Le 8 Janvier

Publié le 7 Janvier 2016

Évangile de Jésus Christ selon

saint Luc 5,12-16.


Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tupeux me purifier. »
Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. »
De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies.
Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.

Commentaire du jour


Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
7ème homélie sur les Nombres (trad SC 29, p. 134)

La lèpre de la médisance

Aaron et Myriam ont dénigré Moïse, et pour cela ont été châtiés ; Myriam a même été frappée de la lèpre (Nb 12,1.10)... « Celui qui dénigre en secret son prochain, je le poursuivrai » dit un psaume (100,5). A l'aide de ces condamnations de la divine Ecriture, « comme par une épée à double tranchant » (He 4,12), retranchons ce vice, évitons de médire de nos frères et d'outrager les saints, car une lèpre frappe les détracteurs et les médisants...

Ce ne sont pas seulement les juifs qui ont dénigré Moïse ; ce sont aussi les hérétiques, ceux qui ne reçoivent pas la Loi et les prophètes. Ils ont l'habitude de l'accuser, de dire que Moïse fut homicide parce qu'il a tué l'Égyptien (Ex 2,12), et de lancer bien d'autres blasphèmes tant contre lui que contre les prophètes. A cause de ces critiques, ils ont une lèpre dans leur âme ; ils sont lépreux dans « l'homme intérieur » (Ep 3,16) et pour cette raison sont « exclus du camp » de l'Église (Lv 13,46). Ainsi donc hérétiques qui insultent Moïse ou membres de l'Église qui dénigrent leurs frères et médisent de leur prochain ont également, à n'en pas douter, une âme lépreuse.

Grâce à l'intervention du grand prêtre Aaron, Myriam a été guérie le septième jour (Nb 12,15) ; mais nous, si nous sommes atteints pour cause de médisance de la lèpre de l'âme, nous garderons cette lèpre et resterons impurs jusqu'à la fin de la semaine de ce monde, c'est-à-dire jusqu'à la résurrection ; à moins que nous ne nous corrigions au temps de la pénitence, que nous nous tournions vers le Seigneur Jésus, que nous le suppliions et soyons par notre pénitence purifiés.

In English

Scripture: Luke 5:12-16

12 While he was in one of the cities, there came a man full of leprosy; and when he saw Jesus, he fell on his face and besought him, "Lord, if you will, you can make me clean." 13 And he stretched out his hand, and touched him, saying, "I will; be clean." And immediately the leprosy left him. 14 And he charged him to tell no one; but "go and show yourself to the priest, and make an offering for your cleansing, as Moses commanded, for a proof to the people." 15 But so much the more the report went abroad concerning him; and great multitudes gathered to hear and to be healed of their infirmities. 16 But he withdrew to the wilderness and prayed.

Commentary of the day


Origen (c.185-253), priest and theologian
7th Homily on the Book of Numbers

The leprosy of malicious gossip

Aaron and Miriam spoke against Moses and for this reason were punished; Miriam was even struck by leprosy (Nm 12,1.10). A psalm says: “Whoever slanders his neighbor in secret, him will I destroy” (Ps 100,5). With the help of the Holy Scripture that is “sharper than any two-edged sword” (Heb 4,12), let us remove this vice, let us avoid speaking ill of our brothers and sisters and offending the holy ones, for leprosy will strike the disparager and the slanderer...

There are not only the Jews who have spoken against Moses; there are the heretics too, who do not accept the Law and the prophets. They are used to accusing him, to say that Moses was a murderer because he killed the Egyptian (Ex 2,12), and to fling out many other blasphemes both against him and against the prophets. Because of these criticisms they all have leprosy in their soul; they are lepers deep down inside of them and for this reason are confined outside the camp (Lv 13,46). Therefore the heretics who offend Moses and the members of the Church who speak against their brothers and sisters and who speak ill of their fellow men, both have – there is no doubt – a leprous soul.

Thanks to the intervention of the high priest Aaron, Miriam's leper was healed the seventh day (Nm 12,15); but we, if we are affected by the leprosy of the soul because of malicious gossip, we will have to keep our leprosy and will remain unclean till the end of the week of this world, meaning till the Resurrection, unless we repent and correct ourselves before, and that we turn ourselves towards Jesus Christ, and beg him so that we may be cleaned through penance.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article