Le 9 Janvier

Publié le 8 Janvier 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Jean 3,22-30.


En ce temps-là, Jésus se rendit en Judée, ainsi que ses disciples ; il y séjourna avec eux, et il baptisait.
Jean, quant à lui, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l’eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser.
En effet, Jean n’avait pas encore été mis en prison.
Or, il y eut une discussion entre les disciples de Jean et un Juif au sujet des bains de purification.
Ils allèrent trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, celui qui était avec toi de l’autre côté du Jourdain, celui à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui ! »
Jean répondit : « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel.
Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui.
Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite.
Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue.

Commentaire du jour


Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
2ème Sermon pour la nativité de Jean Baptiste, no. 288, 2 ; PL 38-39, 1302-1304 (cf Bouchet, Lectionnaire, p. 19)

« Il faut que lui, il grandisse ; et moi, que je diminue »

Avant Jean Baptiste, on a vu de grands, de saints prophètes en grand nombre, dignes de Dieu, pleins de son Esprit, qui annonçaient l'avènement du Seigneur et rendaient témoignage à la vérité. Cependant on n'a pas dit d'eux ce qui a été dit de Jean Baptiste : « Parmi les enfants des femmes, il n'y en a pas eu de plus grand que Jean » (Mt 11,1). Pourquoi donc cette grandeur envoyée devant celui qui est la grandeur même ? Pour donner un témoignage de la profonde humilité du Précurseur.

Il était si grand qu'on aurait pu le prendre pour le Christ. Rien de plus facile... puisque sans qu'il le dise, c'est ce que croyaient ceux qui l'entendaient et le voyaient... Mais cet humble ami de l'époux, zélé pour l'honneur de l'époux, ne veut pas prendre la place de l'époux, comme un adultère. Il rend témoignage à son ami, il recommande à l'épouse l'époux véritable, et il a horreur d'être aimé à sa place parce qu'il ne veut être aimé qu'en lui. « L'ami de l'époux se tient debout et l'écoute ; il se réjouit d'une grande joie à sa voix. »

Le disciple écoute le maître ; il est debout parce qu'il l'écoute, car s'il refuse de l'écouter sa chute est certaine. Ce qui relève à nos yeux la grandeur de Jean, c'est qu'il pouvait être pris pour le Christ et que, cependant, il a préféré rendre témoignage à Jésus Christ, proclamer sa grandeur et s'humilier que de passer pour le Messie et se tromper lui-même en trompant les autres. C'est donc à juste titre que Jésus dit de lui qu'il était plus qu'un prophète... Jean s'est humilié devant la grandeur du Seigneur pour mériter que son humilité soit relevée par cette grandeur... « Je ne suis pas digne, dit-il, de dénouer la courroie de ses sandales. » (Mc 1,7)

In English

Scripture: John 3:22-30

22 After this Jesus and his disciples went into the land of Judea; there he remained with them and baptized. 23 John also was baptizing at Aenon near Salim, because there was much water there; and people came and were baptized. 24 For John had not yet been put in prison. 25 Now a discussion arose between John's disciples and a Jew over purifying. 26 And they came to John, and said to him, "Rabbi, he who was with you beyond the Jordan, to whom you bore witness, here he is, baptizing, and all are going to him." 27 John answered, "No one can receive anything except what is given him from heaven. 28 You yourselves bear me witness, that I said, I am not the Christ, but I have been sent before him. 29 He who has the bride is the bridegroom; the friend of the bridegroom, who stands and hears him, rejoices greatly at the bridegroom's voice; therefore this joy of mine is now full. 30 He must increase, but I must decrease."

Commentary of the day


Saint Augustine (354-430), Bishop of Hippo (North Africa) and Doctor of the Church
2nd Sermon for the nativity of John the Baptist, n°288,2; PL 38-39, 1302-1304

“He must increase, while I must decrease”

Before John the Baptist, we have seen many other great and saint prophets, worthy of God, filled with his Holy Spirit, who announced the coming of the Lord and who testified to the Truth. Nevertheless no one said of them what was said about John the Baptist: “among those born of women there has been none greater than John the Baptist” (Mt 11,11). So why was this greatness sent before the one who is greatness in itself? To bear witness to the Precursor's great humility.

He was so great that one could have easily taken him for the Messiah. Nothing easier...for, without saying anything, it is what those who listened to him and saw him believed...Nevertheless this humble friend of the groom, zealous in defending the honor of the groom, does not want to take the place of the groom, as an adulterer would do. He bears witness to his friend, he recommends to the bride the real groom and he absolutely does not want to be loved in his place because he wants to be loved only in him. “The best man, who stands and listens for him, rejoices greatly at the bridegroom's voice” (Jn 3,29).

The disciple listens to his master; he stands because he listens, for if he refuses to listen he will certainly fall. What enhances to our eyes John's greatness is that he could have easily been taken for the Christ and nevertheless he preferred giving witness to Jesus Christ, proclaim his greatness and humble himself rather than to be considered the Messiah and deceive himself by deceiving the others. Therefore Jesus rightly so said of him that he was more than a prophet...John humbled himself before the greatness of the Lord so as to deserve that his humbleness be raised by this greatness...”I am not worthy to stoop and loosen the thongs of his sandals” (Mk 1,7).

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article