings of the author of tenderness. And, even though he was about to raise Lazarus from the dead, the Lord was to weep while Mary wept to demonstrate both his own tenderness and Mary’s worth… The Lord’s tears show us the mystery of the flesh he assumed; the resurrection of Lazarus brings to light the power of his divinity…

In the present passage, see this woman’s devotion and faith. The others were at table with the Lord but as for her, she anointed his feet. The others were exchanging words and arguments with the Lord; but she, in the silence of her faith, wiped his feet with her hair. The others seemed to be honored, she to serve; but the service offered by Mary was of greater worth in the eyes of Christ than the most honorable seat of the guests. Besides,… about her the Lord said: “Truly I tell you, wherever this good news is proclaimed in the whole world, what she has done will be told in remembrance of her” (Mt 26:13).

So what was the service this holy woman gave that would be proclaimed in the whole world, and would proclaim it daily? See her humility. She did not start by anointing the Lord’s head but his feet… She started with his feet so as to merit reaching his head because, as it is written: “those who humble themselves will be exalted but those who exalt themselves will be humbled” (Mt 23:12). She humbled herself to be exalted.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article