Le 14 Mars

Publié le 13 Mars 2016

Le 14 Mars

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 8,12-20.


En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. »
Les pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même, ce n’est donc pas un vrai témoignage. »
Jésus leur répondit : « Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même, et pourtant mon témoignage est vrai, car je sais d’où je suis venu, et où je vais ; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens, ni où je vais.
Vous, vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne.
Et, s’il m’arrive de juger, mon jugement est vrai parce que je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé.
Or, il est écrit dans votre Loi que, s’il y a deux témoins, c’est un vrai témoignage.
Moi, je suis à moi-même mon propre témoin, et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi. »
Les pharisiens lui disaient : « Où est-il, ton père ? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ; si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »
Il prononça ces paroles alors qu’il enseignait dans le Temple, à la salle du Trésor. Et personne ne l’arrêta, parce que son heure n’était pas encore venue.

Commentaire du jour


Saint Clément d'Alexandrie (150-v. 215), théologien
Stromates (trad. Ephata III, p. 1386 alt.)

« Je suis la lumière du monde »

Quand toi, Seigneur Jésus, tu me conduis à la lumière, et que je trouve Dieu grâce à toi, et que de toi je reçois le Père, je deviens ton cohéritier (Rm 8,17), puisque tu n'as pas rougi de m'avoir comme frère (He 2,11). Enlevons donc l'oubli de la vérité, enlevons l'ignorance ; et ayant dissipé les ténèbres qui nous enveloppent comme un nuage sur les yeux, contemplons le Dieu véritable, en proclamant : « Salut, lumière véritable ! »

Car la lumière s'est levée sur nous qui avons été plongés dans les ténèbres et enfermés dans l'ombre de la mort (Lc 1,79), lumière plus pure que le soleil, et plus belle que cette vie d'ici bas. Cette lumière est la vie éternelle, et ils vivent, tous ceux qui y participent. La nuit fuit la lumière et, se cachant par peur, cède au jour du Seigneur. La lumière qui ne peut être éteinte s'est répandue partout, et l'Occident a rejoint l'Orient. Voilà ce que signifie la « création nouvelle ». En effet, le soleil de justice (Ml 3,20) qui illumine toutes choses resplendit sur tout le genre humain, à l'exemple de son Père qui fait lever son soleil sur tous les hommes (Mt 5,45) et les arrose de la rosée de la vérité.

In English

Gospel Reading: John 8:12-20 (alternate reading: John 8:1-11)

12 Again Jesus spoke to them, saying, "I am the light of the world; he who follows me will not walk in darkness, but will have the light of life." 13 The Pharisees then said to him, "You are bearing witness to yourself; your testimony is not true." 14 Jesus answered, "Even if I do bear witness to myself, my testimony is true, for I know where I have come and where I am going, but you do not know where I come or where I am going. 15 You judge according to the flesh, I judge no one. 16 Yet even if I do judge, my judgment is true, for it is not I alone that judge, but I and he who sent me. 17 In your law it is written that the testimony of two men is true; 18 I bear witness to myself, and the Father who sent me bears witness to me." 19 They said to him therefore, "Where is your Father?" Jesus answered, "You know neither me nor my Father; if you knew me, you would know my Father also." 20 These words he spoke in the treasury, as he taught in the temple; but no one arrested him, because his hour had not yet come.

Commentary of the day


Saint Clement of Alexandria (150- c.215), theologian
Stromata

"I am the light of the world"

When you yourself lead me to the light, Lord Jesus Christ, and it is thanks to you I find God and receive the Father, I become co-heir with you (Rm 8:17) since you were not ashamed to have me as your brother (Heb 2:11). So let us remove forgetfulness of the truth, let us take away ignorance and, when we have dispersed the darkness surrounding us like mist over the eyes, let us behold the true God, crying: “Hail, thou true light!”

For light has arisen upon us who have been plunged in darkness and enclosed in the shadow of death (Lk 1:79), light purer than the sun and more beautiful than this life here below. This light is eternal life and all those who share in it live. Night flees from the light and, hiding itself for fear, gives way to the day of the Lord. The light that cannot be extinguished is shed abroad everywhere and the West has reunited with the East. This is what is meant by the “new creation”. Indeed, the sun of justice (Mal 3:20) who illumines all things shines upon humankind after the example of his Father who makes the sun to rise on all men (Mt 5:45) and waters them with the dew of truth.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article